Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 19:35

 

Cartons spécial PUB
 
Un truc super limite rapport à ma moralité, mes valeurs, ma santé  tout ça...

J'ai participé à un loto.

Oui, un loto. Le truc dont tu vois les affiches au bord des routes de campagne.

Le grand jeu des mamies en milieu rural.

Oui, j'ai tenté.

Depuis quelques temps, je développe une fibre "rurale" qui effraie un peu The Other Person.

De plus en plus, le concept de champs à perte de vue, de vaches qui boivent dans une vieille baignoire pourrie et d'épicerie improbable où une mamie en blouse te vend des poireaux plein de terre et ben...
 
Ca m'excite grave!!!
 
Comme si je retrouvais des racines perdues depuis des générations citadines dégénérées.

Donc Samedi soir, je suis allé avec The Other Person, dans un salle des fêtes de village...

On nous avait prévenu qu'il fallait arriver bien en avance...

Nous arrivons une heure avant le début des festivités et effectivement la salle de 3 000 personnes est presque comble...

Pour faire vite, on va dire que le joueur moyen de loto est une femme de 60 ans, les cheveux de couleur indéterminée, la tenue de ferme ou presque, les jambes gonflées et rouges (ça je ne sais pas pourquoi... quelqu'un a t-il une explication?), des lunettes en ferraille et voilà...
 
Il y a aussi la version toute rachitique, habillé en bleu marine, avec des cheveux gris/jaune retenus par un serre-tête élimé.
 
Oui, dans les campagnes, soit t'es obèse, soit t'es rachitique et pis c'est tout.
 
Faut choisir son camp.

Au début, il faut choisir ses cartes. Les cartes se sont des grilles avec plein de numéros. Toutes les Mauricette et autre Josiane étudient donc les cartes du genre que c'est trop stratégique comme choix.

Alors que bon, on le verra, le loto c'est surtout un grand jeu de con. Je pense que des bonobos pourraient facilement intégrer le bordel.

Donc Mauricette choisit ses cartes en te regardant avec un air suspicieux du genre que t'es un salop de touriste qui va lui piquer le gros lot.

Oui, parlons des lots d'ailleurs. Sur l'estrade de la salle polyvalente "trônent" les précieux lots.

Au début, j'ai cru à une blague quand j'ai vu des cartons avec des poireaux qui dépassaient.... des paniers de prunes... J'ai cru que le Secours Catholique n'avait pas débarrassé sa dernière distribution de "vivres"...

"Ca, ce sont les petits lots" qu'elle me glisse la Micheline du secteur, " le gros lot est caché la dessous"...

Effectivement entre un VTT chinois-cheap, un fer à repasser chinois-cheap, une chaîne hi-fi pour schtroumpfs et un congélateur 250 litres chinois-cheap, il y avait une sorte de masse cachée sous un drap en tissu provençal élimé...

Vas-y que la Micheline elle commençait à faire des paris avec sa voisine pour savoir de quoi il pouvait bien s'agir.

"Ca a la forme d'un piano j'te dis!", "Mais non, c'est une machine à coudre posée sur une table"...

Piano, machine à coudre, je commençais à avoir des bouffées d'angoisse rapport au cadeau empoisonné géant avec lequel j'avais une petite chance de me retrouver en fin de soirée.
 
Je m'imaginais déjà avec mon congélo 250 litres sur le parking... devoir le porter, le mettre dans ma polo de poche (et, par conséquent,  la détruire)... le faire trôner au milieu de mon salon pour cause de manque de place... devoir bouffer du surgelé pour rentabiliser le bordel...
 
Bref...
 
On s'installe à une table où les mamies continuent à nous jeter des regards soupçonneux.
  
Manifestement quelques intrus se sont également glissés dans la soirée. Des parisiens qui rigolent et parlent fort.
 
Et puis, tout le monde commence à déballer le "matos"...
 
Oui, car on se s'improvise joueur de loto comme ça.
 
Non, malheureux!
 
Et je m'en suis bien rendu compte après coup : quand t'as pas le matos, c'est pô évident...
 
Alors le matos de compet' du joueur de loto, c'est : 
 
- une sorte de mini balayette aimantée qui sert à aimanter les pions une fois la partie terminée.
 
Bâton pailleté + 100 pions
- un genre de set de table anti-dérapant
 
- une trousse pleine de pions de couleur
 
 
Trousse pour accessoires
- un marqueur pour cocher la grille du bingo
 
Marqueurs
- une bouteille d'eau pour tenir le coup
 
Donc, voilà moi, sans la trousse, l'antidérapant et le marqueur, j'étais limite un délinquant.
 
Mes pions étaient dispersés au milieu de la table (pas de trousse), je cochais mon bingo avec un stylo bille bleu qui se confondait avec le papier bleu du bingo (pas de marqueur), quand je positionnais mes pions sur la carte, parfois, mon doigt ripait et mettait le bordel sur ma carte (pas d'antidérapant), au moment de nettoyer la surface de la carte, je mettais trois plombes et j'en foutais partout (pas de balayette magique).
 
Bref, difficile de s'improviser joueur de loto.
 
Et puis l'animateur a pris la parole. Les mamies ont frémi d'extase. Le "beau" Christophe, animateur de loto et autres foires au boudin ou concours de la tartiflette géante a commencé son show.
 
Toutes les mamies l'appelaient par son prénom. Quand elles prononçaient son nom, elles avaient la gorge sèche comme si une décharge érotique se répandait dans leur corps de mamie qu'avait pas connu le loup depuis l'affaire des diamants de Giscard. 
 
Donc Christophe a commencé à expliquer rapidos le jeu et il a lancé la machine à boules...
 
C'est là que l'enfer a commencé.
 
"Le 4"...
 
"Le 56"...
 
"Le 87"...
 
Et là, tu fous des pions sur les chiffres de tes cartes. Un truc à se choper une migraine. Un truc super pas festif.
 
Enfin, si.
 
LE moment festif c'est quand certains chiffres sortent.
 
Ainsi, quand le 90 sort. Christophe fait jouer une petite musique et tout le monde fait "olééééé"...
 
C'est ça le moment festif.
 
Ah oui, j'oubliais. Il y a un autre numéro aussi qui provoque une "réaction" de la salle...
 
"Le 69"
 
Christophe fait alors sonner une cloche et tout le monde ricane.
 
J'ai bien cherché une explication à cette drôle de "cérémonie" du 69...
 
Et puis, j'ai préféré oublier et penser à autre chose...
 
Oui, trouver un lien entre le 69 et les joueuses de loto, j'ai pas pu... ou pas voulu, je ne sais pas.
 
Donc voilà.
 
Et puis, quand tu arrives à faire une ligne ou deux lignes ou trois lignes, et ben faut gueuler comme un veau de mer.
 
A ce moment là, un controleur arrive pour vérifier que t'es pas un tricheur. Il lit à voix haute tes numéros pour voir s'ils sont bien sortis.
 
Le problème, c'est que les contrôleurs avaient 80 ans bien sonnés, qu'ils ne voyaient rien et qu'en plus y'avait des pions sur les numéros.
 
"Le 34.. euh nan, le 44... CRRRRRRFFFFFTTTTTPUIIIIIIIIIIITTTTTTTTT (ça, c'est le micro foireux)... ah non, excusez moi, le 24, le 67, le 90..."
 
Ah chaque fois que Papi ratait un numéro, toutes les mamies soufflaient genre qu'elles en avaient marre de ce contrôleur incompétent.
 
Donc la soirée s'est déroulé comme ça au rythme des numéros... J'ai prié pour ne pas me taper le congélo de 685 litres. Ca a drôlement bien marché.
 
Nous sommes sortis du bordel à 1h30 du matin...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

un type 09/09/2014 13:23

yes !! un vrai reportage d'infiltré !

shoz 16/03/2011 09:46


c'était quoi le gros lot ?
les lotos faut y aller en bande pour justement jouir du statut de délinquant.
et les problèmes de jambe .. euh consanguinité et plats en sauce, du coup phlébite et mort subite . (j'ai ça dans ma famille alors on rigole pas ... hein)

olééééééééééééééééé


Kao 29/09/2010 19:13


bah, faut le vivre au moins une fois dans sa vie, alors voilà, pour toi c'est fait, te voilà tranquille, maintenant ! :)


Jérôme 13/09/2010 17:44


Last week end, j'escortais une cops dans un marché délicieux dans le Cantal. Ben, la campagne, c'est quand même cool. Si tu parcours le monde, tu te rends compte que la France, c'est de façon
intangible le plus beau pays du monde!!

Je retrouve avec les paysans du crû, cette fibre rurale dont tu parles, j'adore. Il faut juste surfer entre les bons campagnards que j'aime et fuir les nazes frustrés locaux qui voudraient
revendiquer être de la "ville" et n'en feront jamais partie, les pauvres..

Ces derniers font le bétail type de M6.

Les 1ers, je les admire. Même au loto, ils sont forts et improbables. C'est leur sympathique cachet.

Zarma!!


UGG Bottes 13/09/2010 09:23


Merci beaucoup de vos idées


Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives