Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 15:41

3240133114_73264c9642.jpg

 

Ce week-end s'annonçait bien...

 

La semaine dernière, il faisait beau et chaud...

 

Mauricette faisait des roulés-boulés olé-olé...

 

Les oiseaux cuicuitaient, les gens sortaient et les fleurs ben... fleurissaient!

 

Donc ce week-end, je m'apprêtais à passer un agréable moment drôlement printanier.

 

C'était oublier le 1er mai...

 

THE famous 1er mai...

 

Un jour faudra quand même m'expliquer pourquoi le jour de la fête du travail, personne ne bosse...

 

En me levant samedi matin, je trouvais déjà l'atmosphère un peu cotonneuse...

 

Le temps était pourri...

 

En même temps, le soleil qui fait le tapin toute la semaine alors que tu bosses comme un con dans ton bureau plein nord et puis, le week-end venu, y'a plus personne à part du gros nuage noir tout désagréable... on connaît!

 

Mais, ce samedi matin, il y avait comme un quelque chose de calme... moins de bruit de circulation... moins d'agitation urbaine... moins d'énergie dans l'air...

 

Je fais mon petit bordel du samedi matin. (En gros, ça consiste à ingurgiter des litres de thé russe en trainant des pieds...).

 

Et puis tout d'un coup, j'entends un vieux bruit de porte-voix éraillé qui égraine une chanson de syndicaliste imbibé au gros-rouge-qui-tache... "Sarkozy, si tu savais, tes retraiteuuuuux, tes retraiteuuuuux, Sarkozy, si tu savais, tes retraites ce qu'on en fait. Au cul! Au cul! Aucune hésitation! Non non non à la réforme des retraites!!!"

 

Toujours aussi audacieux ces syndicalistes! La même connerie chanson depuis 50 ans... Du gimmick qui pète, tu peux l'attendre longtemps du côté de la CGT...

 

Donc, je regarde de la fenêtre ce spectacle so' 1936 et j'admire donc une foule de dinosaures nonchalante de manifestants du 1er mai... manifestement aussi motivés que pour aller bosser...

 

Et puis la matinée continue tranquillement... toujours dans cette atmosphère cotonneuse-relou-bizarre...

 

Une fois lavé et rassasié, je m'apprête à sortir pour faire les courses du jour et me balader un peu en ville.

 

Je jette un coup d'œil dehors...

 

Décidemment, cette journée est étrange, il n'y a pas grand monde dans les rues, et... et... mais c'est qu'on dirait un vieux dimanche tout pourri de février...!!!

 

Ah! Même les magasins sont fermés! Étrange...

 

C'est là qu'au tréfonds de mon cerveau, deux informations se sont percutées : l'info des manifestants syndicalistes et l'info des magasins fermés = nous sommes le 1er mai et TOUT est fermé...

 

Là, une vague de panique m'a envahie... tout se mélangeait : 1er mai, dimanche, fermeture, dimanche, ennui, dimanche, putain, on va se taper un week-end de DEUX dimanches!!!

 

Il manquerait plus que M6 programme un vieux zone interdite sur les milliardaires russes le samedi soir et là, comment tenir sans sombrer dans la démence?

 

Mon esprit divague...

 

Deux dimanches = deux Vivement Dimanche....

 

Deux sketchs d'Anne Roumanoff...

 

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHH!!!!!!!!

 

Pendant ce temps, les nuages noirs s'accumulent au-dessus de la ville... Une atmosphère d'apocalypse...

 

Tous mes affreux souvenirs de 1er mai remontent à la surface... Je me souviens particulièrement d'un 1er mai, à Lyon, où en désespoir d'activités j'avais décidé d'aller me promener dans un parc...

 

Déjà, bonjour la journée complètement rock'n roll de l'attitude!

 

Seulement, pour aller buller au parc, j'avais du traverser la moitié de la ville à pied car même le métro était fermé!...

 

Depuis toujours, que des 1er mai de loose, d'errance, de "qui suis-je", "ou vais-je"...

 

Je m'affale dans le canapé, je mets une couverture sur mes jambes et j'allume la télé... je capitule quoi!

 

Généralement le dimanche, pour ne pas sombrer dans la dépression dominicale hebdomadaire, je me refugie dans la préparation de gâteaux... Plus le dimanche est complètement dépressif de l'attitude plus je prépare des trucs longs et compliqués pour oublier la vacuité de cette journée maudite...

 

Je ne vous raconte donc pas dans quel état j'étais le jour où je me suis lancé dans la préparation d'une pièce montée en forme de Mauricette en plein roulé-boulé... Comment, j'en avais chié pour faire les coussinets...

 

Bref!

 

Du coup, je décide d'éteindre cette maudite télé et je vais dans le seul magasin ouvert en toutes circonstances (guerre mondiale, grande peste, 1er mai...) : l'épicerie asiatique!

 

Je me jette donc dans les rues désertées où quelques rares personnes en errance me lancent des regards perdus et désabusés du genre que c'est la fin du monde et qu'on va tous crever!...

 

J'arrive enfin au "Dragon d'Asie" (là aussi, c'est comme les syndicalistes niveau créativité, on voit que y'a pas du avoir un brainstorming de 3 semaines pour trouver le nom...)...

 

Manifestement, je ne suis pas le seul à me réfugier dans le seul magasin ouvert de la ville... je vois plein de monde en train de se promener nonchalamment dans les rayons comme s'ils étaient au parc sauf que là il n'y a rien d'autres que des paquets de nems et de la soupe miso à mater...

 

Les gens sont heureux, il y a de la lumière, il fait chaud, il y a d'autres personnes...

 

Une mamie est en grande conversation avec un paquet surgelé de boules coco...

 

Le bonheur quoi!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pat 15/05/2010 21:43


Ouh là, Zadzig, tu me déçois ! Les magasins fermés, la conso en berne, et te voilà désespéré ?!!!!


laure 09/05/2010 11:01


comment je suis arrivée sur ce blog ?
mystère etc ..
mais je remercie (le ciel ?) de m'y avoir ammenée. chouette, je pense déjà qu'au bureau, quand je me ferais trop c... j'irais y un jeter un oeil, houpi !!


zadzig 07/05/2010 12:02


Kao : oui, je pense que le dragon d'asie s'est fait des couilles en or avec ce samedi chômé!!!

Fredix : je compatis! Effectivement, on doit voir les choses un peu différemment... donc tu remets ça ce week-end?

Cassiopée : je ne sais quoi penser de ce week-end... ambiance 1er mai ou pas? On comptera les survivants lundi!

Ppmc : Tu as travaillé?? Bravo quel courage! Au moins tu n'as pas du "vivre" l'ambiance glauque du 1er mai...

Natacha : Au parc de la tête d'or??? C'est rigolo ça, c'est le parc dont je parlais dans mon expérience désastreuse du 1er mai il y a qq années avec le métro de Lyon fermé!!!

Marion : merci pour ton message! Je dirai à Mauricette que c'est de la bombe... elle va encore choper la grosse tête mais c'est pas grave...


marion 07/05/2010 07:57


Le 1er mai j'ai fait un vide grenier sous la pluie, c'est dire! Mon premier com, j'en profite au passage pour te dire que je rigole comme un baleineau avec ton blog. Ta mauricette elle dépote et
elle ressemble à mon pilou, vrai chat no life.


Natacha 06/05/2010 22:00


Deux dimanches, je confirme ! Pfff même pas drôle un 1er mai un samedi et l'an prochain, j'y pense même pas... tu sais quoi, je suis allée marcher sous la pluie au parc de la tête d'or et même que
je n'étais pas seule à avoir cette idée, marcher sous un froid hivernal, tu parles d'un printemps ! au secours ! Merci pour ton humour...


Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives