Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 11:41

Photo005.jpg

Mauricette... à moitié en train de loucher se pioncer dessus...

Aujourd'hui, on va parler chat.

 

Mon chat a un drôle de nom que je ne révélerais point ici afin de préserver sa vie drôlement privée, nous l'appellerons donc Mauricette.

 

Comme vous pouvez le constater sur la photo, Mauricette c'est une tuerie de chatte qui est trop belle.

 

Gris souris avec des yeux verts...

 

De la bombe de chat quoi.

 

Elle vivait avec moi à Paris dans un 20m² et elle commençait à tourner maboul rapport à l'environnement moyennement sauvage.

 

Elle devenait complètement teubée, elle n'avait aucune conversation ("miaou miaou"... super!) et d'ailleurs, elle passait ses journées à fixer un autre chat qui se trouvait dans l'immeuble d'en face.

 

Un truc à finir timbré.

 

Deux "no-life" qui se matent dans le fond des yeux du soir au matin.

 

Ca pouvait que finir au Sainte Anne des cats cette histoire...

 

C'est-à-dire là : Ste Anne des Cats, priez pour nous.

 

PA-SSIO-NNANT.

 

Heureusement pour elle, j'ai déménagé de Paris pour retourner à la case départ chez mes parents qui habitent une grande maison avec jardin.

 

La petite citadine qui ne connaissait pas grand-chose à la life à part le bruit des voitures et le ronron du frigo a été bien vite déniaisée...

 

Dans son nouveau quartier, ça pullulait de matous qui pensaient qu'à une chose c'était de tremper leur Sheba (pour dire "je t'aime" qu'ils disent, pffffff) dans la croquette moelleuse de mon chat à moi!

 

Mauricette se faisait poursuivre du soir au matin par d'énormes bestiaux plus vulgaires les uns que les autres.

 

Du chat à l'oreille poinçonnée, du chat avec de la croute purulente au nez, du chat à l'hygiène douteuse genre j'ai du caca collé dans les poils de derrière, du chat à l'haleine de sardine (Ah! Ca, on me dit que c'est normal!).

 

Bref!

 

Il y en avait un en revanche qui était toujours bien mis. Noir et blanc, genre smoking permanent, la classe quoi.

 

Il lui faisait gentiment la cour. C'était un poil Vieille France mais c'était tellement sympa.

 

Un jour de grand malheur, ma mère est allée dans le pool house pour vérifier que le filtrage de la piscine était bien en route.

 

Ce jour là, ma mère a mieux compris la signification du mot " tournante". En l'occurrence : une tournante de chats...

 

Ma parisienne de chatte était au milieu du sordide local, entourée par 4 matous dont celui qui se la pète Georges Clooney avec son smoking toujours bien repassé.

 

Tu parles qu'il était mieux éduqué que les autres...

 

Tous les mêmes, oui!

 

Bref, chez les chats aussi, le sexe mène le monde...

 

Ma mère a chassé tout ce petit monde à poils et à aéré un peu le pool house qui refoulait grave le vieux slip de chat pas net...

 

Les jours se sont enchaînés et ma Mauricette s'est transformée en chatte expérimentée, sure de son pouvoir de séduction. Elle affolait chaque jour un peu plus le quartier avec ses formes de déesse et ses yeux de jade hallyday.

 

Et puis, ce qui devait arriver arriva.

 

Mauricette a eu un retard de règles.

Elle a donc fait pipi sur la languette, tout ça...

Résultat : ENCEINTE!
 

De qui me direz-vous?

 

Et bien le plus sordide dans cette affaire, c'est qu'elle était sans doute enceinte des tocards du pool house de plusieurs chats.

 

Oui, une des particularités de la chatte, c'est qu'elle peut faire 5 bébés de 5 pères différents...

 

Bonjour le bordel à la Mairie pour que chacun reconnaisse le sien, le bon...

 

Remarquez, c'est peut-être pour ça qu'il n'y a pas de reconnaissance paternelle chez les chats...

 

Bref, donc Mauricette se trainait maintenant dans le jardin l'air complètement épanouie en se caressant le ventre avec ses coussinets.

 

Elle est devenue chiante. Elle exigeait du whiskas aux crevettes plutôt qu'à la dinde...


Elle soupirait quand tu étais assis sur le canapé pour bien te faire comprendre qu'il fallait dégager vite fait pour laisser ta place à la future mère qu'elle était...
 

Le matin, elle vomissait sur la moquette, le soir elle se couchait hyper tôt.

 

Bref, enceinte quoi!

 

Et puis LE grand jour est arrivé!

 

Mauricette a cherché un coin sympa pour pouvoir mettre bas.

 

Son choix s'est porté sur un fond de placard à slip...

 

Une fois débarrassé le lieu, c'était devenue une crèche tout à fait convenable.

 

Je lui ai tenu la patte, lui ai dit de bien respirer, d'être forte, de penser à la France, tout ça...

 

Son entrejambe s'est dilaté, puis à commencé à expulser des boules baveuses...

 

Premier nouveau né...

 

Ah, tiens, un gris.... tout petit!

 

Et puis un deuxième... tout gris aussi...

 

Et puis, et puis, c'est tout!

 

Citadine futile de son état, l'instinct maternel n'était pas véritablement ancré en Mauricette.

 

Une fois la ponte effectuée, elle a commencé à vouloir se tailler, genre "j'ai un rencard trop important, tu peux t'occuper des deux morveux un moment?".

 

Heureusement, je l'ai vite rappelé à l'ordre en lui énumérant ses devoirs de mère.

 

"Pffffffffffff.... relou" qu'elle a fait en retournant léchouiller maladroitement les boules de poil...

 

C'est là qu'en regardant de plus près les deux boules de poils qui venaient de naître, j'aperçois entre les plis des draps une troisième boule de poil...

 

J'écarte un peu le drap et là horreur, malheur, une tête de chaton... toute seule... sans corps...

 

Une tête de chaton, de type smoking, on lui voyait même le haut du nœud pap'...

 

Paniqué, je commence à rechercher le reste, pattes, queue, mocassins vernis et autres ventre...

 

Rien...

 

Mauricette jouait à la bonne mère en léchant ses petits mais toujours en gardant un œil sur l'horloge histoire de ne pas arriver trop à la bourre au pot de départ de Mistigris, le chat du voisin.

 

Un peu traumatisé par ma découverte digne d'un film d'horreur labellisé 30 millions d'amis, j'appelle la vétérinaire qui a la particularité d'être toujours très optimiste :

 

"Amenez-là tout de suite, elle a sans doute mangé le corps et les os vont lui broyer le tube digestif, votre chatte risque de mourir dans d'atroces souffrances parce qu'elle a confondu son petit avec une croquette géante..."

 

J'amène donc en catastrophe Mauricette et ses petits chatons chez la vétérinaire...

 

...et transporter une scène entière de la Nativité version poil et coussinet, je vous jure que ce n'est pas facile facile...

 

Bon, ok, je vous le concède, il n'y avait ni bœuf, ni âne...

 

Enfin, j'avais quand même une mère avec deux petits et demi.

 

Chez la vétérinaire pessimiste, Mauricette passe une radio.

 

Niet, nada, rien de rien...

 

Pas de corps en vue...

 

Mauricette a donc bien pondu... une tête, seule...!

 

On rentre à la maison un peu sous le choc de l'étrange histoire du chat sans corps et je décide pouponner un peu les chatons qui ont la chance d'être entiers... ou presque...

 

Un des chats a la particularité de ne pas avoir de queue mais plutôt une touffe style "queue de lapin"...

 

L'autre est vraiment très maigre, limite squelettique.

 

"Il a une scoliose" qu'elle avait décrété ma véto optimiste avant qu'on reparte...

 

Me voilà donc avec une chatte qui ne pense qu'à rejoindre ses copains pour boire des coups, un chat avec une touffe de lapin en guise de queue et un autre qui va se retrouver à devoir porter un corset à l'adolescence...

 

Bonjour le tableau...

 

Ah oui, j'oubliais, le bébé-tête, sans doute un coup d'éclat du Clooney cravaté qui se la joue complètement stylé alors qu'il finit à moitié le travail...


"What else" qu'il dit...

Ben un corps, ça serait déjà pas mal... c'est pas une option que je sache!

Bref de bref...

Les petits se sont développés tant bien que mal.

 

Le chat avec une queue de lapin (je propose de parler du "chapin" pour faire plus court!) est devenu un très joli petit chapineau.

 

Le chat avec une scoliose grandissait moins vite mais il était très gentil...

 

Mauricette élevait quand même ce petit monde en s'appliquant à être une bonne mère.

 

La suite est encore moins glorieuse...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ppmc 26/01/2010 18:04


ok chuuuuuuuuuuuuuuuuuut! :-)


zadzig 26/01/2010 17:53


ppmc : chut!!!


ppmc 26/01/2010 10:29


zadzig t'es en train de nous annoncer quoi là ? que tu vas bientot pouvoir nous faire des posts sur les moments de solitudes d'un jeune papa ( le changement de couches par exmples)??????????


Zadzig 25/01/2010 14:35


Cassiopée : oui, je sais pour la "sélection naturelle" mais là, le corps n'a jamais été retrouvé même dans l'estomac de Mauricette... faut appeller Mulder et Scully...

Kao : ouais, complètement sans queue ni tête cette histoire!

Jérôme : je crois que j'ai un peu plaqué ce que vit "The Other person" sur Mauricette!

Ln : pas mal la pilulle au vieux matou en rut! Limite une honte pour le concours dis moi!

May : ca peut être drôlement gore ces chats quand même...

Kao : Je te rassure, aujourd'hui mauricette a une vie SUPER calme... limite chiante!


Kao 23/01/2010 13:39


on dirait pas, quand même la Mauricette, à la voir dormir comme ça, mine(t) de rien, qu'elle a déjà eu une vie si trépidante ............. dire que certains murmurent que les chats auraient sept
vies ....... ben bon courage, alors, la Mauricette !


Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives