Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 19:18

4571070565_d91eab8853.jpg

 

 

Coucou vous!

 

Oui, je sais, je crains, j'ai abandonné le terrain boueux et cacateux depuis quelques semaines... mais ME REVOILA!

 

C'est reparti pour les debriefs en folie de l'émission où cupidon et ses belles ailes blanches se cache sous une bouse...

 

Donc, comme j'a un peu râté des passages (dézingage du belge, de la rousse, tour d'hélico des patapoufs...), on va faire un debrief global, général, ok?

 

...

 

Freddy, les griffes de la nuit des Deux-Sèvres...

 

Donc le Freddy, il frétille de la nouille devant ses deux prétendantes qui n'en demandent pas tant...

 

Freddy est devenu au fil des émissions une icone de la télévision, d'internet et des journaux locaux...

 

Freddy, c'est le symbole d'une agriculture qui dit non à la modernité, non aux tracteurs bionniques (=la moissonneuse d'Alain qu'on dirait rien qu'un épisode de "Transformers"), non aux pesticides tout méchants, non à d'autres choses comme les pulls unis, les chemises unies, la tasse de thé le matin ou un coup de brosse dans les cheveux .

 

Freddy est naïf, il croit qu'il va devoir choisir une des deux prétendantes.... limite, il commence à avoir de la peine pour celle qu'il va devoir laisser au bord du chemin boueux...

 

Freddy a un petit coeur tendre alors que les deux candidates ont surtout le fou-rire...

 

On a droit à la tradtionnelle sortie en boîte de nuit...

 

Freddy ressemble à un épouvantail dans une tempête ce qui ne l'empêche pas de demander à ses nouvelles amies s'il danse bien... Freddy a l'oeil vitreux, le discours haché et la chemise qui colle... C'est juste un drame vivant et dansant.

 

A la fin, il retrouve ses amies au restaurant chic du coin (chaises en plastoque, nappe en papier et néons au plafond), et là il demande comment les damoiselles voient la "suite".

 

Là, nous avons droit à la traditionnelle phrase qui, avec le décodeur, veut dire "casse-toi pauvre con" et sans le décodeur "je te vois plus comme un ami"...

 

Freddy se sent seul, très seul...

 

C'est qu'on se mettrait presque à chouiner dis donc!

 

...

 

Syvlie, à dada sur mon bidet

 

Du côté de Sylvie, c'est pas franchement la séduction en marche.

 

Sylvie joue à la forte femme qui fait des bras de fer mais elle a besoin de l'aval de pôpô-môman pour se faire un avis sur la bête.

 

Et la bête elle a du mal à justifier ses années passées à base de trucs louches et de poils.

 

La mère détecte assez vite que le candidat a une faille.

 

Lui a beau partir sur un délire comme quoi Philippe veut dire "cheval" en péruvien oriental, la reine-mère on ne lui fait pas le coup comme ça.

 

Elle a déjà vu ses films ou quoi?

 

...

 

Pascal, pouêt pouêt camion

 

Dans la Marne, chez Pascal, c'est juste désastreux...

 

On aurait bien envie de hurler que Pascal est un rustre, un plouc, un ours mal léché...

 

Et bien...

 

Hurlons!!!

 

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhh!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Donc Pascal est juste un être associable, mysanthrope, bref, il ne pipe mot, et ne prête aucune attention à la pauvre Lucie.

 

Lucie, de son côté trouve Pascal "très sympa"...

 

Ben oui, Lucie elle est très motivée pour voir le loup donc elle avale des gratins surgelés couleuvres sans rien dire.

 

Le Pascal ne la capte pas alors que Lucie a de beaux cheveux qui ondulent sous le ciel clément de la Marne...

 

Au bout d'un moment, Lucie redevient humaine et elle craque en demandant à Pascal si elle doit partir.

 

L'autre ne répond rien comme d'habitude puis il l'emmène dans un dancing craignos où Lucie se fait prof d'histoire géo en déclarant son envie de visiter les célèbres plages du Débarquement à Verdun...

 

La production envoie Agnès en commando pour réveiller le Pascal... Agnès lui rappelle que Lucie dispose d'atouts mamaires de taille... Pascal à le regard qui frise puis il déclare qu'il est très déçu par Lucie...

 

Ben voyons!

 

Pascal retrove des couleurs en emmenant sa belle dans son tracteur.

 

A nouveau, Lucie trouve ça "très sympa"...

 

Vivement la suite!

 

...

 

 

Nicolas, l'amour pas-passion

 

Nicolas est peut-être le plus beau de l'émission, mais on se fait drôlement chier quand on le voit...

 

Aucune passion, aucune séduction, NADA!

 

D'ailleurs, on sent bien qu'il penche pour la locale de l'étape car C'EST PRATIQUE!

 

L'amour pratique, c'est sur que ça fait rêver...

 

...

 

Jean-Pierre, la pie qui chante

 

Le Jean-Pierre n'a pas fini de nous casser les bonbons avec sa chansonnette. Il déboule avec ses deux prétendantes dans le bar du coin qui fait également karaoké...

 

Pas de bol, dans le bled, il y a 1 bar et y'a spécialisation karaoké...

 

Bref.

 

Donc, tout le monde chante, c'est affreux, j'ai baissé le volume, j'ai pas bien suivi mais en gros, une des deux candidates est à fond.

 

..

 

Philippe, l'amour vache

 

Avec Margarina, c'est l'amour. Ca se bisouille dans le foin, ça se masse les pieds, ça s'offre des portes-clés tracteur et puis ça s'engueule pour des conneries aussi.

 

Enfin, du côté de Philippe, on s'ennuie aussi.

 

...

 

Guy, l'ours des Pyrénées

 

Heureusement pour mettre du piment, on peut compter sur Guy.

 

Guy se tape les deux casse-couilles de service : la blonde (qui réalise d'un coup qu'elle a un gosse et que c'est tout pour elle) et la brune (qui est soit bête, soit manipulatrice... au choix!)... ça pleure dans les montagnes de l'Ariège, ça fait des crises de nerfs, Guy essaie de naviguer en choisissant la moins chiante mais comme ça change tout le temps, il change aussi son choix, ce qui met un sacré bordel!!!

 

...

 

Agnès, vroum vroum

 

Du côté de la Marne (encore putain! Mais qu'est ce qu'on a fait de mal?), ça se déroule pas mal. Agnès commence à se détendre au point d'organiser un "dîner aux chandelles"...

 

Là, on s'attend au petit chateau dans le vignoble champenois, à la petite table ronde, au grand chandelier en argent, au bon plat de nos régions...

 

Bon, bah en fait, c'est salade fraîcheur sur la table confo du salon avec des bougies chauffe plats alignées bêtement.

 

Histoire de ne pas perdre sa soirée, le prétendant branche Agnès sur le côté cul de la chose... et ça a l'air de commencer à débuter un petit quelque chose...

 

...

 

Vincent

 

Comme Nicolas, quel ennui!

 

Une candidate folle de son chien.

 

Une candidate qui n'aime pas trop ses amis.

 

Des courses au Carrouf de Cholet...

 

Ou est le gaz???

 

...

 

Ah oui, j'oubliais, il y a Alain.

 

L'agriculteur modèle, propre, moderne, sympa.

 

C'est pas pour aller vite mais là aussi c'est un peu chiant car trop propre...

 

Il y a bien cette tentative de Fanny pour se taper l'autre candidate dans la maison en bois d'Alain...

 

Il y a bien cette course en kart ou Fanny essaie de tuer l'autre candidate en la renversant sur la route...

 

Il y a bien cette virée en quad où Fanny tente l'accident pour vivre un moment intense avec Alain...

 

Bref, vous l'aurez compris, Fanny, la prétendante portugaise met du piment dans cette maison en bois drôlement boisé de l'intérieur.

 

D'ailleurs, faut que j'arrête, je frôle la crise d'angoisse quand je pense à tout ce bois...

 

A mardi!

 

Oups! Petit oubli de dernière minute... le Yoann!

 

Bon ben le Yoann, il a flashé sur la suissesse qui vient de Suisse (au début, il trouvait ça louche) et il a annoncé son choix à Géraldine, la psychorigide mémére...

 

Cette dernière a expliqué vouloir rester dans "l'aventure"... du coup, Yoann lui colle dans les pattes son meilleur pote de beuverie afin de lui faire "visiter la région"... 

 

Plus qu'une visite, on a droit à une psychotérapie sauvage sur un pont, où Géraldine semble penser avoir sa chance.

 

Finalement, elle change d'avis et laisse nos deux tourtereaux.

 

Voilà, cette fois, je crois que c'est tout! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kao 27/07/2010 21:19


ben voilà, les promesses rendent les enfant sages, mais moi je sais bien que c'est pas Noël, puis que c'est Juillet, na ! pfffffffffffff !


Gabrielle 24/07/2010 18:33


Il parait que plus c'est long, plus c'est bon. On a beaucoup attendu mais c'est savoureux comme toujours.
Chouette ! ça reprend mardi.


cassiopée 24/07/2010 17:35


yeeepeee il est reviendu huhuhu...

Comme d'hab, rien à redire, t'as tout bien noté et observé. Et retranscrit en mode poilade !


Aileen 24/07/2010 14:30


Ah zut, on avait raté les 2 épisodes précédents, moi je comptais venir ici lire le résumé... bon ça va, y'a eu du rattrapage cette semaine, ça m'a permis de raccrocher les wagons quand même...
merci et à la semaine prochaine ! (ouh là je suis pas très claire, tant pis)


Kro 24/07/2010 13:15


Chouette chouette!!!! Le retour des débriefs! Toujours aussi génial bravo!


Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives