Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 15:33

Dans cette bien jolie catégorie, on trouve des commerciaux, des marketeux, des financiers, des responsables de ressources humaines, bref, vous pouvez trouver beaucoup de métiers variés mais pourtant ils font tous partie d'une même secte professionnelle : ceux qui sont passés par les écoles de commerce.

De ce passage dans ces Grandes Écoles, leur cerveau en a gardé des séquelles irréversibles. Pendant leurs années d'école de commerce, ils ont été bercés dans l'idée qu'ils constituaient la future élite du pays.

Aujourd'hui, ils sont Chef de produit chez Cochonou, trader à New-York ou Chef des ventes des tampons nana pour la région sud-est…
et ils se prennent effectivement pour les rois des cons du monde.

Comme dans les autres sectes professionnelles, ils ont des thèmes communs et un langage commun.

Genre, au hasard : l'argent!

Ca adore parler oseille. C'est une sorte de compétition géante pour afficher le plus de kilo-euro au compteur. Ben oui, en école de commerce, on parle de kilo euro, voire de K E, c'est encore plus chic!

On aime bien aussi agiter tout un tas de mot qui ne veulent pas dire grand-chose mais qui font important-et-tout-et-tout genre, "gestion de projet", "management de projet", "conduite du changement"…

Dans cette secte, l'obsession professionnelle est portée à son comble. En fait, tu peux résumer une discussion de 4 heures en trois thèmes :

- Dans quelle boîte tu bosses?
- Tu fais quoi?
- Tu gagnes combien?

Autant te dire que t'as intérêt à travailler dans une multinationale américaine qui porte un nom pompeux style "Price Gamble Brothers",
à dire que tu fais de la gestion de projet en relation direct avec Hong-Kong, tout ça pour une centaine de kilo euros par an.

Si tu bosses en PME à Clichy-la Garenne, à diriger le service contentieux pour une trentaine de kilo euro par an, tu peux aller allumer le gaz tout de suite, on ne voit pas bien l'intérêt que tu as à continuer.

Si t'es prof, fonctionnaire ou artisan, on te regarde avec un petit regard condescendant genre le même qu'on porte aux chiens galeux dont personne ne veut à la SPA.

Dans une soirée d'école de commerce, t'as pas de hobbies, pas de famille, pas d'amis, t'as juste un travail et un plan de carrière tapissé sur les parois de ton cerveau.

Ben oui, le boulot, c'est le seul truc un peu valable dans la life.

En fait, il faut être un peu initié pour comprendre.
Dans la tête de ces gens, quand tu parles, c'est comme à l'eurovision,
il y a un système de points qui s'affichent dans le cervelet.

"Bonjour, je travaille à Singapour (+10 points : l'avenir est du côté des bols de riz!), dans une banque d'investissement (+20 points : ce n'est pas une banque de mamie!), dans une tour en verre (+5 points : +1 point par dizaine d'étages), je fais de la gestion de projet (+ 10 points : on sait pas bien ce que ça veut dire mais c'est classe!) et mon projet c'est de faire de la conduite du changement (+ 30 points, on capte rien mais c'est définitivement la classe!), je suis payé 60 K€ par an (+15 points : vue le niveau de vie là-bas, je suis Rockefeller)"

En réalité j'ai rencontré cette personne. Le changement qu'elle devait conduire c'était un déménagement. La banque passait d'une tour à l'autre. Il fallait gérer la taille du bureau de Michel, la déco de celui de Chang et choisir entre différents type de marbre pour le sol des chiottes.

Mais comme tout ça, c'est un peu trop concret et pas assez glamour elle préfère dire qu'elle conduit le changement plutôt qu'elle fait le job des "Déménageurs bretons".

Les gens des écoles de commerce, on leur apprend à se vendre comme n'importe quel produit. Du coup, quand ils parlent, t'as l'impression que le monde il tournerait plus comme avant s'ils disparaissaient d'un coup.

En fait, en grattant un peu, tu te rends rapidement compte que la plupart brasse du vent comme un champ d'éolienne en pleine mer.

Sauf qu'ils ne produisent même pas d'électricité ces cons!...

Pendant une soirée d'école de commerce, il faut s'amuser à briser leur discours bien rôdé. Genre tu demandes au mec en face ce qu'il fait :

"Chef de produit chez Amora"

"Ah ben c'est chouette tout ça et ça consiste en quoi?"

"Je suis responsable de toute la gamme mayonnaise, j'ai pour objectif d'accroître notre part de marché, actuellement je suis sur un gros projet packaging"

"Donc en gros, tu t'occupes de la vente de mayo, t'essayes d'en fourguer un maximum à la ménagère en l'attirant avec des couleurs flashy et des formes funky"

"Oui, enfin, c'est un peu grossier comme description"

"Oui, mais ton gros projet packaging, ça consiste en quoi?

"Et bien nous réfléchissons à un bouleversement des codes couleurs de la gamme"

"Tu te demandes si tu vas passer l'étiquette du rouge au bleu, c'est ça?"

"Pas exactement mais c'est vrai que nous nous sommes posés la question du bleu et les nombreuses études de marché démontrent que nous pourrions gagner en taux de pénétration sur la cible des 35-50."

Voilà, comment on démasque un mec qui fait partie de la secte professionnelle des diplômés d'école de commerce et qui est payé 60 K€ pour changer une couleur d'étiquette sur un pot de mayonnaise!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lynda 16/04/2010 12:21


J'ai fait aussi une école de commerce spécialisation finance, et j'adore trop les articles de Zadzig!!!! Il m'a même converti à la télé, moi qui ne regardait que la météo une fois tous les 2 mois!
Et ça ne veut pas dire que je suis devenue débile!
C'est quand on se prend pour un roi du monde "wouah j'ai fait une école de commerce" qu'on fait le blasé! Et puis j'ai pas compris le truc sur les riches. Un peu hors sujet. Les vrais riches ne
font pas d'études, ou alors ils font philo ou un truc artistique.

Continue Zadzig! J'adore trop te lire!


zadzig 15/04/2010 21:44


THomas : c'est justement parceque j'ai fait une "vraie" école de commerce (dans les classements annuels, N°3 ou N°4) que je peux dire toutes ces "conneries"... et oui, j'ai vécu le système de
l'intérieur... alors oui, je suis bien placé pour en parler! Désolé!


thomas 15/04/2010 19:50


oula!! je faisais des recherches sur internet et je suis tombé sur cet article... Je ne sais ce que les écoles de commerce t'ont fait mais en tout cas tu a l'air franchement rancunier!! tu es passé
par une de ces écoles au moins? tu connais un peu le contenu de l'enseignement concrétement? (je te parle des vrais écoles de commerce...). Parce que j'ai rarement vu un tel tas de conneries en
quelques lignes!! alors tu critique les gens qui font quelque chose dans la vie, mais toi tu fais quoi? si j'ai le temps j'irai voir tes autres articles, sont-ils tous dans le même genre? je taille
tous en piéce, à bas les riches...


Zadzig 05/10/2009 10:47


Merci pour ton commentaire! Je vois que je ne suis pas le seul à partager cet avis "tranché" sur les diplômés d'Ecole de commerce. En fait, je peux en parler d'autant plus librement que je suis
moi-même diplômé d'une Grande Ecole... mais je venais de l'université ce qui m'a permis de bien voir la différence... Il y aurait beaucoup à dire sur le sujet... peut être dans un prochain article!
;o)


Fatima 02/10/2009 17:56


Bonjour,
Je suis entièrement d'accord avec tout ce que tu viens de dire. Après mon DEUG d'anglais, j'ai intégré une école de commerce à bac+3 et j'ai terriblement souffert toute l'année. Ces gens ne
connaissent rien de la vie. Ils ne savent ni lire ni écrire, sérieusement. Ils sont formatés, ils ne se connaissent même pas les pauvres. Et ils avaient le culot de se prendre pour les meilleurs.
Si ça en restait là, ça passerait encore. Mais non! Ils continuent 2 ans de plus dans une GRANDE ECOLE DE COMMERCE A BAC+5 et donc ce seront ces abrutis qui dirigeront les entreprises et plusieurs
autres structures. Et ce qui me fait encore plus de mal ce sont les gens quin'y connaissent rien. "Ah t'as fais une école de commerce!! C'est vachement bien. Quelle intelligence!!!"
C'est pour cela que des articles comme le tien sont très importants.
Merci


Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives