Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 13:10

2985122466_43e784a7bf.jpg

 

Hier après-midi, j'ai redécouvert les joies de la Préfecture...

Là, où j'habitais avant, la Préfecture détruisait tous les préjugés sur l'administration...

Locaux modernes et clairs, accueil aimable, signalisation efficace, attente bien gérée, efficacité du service... et puis le pire de tout, on te souriait...

Tu guettais avec gourmandise la Josiane du guichet... elle allait bien avoir un mot désagréable... Elle allait bien se délecter d'un éventuel papier manquant...

Non, nada, rien. Sourire, aide, souplesse...

Limite t'avais envie de hurler "mais rendez-moi la Josiane de mon enfance, celle qui mettait des pulls bariolés et qui jubilait quand elle t'annoncait qu'il manquait le formulaire DENTONQ21B-45_UY"

Bref, cette Préfecture efficace me foutait limite le bourdon.

Qu'avaient-ils donc fait de la Josiane à pull bariolé?

Sacrifiée sur l'autel de l'efficacité...

Et puis là... hier... dans mon nouveau département, j'ai retrouvé avec émotion et nostalgie... LA Préfecture....

Bâtiment années 70 dégueulasse... papier A4 raturé-scotché à l'entrée pour indiquer les horaires d'ouverture du service des cartes grises...

J'entre dans le hall... et là... festival.

Une borne interactive bionique avec une feuille de papier A4 raturée-scotchée marquée "EN PANNE"...

Ah, ça commence fort!

Je salivais.

Je vois une queue de 15 personnes devant une machine d'un autre âge qui fait crcr crcrc pour sortir péniblement un numéro d'attente mal imprimé...

Je patiente donc déjà 5 bonnes minutes rien que pour bénéficier du droit d'attendre avec mon numéro illisible...

Puis, comme l'indique une autre feuille raturée-scotchée, je m'adresse à l'accueil pour vérifier mon dossier...

Là, re-queue de 15 personnes devant... devant... devant...

JOSIANE.

Elle était là devant moi, le cheveu gras, les lunettes cul de bouteille, la mine patibulaire, la chemise bariolée, les doigts boudinés sur des bagues en or trop jaune...

JOSIANE.

Et là, je retrouve ma Josiane qui fait la chasse au papier manquant. Je la sens excité comme un chien de chasse à l'affut de sa proie. Elle veut pouvoir rembarer un maximum de personnes. Chaque dossier complet est un échec personnel. Elle traque la signature manquante, la case mal remplie, la photo non conforme et une fois sur deux, son regard s'illumine derrière ses culs de bouteille : elle a trouvé.

"Ah non Madame, votre mari n' pas signé le formulaire X222-TK1KON"

"Mais il est très malade, je viens de St Vincent les deux Miches, je ne peux pas me déplacer facilement".

"Madame, il faudra revenir, il manque la signature de votre mari. Suivant!"

Et là, tu vois , la malheureuse mamie des campagnes qui repart chez elle le moral en berne parce qu'elle a oublié de faire signer Pépé.

"Bonjour Madame, j'ai un problème avec mon passeport, je dois partir aux Etats-Unis dans une semaine pour rejoindre ma femme et mes enfants mais il y a eu une erreur au niveau du timbre..."

La Josiane jubile. Elle aime encore plus quand elle peut briser d'une seule phrase péremptoire toutes les demandes des gens paniqués... surtout quand il y a des histoires avec des sentiments dedans. Et puis les bobos qui pleurent pour leur passeport, ça la gave Josiane. Elle comprend pas pourquoi tout le monde ne part pas en camping à La Grande Motte"... comme elle. "C'est tellement beau la Grande Motte..." qu'elle soupire la Josiane en regardant la photo scotché au mur...

"Dans une semaine! Vous n'aurez jamais votre passeport à temps".

"Mais..."

"Pfffffffff... Service des passeports, 1er étage, mais vous pouvez déjà annuler votre voyage, SUIVANT!"

Puis vient mon tour.

Le bras de fer est engagé. Elle me dévisage et je sens la peur qui la gagne genre "oh putain, ça c'est un adversaire de taille, il est cap d'avoir son dossier complet"

Elle commence à farfouiller dans mon dossier en soupirant...

"Et votre photo, elle est où votre photo" qu'elle grogne la Josy.

"Juste là Madame".

"C'est bon, Suivant!"

J'ai vaincu la Josiane.

Etape suivante : l'attente sur une chaise en plastique 30 ans d'âge.

Toutes les 5 minutes, le hall vibre au son d'un bip préfectoral nazillard et trainant. L'inventeur de ce bip devrait être en tôle. C'est pas possible de faire un truc plus insupportable. C'est simple (et raccord), t'as l'impression de te faire engueuler. A chaque fois, je bondis sur ma chaise.

Au bout de 40 minutes, et 10 attaques cardiaques, c'est mon tour...

Cette Préfecture a la particularité de séparer zones d'attente et guichets, si bien que tu longes des couloirs avant d'arriver à trois malheureux box...

Je m'approche du guichet n°2 et là... mini Josiane!

Elle est plus jeune mais le potentiel est là. Les lunettes de merde, le chemisier trop fleuri, les joues tombantes, la carte postale de St Jean de Monts scotchée à son ordinateur...

"Je la sens mal cette journée, qu'elle lance à son voisin, il n' y a que des chieurs"

Je suis juste en face. Je ne sais pas bien si ça s'adresse à moi.

"Bonjour Madame"

"Ah oui, bonjour"

Et là, mini Josy repart à la chasse au papier manquant mais même ça, je sens que ça ne l'excite pas...

 

C'est une Josy blasée.

 

Pas la même saveur que celle de l'accueil.

 

Une espèce en voie de disparition.

 

Un truc à classer au Patrimoine immatériel de l'Humanité : "la Josiane de Préfecture", élément culturel français née au XXeme siècle, incarnation d'une administration d'Etat aux principes stricts.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Elodie 14/08/2011 01:31


Rholalaaaaaaa purement excellent !!!!! !!!! =D


kao 06/06/2011 21:02


je ne suis pas de la Grande-Motte, et tu as le droit de ne pas aimer, tu n'es pas le seul d'ailleurs, mais si tu vis au bord de mer, ce n'est pas vraiment l'incompatibilité totale alors ! :) !


Zadzig 06/06/2011 14:49


Kao : si vous saviez où je suis, ça vous ferait rigoler pour ceux qui suivent l'histoire de ce blog... au bord de la mer quoi! Sinon, la Grande Motte, je me moque mais je ne connais pas... c'est pô
bien quoi, je sais!

Cassiopée : Bravo la Josy. A quand un concours national de la Josy?

ppmc : La Josy est effectivement assez bavarde... c'est dans son ADN...

Shoz : Boos de fin de niveau, l'image est bien choisie!!!

Taylam : Oui, les blogs de Papa sont rares... même si ici, ce n'est pas vraiment le thème principal (d'ailleurs c'est quoi...?)... En tout cas, bienvenue!!!


Tayiam 06/06/2011 12:07


Grâce à toi, aujourd'hui, je découvre un blog de papa ! Ca existe !! Hihi ! Et c'est très sympa en plus ! Hop, je vais de ce pas rajouter ton blog dans ma blog roll !

Pour revenir au sujet initial, je suis mal placée pour parler de l'administration, je suis fonctionnaire... Et des anecdotes sur l'envers du décors, j'en ai aussi ! ;-)
Mais, je ne suis pas une Josiane-de-ton-enfance, je suis une gentille qui cherche vraiment à trouver des solutions aux (trop peu nombreuses) questions qui me sont posées. Tu me diras que je
travaille dans un service où on ne fait pas vraiment d'accueil, n'empêche ! ;-)


shoz 05/06/2011 08:16


ça me fait penser au boss de fin de niveaux ...
ma josiane elle nous a fait revenir 3 fois parce qu'elle pouvait pas dire d'1 seul coup tout ce qu'il n'allait pas .. on a fini par laisser l'assurance ce charger du problème.
et dans ma préfecture même le bip il fonctionne pas donc tu fait la queue pour prendre un numéro qu'on n'appellera jamais ..

et après y'a des meurtres et ils se demandent pourquoi.


Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives