Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 16:12

Le sport et moi, c'est une longue et douloureuse histoire avec beaucoup de ruptures et pas peu de moments harmonieux.

 

J'ai tout essayé.

 

Il faut dire qu'à la maison régnait le culte du sport.

 

"men sana in corpore sanum"

Vous savez l'histoire de l'esprit sain dans un corps sain...
D'où qu tu te tapes un corps malsain quand tu n'aimes pas courir comme un débile derrière un ballon... ??? 


Bref...
 

Moi, depuis le début je sentais bien que le sport ce n'était rien qu'un truc d'abrutis.

 

Attention, je ne veux pas dire que faire du sport c'est débile ! (quoique...)

 

Disons plutôt que s'intéresser au sport, ça fait immédiatement naître en moi une suspicion de bêtise.

 

Ceux qui perdent leurs soirées à regarder les matchs à la télé, ceux qui lisent l'Équipe comme la sainte Bible, ceux qui ont leur cerveau encombré de conneries du style que c'est John Bidule qui a battu le record du monde de saut à la perche aux JO de Sartrouville… trop fort ce John, trop fou ce type!!!

 

Moi je dis trop con, ouais...

 

Tout ça fait juste naître en moi un abime d'incompréhension.

 

A chaque fois dans le sport, il faut faire des trucs dont je ne perçois pas le sens.

 

Il faut courir après un ballon et le mettre dans le mettre dans les buts…

 

Mais pour quoi faire ?

 

Ben, pour gagner, pour jouer, pour se dépasser, pour suer, pour le défi, pour le challenge…

 

Mouais… mais pour quoi ?

 

Ben…euh… pour l'amour de l'effort, pour la passion du sport…

 

Mouais…


Qué amour ? Qué passion ?
 

Le seul argument acceptable c'est que le sport peut effectivement permettre de ne pas se transformer en big-mac humain.

 

Ca ok.


Bref...
 

Reprenons la chronologie de mon existence sportive…

 

A 5 ans, j'ai commencé le tennis.

 

Qu'est ce que je me suis emmerdé à rattraper ces balles en moquette jaune…

 

Un jour, j'ai tout simplement refusé de retourner dans la cage géante sur le court de tennis.

 

J'ai donc été inscrit au basket.

 

Mais ce ballon en caoutchouc qui pue et ces maillots ridicules où on tu montres tes poils d'aisselles à tout le monde ont eu raison de mon bref engouement.

 

Après, j'ai fait de l'équitation.

 

Le problème, c'est qu'une fois sur deux je tombais sur cette pute de "Spirit".

 

"Spirit" il faut savoir que c'est un cheval-pute qui est très désagréable du genre qu'il te fait tomber, qu'il te fout des coups de pied quand tu passes derrière et qu'il te crache à moitié dessus avec sa bave dégueu comme un vieux lama du Pérou.

 

Quand j'arrivais au centre équestre la boule au ventre et qu'on me disait "aujourd'hui, tu vas monter Spirit", je n'avais plus qu'à aller aux chiottes pour me vider. Après, j'allais tremblant dans le box du cheval-pute qui, comme d'hab', était complètement enragé. Il fallait lui mettre la scelle, le mord, tout ça… c'était horrible. J'avais l'impression de monter Lucifer. C'était l'exorciste mais version équine.

 

Des fois, je montais "fakir" qui était complètement teubé de la tête mais sympathique puisque complètement mou. C'était une sorte de Polly Pocket avec option puage de gueule et crottes géantes. Il fallait lui labourer le ventre à coup de botte pour le faire trotter. Moi, ça me faisait de la peine, peut-être parce que je m'identifiais un peu à "fakir". Moi, non plus je n'avais pas spécialement envie de faire du sport et je n'aurais pas trop aimé qu'on me maltraite pour me forcer à courir ou rattraper une balle.

 

Bref, j'ai arrêté l'équitation aussi.

 

En parallèle, je faisais aussi du sport à l'école.

 

La double peine quoi.

 

Pour les sports individuels, ça allait encore. J'étais nul mais tant qu'on me laissait tranquille, c'était bon.


Pour les sports d'équipe...
 

Le grand moment, c'était la constitution des équipes.

 

Le prof nomme des chefs d'équipe qui appellent un par un ceux qu'ils ont choisi pour intégrer leur équipe.

 

Cette invention démoniaque a du être créée par un nazi, ce n'est pas possible de faire un truc aussi cruel et traumatisant.

 

Au début, tout les bons sont choisis puis il reste les nuls, les nazes, les boulets, les gros, les moches, les handicapés, les anorexiques, les gothiques, les autistes...

 

Bref, un vrai vivier pour émission de Jean-Luc Delarue.

 

La méthode est quand même incroyablement non politiquement correcte quand on y pense (voir : saisir la HALDE)

Mais, je vous le répète, le drame du sport, c'est justement que souvent, personne ne pense...

 

Moi, j'étais choisi dans les derniers, avec les nuls mais avant les gros et les anorexiques.

 

Des fois, j'étais chef d'équipe et là j'adorais me constituer une équipe de loosers.

Mon équipe, c'était une sorte de Cour des miracles.

 

On était nul mais on se marrait comme des baleines.

 

A côté des cours, pour faire plaisir à mes parents, j'ai repris le tennis parce que finalement courir après une balle jaune, ce n'était pas si terrible en comparaison avec la mort assurée qui m'attendait avec spirit ou le rhume des dessous de bras au basket.

 

A 18 ans, j'ai naïvement cru que cet acharnement allait cesser.

 

Mes parents ne m'ont plus rien imposer.

 

Mais j'ai choisi des études où le sport était obligatoire…

 

Chienne de vie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

minhoi 14/08/2010 17:59


je me suis prise une barre de rire avec spirit ! je crois que je vais me taper tout le blog


zadzig 07/04/2009 16:03

Nico : merci pour le tuyau des Mômans!!! Je ne savais que M6 nous préparait une prochaine cuvée. Avec ce que tu dis, ça me met l'eau à la bouche!!!,o)

Nico 07/04/2009 02:24

Bonjour MOnsieur Zadzig !! Toujours aussi sympa et drôle ce blog ... Juste pour te dire que la nuit dernière en zappant sur M6 je suis tombé sur une présentation des nouvelles candidates pour Maman cherche l'amour 2 ! Encore de beaux spécimens s'annoncent, notamment Marie-Jo la 40N qui je cite "veux en prendre plein la figure" (?!?!). Je sens qu'on va bien ce marrer avec ton analyse de chaque épisode...

Orelane 06/04/2009 23:12

Oula le sport ! Mais quelle idée !
La pizza et le film me semble effectivement être une bonne alternative.

Zadiggo 06/04/2009 16:11

Je vote également pour la pizza et le film...

Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives