Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 11:43

442473177_2006b24ebc.jpg

 

Il y a tout juste un an, Jo' pointait le bout de son nez...

 

On a beau te prévenir à coup de phrases toutes faites : "ah tu vas voir, ça change la vie"... ben rien ne te prépare à CA...

 

Un an plus tard, on peut dire que ça ne change pas la vie, ça la tue révolutionne et ça rentre en conflit direct avec ton cerveau de petit mâle-occidental-dégénéré-égoïste...

 

Au début, c'est marrant parce que ça change finalement assez doucement.

 

Ok, tu te fais réveiller trois fois par nuit, ok tu fourres les mains dans le caca comme jamais tu n'aurais imaginé, ok quand tu vas au resto, c'est l'événement de l'année (retour à 22h30, Youhouuuuu!!! Crazy night!!!).

 

Mais bon, c'est tout petit, ça bouge pas trop, c'est cro mignon.

 

Aujourd'hui, un an plus tard, la donne change quelque peu.

 

Le petit bébé tout mignon tapi au fond de son lit s'est transformée en bébé ultra punchy et tres TRES TRES curieux qui a décidé de lécher/manger/taper/casser tout ce qui est à sa portée.

 

Du coup, dans ton appart, y'a comme un phénomène de lévitation des objets. Tout remonte d'un cran.

 

Les bibelots sympas sur la vieille malle, tu oublies. Ils vont se réfugier avec les autres sur le buffet qui ne ressemble plus à rien si ce n'est à un dépôt vente géant d'objets fragiles.

 

Ton téléphone sur la table basse, tu peux déjà aller en racheter un autre.

 

Tes chaussures près de la porte, tu évites même si c'est vrai que les coups de langue dessus les font drôlement bien briller.

 

Les petits galets sur la terrasse, tu les ranges si tu veux éviter de commencer la journée en allant aux urgences pour cause d'avalage de galet géant.

 

Et puis évidemment, tout tes papiers importants, faut vite les ranger sinon, ça finira dans la cuvette des chiottes.

 

Car oui, Jo' a une passion pour tout ce qui est interdit dont les chiottes et toutes les autres choses sales/pas bien/non non non!!/arrête!/putain mais tu écoutes ce que je te dis!!!

 

Ainsi, Jo est fascinée par la lunette des toilettes qui se lève et se baisse : just magic!

 

La poubelle de la cuisine qui sert de Tam-Tam, le dessous des chaussures qui est si goutu ou ce magnifique couteau en céramique qui découpe rien qu'en le regardant.

 

Les cubes, les doudous, les livres en mousse sont salement délaissés au profit de choses étranges et peu adaptés a un enfant de un an.

 

Ainsi, Jo a également une passion pour l'ail.

 

Un jour que je regardais ailleurs 3 secondes (ça aussi tu oublies, t'as pas le droit!), Jo' a eu le temps de mettre dans sa bouche une gousse d'ail. Bon, le truc rassurant, c'est que manifestement, Jo' n'est pas un vampire. En effet, elle apprécie beaucoup l'ail. Elle machait la gousse avec déléctation et quand je lui ai retiré elle a commencé à hululler. Un hulullement avec une forte haleine d'ail. Depuis ce jour, elle n'a qu'un objectif : se taper une bonne grosse gousse d'ail en cachette.

 

Ainsi, elle fait semblant de jouer vers la cuisine avec un jouet en plastique et dès que tu tournes le dos, elle escalade le bordel qui lui barre le passage vers l'ail.

 

Dans la série "j'aime ce qu'on m'interdit", Jo' a également une passion pour les porte-feuilles (elle a bloqué sur les billets de 20 euros, so blue, so cute), pour les clés (très pratique le matin quand tu passes l'appart au peigne fin pour retrouver tes clés dans la cuvette des chiottes), pour les palmiers (enfin ce qu'il en reste)...

 

Bref, Jo' est un amour de bébé très dynamique. Le truc sympa aussi c'est qu'elle est très dynamique DES 6 heures du mat'. Alors que toi, ben moyen moyen.

 

 

Donc à 6h03, tu te retrouves à barrer le passage vers l'ail, ranger tes billets de 20 euros éparpillés dans la poubelle ou retirer tes chaussures de la bouche de Jo'...

 

Après, tu enchaines le marathon...

 

Tu déposes le bouzin à la crèche et là, en arrivant au boulot tu découvres avec bonheur que Jo' t'a laissé un joli souvenir : une petite trace de merde sur le coin de la chemise...

 

Dans quel état je suis?

 

Ben fatigué mais plutôt heureux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

claire 03/04/2012 08:44

Quand il a eu trois ans, j'ai cédé à la pression paternelle. Ou plutôt son père a débarqué avec une TV magnétoscope - il y a bientôt onze ans - pour que le pov' petit puisse s'abreuver de la soupe
télévisuelle.

Moi, j'avais repris mes études, et je travaillais dans un coin, tandis qu'il jouait, sagement, dans le séjour. Il jouait très souvent au facteur et je lui écrivais des lettres, l'encourageant. Tu
fais quoi ? Je joue au facteur. Super !!!
Puis un jour, j'allume la TV et l'écran reste noir. Mon sang de bricoleuse avertie ne fait qu'un tour et je commence à taper dessus - french technicity - toujours pas d'image.
J'attrape la TV à bras le corps - dans ces temps reculés, ça pesait un âne mort - je la retourne, et là, jackpooot !!
J'entends le même bruit que ces joueurs de bandit manchot quand toutes les petites pièces tombent au fond du bac.

En fait, jouer au facteur, ça voulait dire ramasser tous les petits trucs - piécettes, bout de papier, mes lettres, stylos, croquettes du chat, tout quoi ! et les enfourner dans la boîte aux
lettres - le magnétoscope !

Comme j'ai lu Dolto, j'ai évité le " Aaaah t'as tué les télétubbies et Bob le bricoleur, ils viendront plus te voir !"
Mais secrètement, je me suis réjouie de leur "départ". L'abominable chanson des télétubbies est ancrée en moi pour toujours, le prix à payer pour quelques heures à étudier en paix.

kao 08/12/2011 09:32

à ce propos, Jo, attention, les boules, la guirlande, c'est pour faire joli, pas pour grignoter ! :) !

kao 03/12/2011 16:40

ou pas, Papa ? :) !

kao 03/12/2011 16:38

bon ben espérons alors que pour le second Noël de l'adorable princesse ça va s'activer par ici :)

Anne 30/11/2011 15:29

RIP moments de S ..., another one bites the dust ...

Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives