Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 14:40

Je reviens vers mon blog après une petite coupure…

Je vais essayer d'être fidèle au rendez-vous du mardi...
 

L'histoire qui suit vous parlera d'autant plus si vous avez chez vous une de ces sublimissimes petites bêtes à poil dénommés chats!

 

Comme tous les amateurs de chats, je suis un peu "grave" avec mon chat. Je pourrais en parler des heures.

 

En fait, je suis assez convaincu que les chats ont tout compris à la vie. Ils se concentrent sur les plaisirs essentiels : manger et dormir. Et au lieu de courir, comme nous, partout derrière je ne sais quoi, ils préfèrent mettre toute leur énergie à faire ces deux choses d'une façon appliquée, esthétique… voire quasi artistique!

 

A chaque déménagement, la problématique "chat" se pose donc avec insistance : assez grand pour disposer d'un espace "intéressant", idéalement un accès dehors pour prendre l'air…

 

Le problème c'est que cette fois, mon chat disparaît une semaine après mon emménagement. Mon appartement a perdu son âme à grandes oreilles ^^. Vide. Désert. Glacial. C'est affreux!

 

Il y a un accès à la cour d'immeuble et donc potentiellement à la rue mais mon chat n'est pas réellement téméraire, il serait plutôt du genre à avoir une attaque cardiaque à chaque coup de sonnette. Ne croyant pas encore à l'auto combustion, j'envisage donc la seule solution : mon chat est parti dans la cour, voire dans la rue.

 

Je pars donc dans la cour : RIEN! Je vais dans la rue, un peu désemparé, je ne sais pas bien comment m'y prendre. Habituellement, j'appelle mon chat en faisant une espèce de sifflement bizarre mais c'est un truc plutôt aigu, assez ridicule. J'imagine que d'un point de vue totalement extérieur, quand on entend ce bruit de bouche, on doit se dire que la grande Zaza ne doit pas être bien loin.

 

Je commence donc à parcourir la rue en émettant mon bruit de bouche hautement viril aux endroits où un chat peut se glisser. Zguizzzguuuuuuuuuuiiiiiiiiiiiizgougnou
uuuummmmmmmmmmzzzzzzzzuuuu…


Aucun résultat...

 

Je continue en augmentant mon sifflement pervers. Une mamie se retourne un peu affolée... une mère de famille avec une poussette me regarde l'air inquiet et accélère son allure... un chien à moitié endormi sous un porche commence à me suivre… Bref, c'est mal barré!

 

Je rentre chez moi un peu désemparé… Je finis par me décider à attaquer là où je pense disposer d'une réelle chance de retrouver mon chat. Il faut miser sur la stratégie de la bouffe!

 

Je prends donc le sac de croquettes et retourne dans la rue. Là, il s'agit de combiner le sifflement ridicule avec le secouage de paquet de croquette façon maracas…

 

Je commence donc mon affaire…discrètement… autant qu'agiter un paquet de croquette et émettre en même temps une sorte de hululement de chouette puissent être discret…

 

Rien...

Un passant me dévisage l'air inquiet. Ma boulangère jette un œil étonné à travers la vitrine. Le putain de chien est manifestement le seul a apprécier mon petit manège puisqu'il a même ramené un copain. Me voilà donc pisté par deux chiens miteux qui placent tous leurs espoirs dans une chute de croquette. Toujours aucun résultat. Je n'envisage pas une seconde de perdre définitivement mon chat qui est un truc peut être ridicule mais super important pour moi, mon équilibre, tout ça quoi!...

 

Dans un élan de désespoir, je relonge la rue en mettant de côté toute discrétion. Je joue donc un coup de maracas, je siffle façon coyote affamé, encore un coup de  maracas, re-hululement… cette fois, ma réputation est faite dans ma rue. Les gens accélèrent le pas, d'autres me regardent l'air effaré genre :"y'a un mariachi à croquette un peu homosexuel qui fait son numéro dans la rue!!??? C'est normal???"

 

Et là, au détour d'une rue, un collègue de boulot apparaît. Je suis stoppé net dans mon show : le paquet de croquette en hauteur, la bouche en cul de poule, prêt à relancer une série de sifflements stridents. Le collègue vient vers moi. Je suis figé sur place.

 

-"Tiens, Salut! Ça va? Tu fais quoi là avec ton paquet de croquette??"

 

-"Ben, je… baaahh…je cherche mon chat!"

 

Il me regarde l'air amusé. Au même moment, je sens un truc qui se frotte à mes jambes…. :

 

-"Mon chat!!!!"

 

La joie de retrouver mon chat est immense. Je le prends dans mes bras :

 

"Ben alors, t'étais où mon crabougnou toubougnouchoubignou à moi???"

 

Mon collègue resté en face de moi me lance froidement : 

 

"Bon je crois que je vais vous laisser!"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

michiru 07/06/2008 16:00

aaah, mon dieu, l'angoisse que ça a du être de perdre ton chat. Heureusement que tu l'as retrouvé !
Ça a failli nous arriver, avec ma coloc. Heureusement que notre chat, on l'a retrouvé dans le hall de notre immeuble (il s'était barré en pleine nuit pas la fenêtre de ma coloc, et avait a priori atterri chez le voisin, qui l'a viré de l'appart en le posant dans le hall... -___-)

zadzig 09/06/2008 15:40


Charmant le voisin! Oui, ça a été bien l'angoisse mais finalement les croquettes en maracas, ça marche pas mal! ahah!


Jeanne 28/05/2008 21:44

zadzig > Yavait de la rediff' dans "Confessions intimes"... Déceptiooooon ! Qu... quoi ??? Non, non, j'ai pas regardé ! On m'a raconté *tousse* :-D Oui, bon, OK... Enfin, je suis pas encore une spécialiste donc j'ai quand même découvert trois magnifiques "reportages" !

Gratouilles de ma part au matou :-)

lili 28/05/2008 19:29

Bonjour,

Souhaitez-vous participer au concours des plus grosses looses également ?
Si c'est le cas, précisez-le sur votre blog pour valider votre participation.

Merki
Lili

zadzig 29/05/2008 10:43


Oui, je souhaite bien participer au concours des plus grosse loose, je l'indique de ce pas sur mon blog!
Merki!


zadzig 28/05/2008 16:16

Et oui, le chat en question est bien celui à droite de l'écran! J'ai malheureusement râté manqué Confessions intimes... je vais essayer de trouver ça sur internet!!!

Jeanne 27/05/2008 20:51

Ah ! Enfiiiin !!!
Et une histoire de chat en plus ! =^3^=
J'imagine que c'est ton "crabougnoutoubou" le joli chartreux que tu as mis en avatar :-)
Je me suis mise à ta place en lisant, et j'imagine ton angoisse... Si je perdais mon "crabougnoutoubou" ça serait la fin du monde !
C'est le truc qui m'angoisse le plus, je crois... U__U/

Bon, sinon, "confessions intimes" ce soir :-D
Hahahaha...

zadzig 28/05/2008 11:07


Perdre son crabougnou, c'est effectivement assez affreux!!! Il s'agit bien du chartreux qui se dort la pillule sur un radiateur à droite de ma page... Bon, ce soir, sur les startings blocks pour
Confessions Intimes!!!


Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives