Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 18:44

5428260901_32aa12b736.jpg

 

Bon, sur M6, le lundi soir, on continue à pédaler dans la bouse...

 

Cette semaine, je vous propose un debrief à la serpette, un debrief abstrait, un debrief conceptuel... 

 

Ben oui, cette saison est vraiment étrange... de rares moments de grâce et beaucoup d'ennui...

 

On commence par Jean-Michel... meilleur espoir masculin de la saison.

 

Jean-Mimi, l'éleveur de vache, accueille une éleveuse de chèvre... et puis une prétendante venue de Vaulx-en-Velin... "ville du sud de la France" d'après Karine Lemarchand qui devrait un minimum potasser un atlas avant de nous faire croire qu'elle adore la campagne campagnarde...

 

La lyonnaise a tout du 5 tonnes, l'élégance, la distinction... elle a bien compris qu'elle passe après l'éleveuse de chèvre dans le slip petit coeur de Jean-Mimi mais au lieu de s'effacer, elle met les pieds dans le plat comme un... ah ben un 5 tonnes tiens!

 

Tout ce beau monde part visiter Chenonceau... ça glousse dans les beaux salons...

 

Et puis, un soir le Jean-Mimi sort le GRAND JEU.

 

Attention attention, ce soir c'est restaurant!

 

Bon, le restaurant en question, c'est juste un PMU exceptionnellement ouvert le soir. C'est donc sous un néon vert "Quinté plus" et une affiche géante "Euromillions" que nos trois compères vont se taper la cloche...

 

Les deux prétendantes mettent le Jean-Mimi tout mal à l'aise because il ne pose pas de question... Ben, elles n'ont pas regardé les précédentes éditions de L'amour est dans le pré... Ca se passe TOUJOURS comme ça dans l'AEDLP!!!!

 

Pffffffff... 

 

Le deuxième soir, parce que c'est GRAVE LA FETE... Jean-Mimi délaisse le PMU chelou "qui fait resto des fois mais pas toujours" et emmène sa troupe dans un endroit prestigieux de la zone d'activité les Farfoulettes à deux pas de Tours... le BUFFALO GRILL...

 

Autant dire que les étoiles Michelin ne sont pas bien loin...

 

Ce soir, le Jean-Mimi est complètement lâché... plus de limite... tout ce luxe et ce menu gastronomique à base de salade gratuite en entrée servie par une serveuse munie d'une jupe en jean à franges... c'est trop jet set, trop la grande vie toute folle, trop funky, trop Youhou...

 

Du coup, après la salade gratuite et le quintal de viande avariée avalée, Jean-Mimi commande deux coupes de champagne...

 

Youhou!

 

Ce soir, c'est Monte-Carlo au Buffalo Grill de la zone d'activité des Farfoulettes de Tours...

 

Le 5 tonnes fait la gueule devant cet étalage de luxe drôlement luxueux, l'éleveuse ricane en buvant sa coupette de champagne tiède qui lui tombe un peu sur l'estomac.

 

C'est drôlement bizarre ce soir avec Jean-Mimi...

 

...

 

Sinon, y'a l'éleveuse de brebis du sud-ouest... Céline! 

 

Elle hésite entre son cheminot-poète-psychopate et son maçon-portugais-muet-like-a-carpe...

 

Le cheminot chelou persiste dans la chelouterie...

 

Céline décide d'emmener ses deux prétendants dans un train...

 

Oui, mais un train pas comme les autres... un train sans roues, un train qui n'avance pas... en fait c'est une salle de ciné avec un docu chiant sur la région drôlement régionale.

 

Le cheminot-chelou passe la séance à mater la Céline... comme ton amoureuse en CM2... sauf que là ils ont 40 balais bien sonnés... 

 

Bref, une séance de torture éprouvante...

 

Après, ils s'occupent des brebis teubées...

 

Autant Tonio ou Fabio ou Rodrigo manient parfaitement les mamelles des brebis autant le cheminot est plutôt gauche avec les choupinettes des brebis qui tentent de lui fourrer un coup de sabot dans l'oeil...

 

Céline se démène avec ces deux énergumènes... et on sent bien que c'est pas facile facile...

 

Elle met Tonio-Fabio-Roberto au boulot (toi, tu nettoies la merde pendant que je vais montrer la fabrication des fromaches au psycho-cheminot, ok?).

 

Je le sens mal.... je le sens mal... 

 

...

 

Sinon, dans les Voches Vosges, disons que c'est drôlement rapide....

 

Benoît va faire les courses avec ses prétendantes... éternelle scène qui commence à nous limer le ciboulot... plutôt thé ou café? plutôt carbo ou bolo? plutôt ma main dans ta gueule ou mon pied dans ton cul?....

 

AAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH!!!!!!!!!

 

Voilà, ça va mieux...

 

Donc, la Sabrina pète un câble sur le parking du Super U because on ne lui a pas demandé son avis sur "pâtes ou riz?"...

 

Une attitude étrange mais parfaitement tactique comme ça elle passe pour celle qui a un gros chagrin.... bouh bouh ouin ouin snif snif... Benoît est tout attendri et HOP! Elle a besoin d'être consolée et cest le moment pour ferrer le Benoît, lui caresser l'asticot qu'à pas vu de grotte depuis Giscard... et le Benoît de tomber dans le piège comme une mouche sur un programme de téléréalité...

 

Donc le lendemain, Géraldine prépare les chandelles qu'elle va tenir pendant trois jours pendant que Benoît et Sabrina font l'amour tout habillé sur le canapé.

 

...

 

Sinon y'a du Benjamin...

 

Qu'est ce qu'on se fait chier chez Benjamin...

 

C'est un truc de malade...

 

Y'a une vague drague foirée dans un tracteur où ça glousse un maximum (ça résonne, c'est odieux)... c'est tout ce que j'ai retenu...

 

...

 

Sinon, y'a du Alexis...

 

Un cas pratique pour étudiant en psychologie.

 

Donc Alexis, il a un double visage : un côté cuicui-fleurbleue-amourtoujours et un côté trial-mapassion-moncul-moi-moi-et-puis-moi...

 

Donc, un coup c'est resto sympa en parlant d'amour et un coup c'est resto où je t'annonce que l'aventure est finie parce que demain c'est trial donc, ben tu fais tes valises et tu dégages.

 

C'est chelou chez Alexis. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kao 22/07/2011 13:53


je me suis depuis payé quelques redif' depuis, pas bête, je connaissais déjà les bons morceaux, et y'a un truc qui revient aussi, d'année en année, y'a que là qu'on voit ça, franchement, je ne veux
pas être méchante, mais c'est la seule occasion au monde de voir (pardon pour le mot que je n'aime pas trop, mais là, franchement, c'est mérité) de voir donc un boudin de chez boudin se payer le
luxe d'humilier et de virer un type plutôt sympa, enfin, du moins en apparence, plutôt pas mal de sa personne, aussi, et d'avoir le choix entre deux hommes, alors que quelque temps avant, désespéré
de ne rien trouver, le même boudin suppliait qu'on l'aide dans ses recherches ; récurrent ça aussi, et tellement nouveau comme concept, tellement renversant, en fait, on est habitué maintenant,
d'année en année, mais quand on y repense, quand-même, ça fait tout drôle ..............
on a aussi la clé de leur solitude : s'ils sont toujours aussi bien inspirés question choix, ben c'est la fois de plus qui confirme la règle, télévisée celle-là, pffffffffff, quelle émission,
quand-même .........


kao 19/07/2011 21:19


"On commence par Jean-Michel... meilleur espoir masculin de la saison." :
pépite parmi les pépites


kao 19/07/2011 21:09


je viens de m'apercevoir qu'ici c'est tout aussi drôle, si on n'a pas vu l'émission ; suffit d'avoir vu le casting de départ, d'aller chez Cassiopée pour voir les photos quand on est un peu perdu,
et le tout est joué ; un régal même avec deux cours de retard ; ben oui, pour faire un debriefing faut avoir vu ; pour venir se marrer grâce au debriefing, même pas besoin d'avoir vu ; ben oui, y'a
moyen d'en profiter sans passer par la corvée télé, plains toi miss Elys ! (je rigole :) !)


kao 19/07/2011 20:12


pas d'accord moi non plus avec miss ellis, Cassiopée est généreuse ; pas facile de faire rire chaque semaine avec les moyens du bord ; caricature et humour, point de méchanceté


Dieucaribou 19/07/2011 19:58


Pas du tout d'accord avec Eilis K. Rappelons que toutes les "victimes" sont consentantes, que rien ne les pousse à s'exposer et, plus encore, rien ne nous pousse à regarder ni à aller lire les
"méchants" commentaires qui grossissent le trait! Alors ne plus avoir la télé depuis un an, ça élève peut-être l'esprit et c'est louable mais ça altère un peu le second degré! La boîte-télé ne sert
pas à se cultiver... tout le monde ici en a conscience je pense! Mais enfin, quand on s'ennuie, on revient quand même voir Zadzig. Moi, ça me fait rire et cependant j'aime les gens, aussi
différents soient-ils. J'attends la suite... :)


Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives