Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 12:03
 

4261142957_8f8db2fbe9.jpg

 

Waouw...

Que se passe t-il en ce moment??

Une février mood en plein mois de mai...

Un moral en berne pour cause de vie ki-va-tro-vite, ké-tro-kompliké, ki-va-pô-comme-je-veux...

Une crise de la trentaine avec un peu de retard... comme une envie irrésistible de légèreté... d'insouciance... de slip sur la tête... de youhou-tralala-pouêt-pouêt...

Marre de jouer au Môsieur sérieux et docile toute la journée... marre de ce masque social..."bonjour Monsieur, pas de soucis, avec plaisir, aucun problème, cordialement, bien cordialement, dès que possible, je comprends, bonne journée..."

FUCK.

FUCK-FUCK-FUCK-FUCK

FUCK les Cordialement et Double FUCK les Bien cordialement et tous leurs amis, les expressions toutes faites du monde pro...

Du coup, quand le week-end arrive, je me dis que cette fois, ça va être trop la fête... le vendredi, tu sors les bouteilles, les tapas, les fruits de mer... tu mets de la musique... tu vas de coucher à minuit (waouw!) un peu bourré... un peu plus léger que trois heures avant...

Et puis Jo' décide que la journée du samedi commence officiellement à 5 plombes du mat'...

Tu crois à un cauchemar.

Non.

Jo' a décidé que la journée commence NOW!

Ok?

Tu te lèves avec une halène de hyène et la gaieté d'une mouette depressive...

Tu fais les gestes de façon mécanique... biberon, changeage de couche, crème sur fesse, bébé dans bain, savon sur tête de bébé, suppo dans bouche de bébé...Ah non, merde! ouais à 5h00 du mat', faut s'accrocher...

Jo' a une pêche d'enfer, comme d'hab, toujours l'impression que tu lui annonces qu'elle a gagné au loto mais toutes les 15 secondes!!!!!! Et elle réagit avec le même enthousiasme A CHAQUE FOIS!

Hululement, bougeage permanent, rire, gloussement...

Ca m'épuise ce bébé spirit... une vraie école de commerce vivante cette gamine, toujours la pêche, toujours la gagne, la win...

Bon, en fait, pour tout vous dire j'adore ça, cette attitude de bébé pêchu mais là, à 5 plombes du mat', je trouve ça DESESPERANT...

Comme Jo' hurle dès qu'il ne se passe plus rien, je décide d'aller au bord de la mer...

Scène surréaliste où je me balade la gueule de croque mort au vent avec une poussette contenant une Jo survitaminée à 6h00 du mat' un samedi...

Et là, je croise la bande de jeunes bourrés qui sortent de soirée et qui finissent sur la plage à regarder le soleil se lever...
... le couple de papi-mamie, main dans la main qui font leur promenade matinale, une vraie pub pour une assurance ou un médicament contre les troubles de l'érection...

Et là, c'est affreux, mais j'envie tous ces gens insouciants... les bourrés, les vieux... j'envie même cette mouette qui regarde l'horizon avec des yeux aussi vides qu'une émission de téléréalité...

Je veux juste dormir mais aussi profiter de la vie et devenir propriétaire, être free en voyageant toute l'année, apprendre le surf, le russe, gagner au loto, vivre d'amour et d'eau fraîche dans une paillote en Thaïlande et avoir une magnifique maison qui donne sur la mer, voir plus ma famille mais fusionner encore plus avec The Other Personn je veux de la reconnaissance et m'enrichir intérieurement, je veux bouffer des gateaux toute la journée mais en sculptant un corps de rêve, je veux être au lieu d'avoir, mais je veux bien aussi avoir un peu, je veux ouvrir une chambre d'hôte en Provence et faire des confitures que je vendrais une fortune à des américains stupides....

Bref, je suis paumé.

Comme à 20 ans quand en sortant d'une boîte de nuit après une soirée spéciale où tu t'es enfilé ton poids en cucaracha flambée, tu as l'étrange impression (entre deux spasmes de vomi) d'être EXTREMEMENT lucide sur ta vie.

Tout d'un coup, tout devient clair, tes ratés, tes réussites, tes projets, ta philosophie de vie et en même temps, tout se mélange, tout devient contradictoire...

Du point de vue lucide de la chose, en fait tu es EXTREMEMENT confus.

Tu te dis que finalement ça va... tu es en bonne santé, tu as trouvé l'amour, tu as une petite fille adorable un poil lève-tôt, tu as un boulot sympa où tu rencontres une multitude de gens différents...

Je pourrais n'avoir ni bras ni jambes et comble de l'horreur passer en boucle sur W9 avec un sous-titre à frémir du genre "ni bras ni jambes et quand même heureux!"...

Jo' me regarde avec ses grands yeux de biche.

 

Elle est irrésistible... monstrueusement irrésistible...

 

Je regarde ma montre, il est 6h12...

La matinée va être très très longue...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Siam 13/06/2011 22:13


Je me suis reconnu dans ce billet. La fatigue m'a rendue folle lors de la naissance de mon premier bébé. J'ai eu l'impression de me perdre, de me faire bouffer, de ne plus jamais pouvoir vivre pour
moi, sereinement, frivolement. Quand tu souffleras sa première bougie, ça ira mieux. Chacun son Vietnam et au plaisir de relire tes cr de l'amour est dans le pré.


ppmc 25/05/2011 15:09


et c qd les dates de vacances ? LOL
ouh je me moque c pas bien! ;-)


zadzig 25/05/2011 13:41


Kao : Effectivement, la fortune appartient à ceux qui se lèvent tôt... Merci de "positiver" tout ça et merci pour ton message!

Frenola : on est complètement maso oui!!!! C'est surtout irrationnel je crois...

Cassiopée : je pense qu'en effet, autant faire un "tir groupé", histoire de commencer pouvoir à redormir vers 45 ans... Oh putain...


cassiopée 25/05/2011 08:52


Puisque tu es tributaire (volontaire) de l'horloge interne de Jo, pourquoi ne pas lui faire un p'tit frère dès à présent ? Avantage, ils pourront jouer ensemble bientôt et quite à cumuler le manque
de sommeil, autant le faire pour deux, nan ?

Sur ces bons conseils, je retourne me coucher huhuhu...


Frenola 24/05/2011 19:59


On dirait un résumé de ma propre life.... doit-on se réjouir d'être un sujet de reportage de la ti enne ti ? On croise un regard de sa progéniture et on resigne de suite.... vous avez dit mazo
??!!! OUI !


Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives