Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 17:06

4949851059_6c30ee36d7.jpg

 

Oui, M6 est en train de tuer le concept.

 

Trop long, trop mou, cette édition de l'Amour est dans le pré traîne en longueur.

 

Bon, bien sur, quand on arrive vers la fin, y'a toujours de la pépite...

 

En même temps, ça fait 4 mois qu'ils tamisent le bouzin... Il serait temps!

 

 

"Ptit coeur" et crazy Nina

 

Par exemple dans la maison de Nina...y'a de la pépite, c'est... comment dire... RIEN ne dépasse.

 

Le pavillon carré parfait de banlieue parisienne, déco cheap bling bling à coup de stickers mauve et orange... (blurp) Bref, ça n'a pas tout à fait le charme du Lot!

 

Le Philou n'a pas passé la porte d'entrée qu'il se retrouve avec des chaussons à carreaux...

 

Ca l'excite la rassure Nina le chausson à carreaux.

 

L'apéro se tient sur le canap' et Nina note bien que notre agriculteur en met tout plein par terre...

 

Elle coche déjà dans sa tête : "demain, 9 à 10h, aspi party".

 

Comme d'hab, Nina en fait trop. Elle rit trop, se maquille trop, dit trop de mots pour des autres, bouge trop, trop trop trop trop trop.

 

STOP!

 

Le matin, elle déboule comme dans les films avec un beau plateau pour le ptit dej' en lancant à son Philou d'amour des "ptit'coeur"... très...très... comment dire... racaille banlieue.

 

"Tiens ptit coeur", "hein ptit coeur", "oui ptit coeur"...

 

Et puis Nina est juste fatiguante... Un coup, elle fait de l'accrobranche (enfin "aquabranche" selon Nina même que ça lui fait monter "l'adréaline"...), un coup du jet-ski, un coup du quad...

 

Nina a le vocabulaire d'un enfant de 6 ans.

 

C'est grave touchant.

 

Oui, j'avoue, j'aimais bien Nina mais maintenant, elle m'énerve.

 

Bref, le "ptit coeur", aussi, on voit bien que ça commence à le chauffer la banlieusarde avec son vernis de fashionista qui commence à drôlement s'écailler...

 

Après avoir réalisés tous les sports extremes disponibles du coin, ils partent pour la Corse.

 

Là, Nina, peut à nouveau en faire trop... niveau maillot de bain cette fois : un coup en déshabillé noir sur un rocher façon clip de rap, un coup en maillot blanc qui lui remonte les nibards sous le menton façon James Bond Girl, un coup en maillot brésilien à se prendre la fessée par Philou façon pub Schweppes...

 

Je crois que Nina sait qu'elle passe à la télé.

 

Nan?

 

 

Casse-burnettes Force 12 et chien-chien des Vosges

 

Sinon, y'a aussi Benoît et Sabrina.

 

Là, je crois qu'il faut clairement lire entre les lignes et ne pas se mettre la tête dans un trou...

 

1- Sabrina est une casse-boulette comme la Terre en a rarement portée... Dire d'elle qu'elle est chiante, c'est limite mignon. Non. A ce niveau là, c'est limite psychiatrique.


2- Elle sait parfaitement que son unique moyen d'avoir un homme, c'est de taper tout de suite dans le mille... c'est à dire de s'occuper du baton de berger des Vosges... ce qu'elle a fait dès le premier soir du porno de "l'aventure".

 

3- Elle est insupportable, donc Benoît doute mais à chaque fois qu'il s'écarte, elle l'enfume en lui faisant la brouette hawaïenne façon Lady Gaga, et l'autre il n'arrive plus à penser tellement il a jamais baisé vécu un truc pareil...

 

Donc, on se retrouve à Tours... mais c'est pas vraiment l'ambiance Chateaux de la Loire si vous voyez le truc... En gros, c'est un HLM pourri rempli de mères célibataires dépressives au bord d'une voie ferrée...

 

Et Benoît se semble pas plus embêté que ça, lui qui vient des vertes vallées des Vosges....

 

Sabrina a invité des souffres douleurs amis. Ils préparent donc la soirée en tartinant des trucs dégueu sur des trucs dégueu (paté en croute industriel, jambon au tartare et compagnie, on imagine le tout arrosé de mousseux tiède...où est le sac à vomi??), Sabrina râle parce que sa copine s'est trompée de chemin avec son GPS..

 

C'est la première fois qu'elles se voient ou bien? C'est une copine qu'elle a loué pour la soirée?

 

La copine finit par débouler et hop, tout le monde sur le clic clac dégueu à bouffer des trucs dégueu, arrosés de trucs dégueu...

 

Sabrina a fait une tarte dans ta gueule tatin pour l'occasion... hélàs, c'est râté.

 

Au lieu d'en rire, elle en fait une tragédie grecque en 123 actes, sa copine rigole, c'est la goutte d'eau. Sabrina part fumer des clopes dans la rue. Benoît court derrière comme un chien et la séance de psy au rabais avec trois mots de vocabulaire peut commencer.

 

"nan, mais jte jure, elle m'a trop vénere!" ETC...

 

Finalement, ils remontent et la soirée continue.

 

Pour leur voyage en "namoureux", nos tourtereaux vont au Pays Basque... une sorte de Vosges mais plus au sud... mais avec la même teinte verte, les mêmes montagnes et surtout le même bon vieux temps tout pourri.

 

Ils logent dans une auberge de luxe que Sabrina juge "vieillote"... la machine à briser les couilles est en marche et elle n'est pas prête de s'arrêter pusique ça se poursuit à l'accrobranche où on frôle la crise de nerfs pour cause d'altitude... la coupe de champagne amoureusement préparée par Benoît n'y changera rien.

 

 

Barbapapa et Barbamama

 

Et puis, il y a nos barbapapas... Sylvain et Valérie.

 

Sylvain se rend chez Valérie qui occupe une abominable charmante maison affreusement curieusement agencée... on accède par l'arrière, par une véranda pourrie étonnante, et la maison est en pleine campagne mais on se croirait dans une banlieue pourrie toute en hauteur.

 

Là, ça se bisouille mais c'est peu de le dire et de l'écrire. Il faut bien s'imaginer qu'à chaque fois qu'ils déglutissent, ils se font un bisou!!! Comme ils sont affreux ne sont pas bien beaux, faut dire ce qui est, ça t'oblige à regarder ailleurs 3 bonnes secondes, histoire d'éviter de voir ce fourrage de langue, tout ça au milieu des poils du bouc de Sylvain et des dents jaunes de la damoiselle....

 

Elle lui fait découvrir son "univers" fait de grosses boules de bowling. Très très intéressant.

 

Et puis, zou, direction la Provence.

 

Là, on voit bien que l'activité principale c'est niquer comme des lapins se reposer... et faire du gras bouffer. La seule activité est une promenade en cheval, c'est un peu l'aventure, on ne sait pas bien qui monte sur qui, mais nos tourtereaux n'ont pas franchement l'air emballé... Ils retournent vite dans la chambre...

 

 

Slip coq et cheveux gras

 

Et puis on retrouve le Jean-Claude national.

 

Il quitte la Seine-Maritime pour Le creusot.

 

Le mec qu'à pas de bol quand même.

 

Au Creusot, Maud l'attend, le regard coquin, le cheveu gras.

 

Direction l'appartement de Maud, un grand machin tout vide où quand tu parles ça fait un écho style "je suis aux toilettes"... Très sympa. Il y a autant de meubles que de cheveux propres sur la tête de Maud... c'est donc particulièrement limité. Les 3 gnafrons de 12 pères différents sont tellement heureux de voir un homme s'approcher de leur mère qu'ils préparent un flan Alsa. Ouais, on a drôlement le sens de la fête au Creusot.

 

Après, y'a un vague resto où les gamins hurlent.

 

Insupportable.

 

Puis direction, Cannes, mais au bord d'un lac... J'ai pas tout compris. Ils bouffent au bord de l'eau. Jean-Claude qui essaie de se motiver le popol (Maud est son 12e choix), lui fait du pied mais Maud n'apprécie pas du tout du tout du tout... Elle veut des mots d'amour.

 

Ils se retrouvent sur un bateau pourri, Maud n'a pas peur du ridicule, elle veut sa scène à la Titanic...

 

Des fois, on aimerait qu'ils aillent au bout du concept, le bateau qui coule, tout ça...

 

Mais non, ça va continuer!!!!

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alix 18/02/2013 20:15

je cherchais des articles sur cette fameuse sabrina (celle qui a mauvais caractere)que je trouve pourtant ravissante et je suis tombee sur votre blog

j ai beaucoup ri.....vous avez du style....ou plutot UN style..continuez !!

catelle 06/09/2011 23:04


Pas d'accord avec les critiques sur le côté sarcastique et méprisant de l'article, quand on ose participer à un tel programme pour trouver l'âme soeur, et se donner en spectacle devant des millions
de téléspectateurs, à l'ère d'internet et des sites de rencontres, faut s'attendre à se faire disséquer par tous les bouts.
Continue à me faire rire Zadzig, ton oeil acerbe et ton cynisme ne sont pas pires que le cynisme de M6 qui se fait du blé sur le dos de pauvres paumés.


Lew 06/09/2011 20:09


impressionnant le mépris qui se dégage de ces lignes...


aida 06/09/2011 10:40


Pauvre Antonio, pour bien enfoncer le clou, ils envoient Céline ou ça ???? au Portugal !! je sais pas s'ils le font exprés !!
En tout cas, ça s'aggrave chez le cow boy !! pfff faut vraiment qu'elle soit déseespérée pour rester et s'accrocher comme ça !!


Anne 06/09/2011 03:24


Oh my giddy god ! Nathalie a changé d'avis avec la chèvre, Jean mimiche est dans ses petits papiers et dit tout comme elle :
Nathalie : "Je suis bien", JMM:"Moi aussi je suis bien"
Nathalie : "Je vais me retrouver seule quand tu seras patie" ; JMM : "Moi aussi!
A quoi tu penses ? La meme chose que toi !
En apparté, il nous dit que c'est obligé qu'il y ait "une histoire parce sinon il a rien compris à l'amour "! waourf ! ... Euh jeanmimi, c'est pour ça que t'es là mon coco, t'étais incasable !


Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives