Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 00:03

 

Après une première saison prometteuse... après un amour est dans le pré rafraîchissant... M6 nous balance une nouvelle saison de Maman cherche l'amour...

 

Et hier soir, on peut dire que la saison semble tenir ses promesses...

 

Nous avons eu le plaisir de découvrir Sophie.



Bon, alors Sophie, c'est une sorte de Diams mais qui vivrait en Normandie et qui aurait un peu abusé sur le Pont-Levesque.

 

Sophie-Diams a une charmante petite fille, un beau loft à Caen, oui mais voilà, Sophie-Diams n'a pas trouvé l'amour, le seul, le vrai, l'unique, celui qui laisse traîner ses chaussettes sales partout et qui ne baisse pas la lunette des toilettes.

 

Donc, Sophie a sélectionné 9 garçons parmi toutes les propositions qu'elle a reçues.

 

Elle donne rendez-vous à ses "hommes" dans une jolie auberge normande.

 

Le premier à venir est Cédric et tout de suite Sophie-Diams se sent toute chose devant ce grand gaillard martiniquais. Cédric entame la conversation avec un accent antillais à couper au couteau, Sophie-Diams est sous le charme de son "joli accent marseillais". Vue de Caen, vous me direz, les Antilles, Marseille, c'est le sud, il fait chaud, tout ça quoi...

 

Après, un certain Marius pointe le bout de son nez. Leur conversation en tête-à-tête sera le GRAND moment de la soirée.

 

Un échange lunaire.

 

Alors que le rendez-vous a lieu dans une auberge normande au milieu des pommiers en fleurs et que la petite équipe enchaîne jus de pomme, cidre et calva... Marius et Sophie-Diams dégustent une tarte... aux pommes! Dingue, non ?

 

Pourtant, cela étonne beaucoup Marius qui décortique sa tarte avec circonspection... genre mais qu'est ce qu'il y a donc  à l'intérieur ? ? ?

 

"Ben, c'est des pommes!" qu'elle répond Sophie-Diams.

 

Marius ne réagit pas, il est stupéfait devant cette découverte.

 

"T'as jamais mangé de pommes?" qu'elle relance Sophie-Diams un poil énervée...

 

Marius continue à observer sa tranche de pomme cuite comme une poule anorexique devant un couteau à steak...

 

Sophie-Diams enchaine en parlant des cinq garçons qui sont venus pour elle.

 

"Le cinquième" qu'il marmonne Marius...


"Quoi ? Mais qu'est ce que tu dis ? ? ?" qu'elle rétorque la Sophie-Diams carrément agressive agacée.

 

Bref, vous l'aurez compris, le contact ne passe pas. Soit Marius a été déposé par les extra-terrestres hier et il n'est pas encore bien au point sur les usages humains, soit il est en plein jetlag à cause du décalage horaire entre Montpellier et Caen...

 

Faut voir...

 

Le soir, Sophie-Diams rentre chez elle et veut absolument TOUT raconter à sa fille de 5 ans...

 

La gamine, au bord du traumatisme, ne pose aucune question, pourtant Sophie-Diams insiste bien et lui avoue avoir deux coups de cœur.


...

 

Parmi les mamans à la quête de l'amour, il y a aussi Marie-Jo, la brave fille, un peu bab', un peu hyperactive, un peu dinguo, drôlement soûlante quoi!


 

A chacun de ses passages, tu baisses le volume de ta télé tellement elle te pourrit les tympans...

 

Marie-Jo a deux charmants enfants, un bel appartement en Avignon, oui mais voilà, Marie-Jo n'a pas trouvé l'amour, le seul, le vrai, l'unique, celui qui a une haleine de gnou décédé au réveil et qui adore boire des bières en riant bêtement.

 

La pêche de Marie-Jo n'est pas bien miraculeuse.

 

Il y aurait comme un banc de thon qui serait remonté par le Rhône de la Méditerranée et qui aurait atterri à Avignon.

 

Encore un sale coup du réchauffement climatique ?

 

Bref.

 

Elle ne s'embête pas avec ça Marie-Jo. Ca ne lui fait même pas peur. Pour faire passer sa terreur sa joie, elle rigole fort, pousse des cris stridents, saute en l'air, fait la roue...

 

Mais, bon il ne faut pas abuser quand même... A un moment, elle rejoint un thon homme en rendez-vous privé et lui sort qu'il doit être le fils caché d'Enrico Macias et de Pocahontas. En effet, notre ami arbore deux mini-tresses qui ressemblent à deux ficelles noires un peu dégueu dont il est particulièrement fier.

 

Marie-Jo trouve un mec, qui lui apporte des fromages de chèvre en cadeau, "formidable et craquant".

Marie-Jo est charmée par un vieux homme de 21 ans de plus qu'elle.

Marie-Jo est subjuguée par tous ces mecs en chaussettes blanches et gourmettes étincelantes.

Marie-Jo trouve ça super quand un mec lui dit qu'il ne sera pas souvent à la maison car son métier de routier sa carrière professionnelle l'oblige à parcourir la France.

 

Bref, Marie-Jo, c'est juste n'importe quoi... Elle ne sait plus trop où elle en est... Et on s'en fout un peu car Marie-Jo elle donne surtout mal à la tête tellement elle est insupportable virevolte.

 

Un doliprane plus tard, on retrouve Kathia.

 

Alors Kathia, c'est une sorte de fée clochette, mais qui vivrait en Alsace et qui aurait un poil abusé sur la choucroute.



 

Kathia a un charmant petite garçon, un beau loft à Strasbourg, oui mais voilà, Kathia n'a pas trouvé l'amour, le seul, le vrai, l'unique, celui qui pète au lit et qui joue à la PlayStation toute la soirée.

 

Donc Kathia réunit une petite dizaine d'hommes. Kathia-fée clochette a drôlement la pression car sa mère lui a concocté un pâté-croute avec des petits cœurs en pate posés dessus.

 

A 38 ans, c'est un peu la teuhon mais Kathia n'a pas eu la vie facile, alors on ne critique pas...

 

Kathia enchaîne donc les rendez-vous avec ses hommes.

 

Cela donne droit à l'autre grand moment de la soirée, après le dialogue de sourd entre Marius et Sophie-Diams : la rencontre avec l'au-delà.

 

Oui.

 

Kathia-fée-clochette rencontre un mort.

 

En fait, au début, Kathia demande innocemment à son prétendant pourquoi il ne travaille pas. Ce à quoi, il répond :

 

-"Parce que je suis mort."

 

L'espace d'un moment, on se demande si on ne s'est pas assis sur la télécommande qui aurait zappée toute seule sur une autre chaîne qui passe "Sixième sens".

On a même le temps de se dire que Bruce Willis a sacrément morflé depuis qu'il a quitté Demi Moore.

 

Et puis en fait, non.

 

On est toujours sur M6.

 

Kathia est interloquée. Elle hésite à appeler les messieurs en blanc dans leur voiture qui fait "pimpon" mais elle persiste.

 

-"C'est-à-dire ?".

 

Le mort, qui a quand même drôlement le sens de la répartie pour un mort, répond :

 

-"Je suis passé de l'autre côté du miroir à cause des fruits de mer".

 

Là, Kathia est en plein flip mais elle trouve le courage de demander des précisions sur cette étrange histoire de miroir, de mort et de fruits de mer. Et là, nous avons droit à une histoire... troublante (Ca paraît énorme mais je précise que rien n'est inventé) :

 

-"En fait, un jour, j'ai mangé une crevette périmée et j'en suis mort".


Celle-là, je pense qu'elle restera dans les annales de la télévision française (après le fameux : "la beauté m'isole" élue meilleure phrase de la saison 1)

 

Kathia attend le moment où son interlocuteur va hurler "Surprise Surprise, c'est Marcel Béliveau!!!", mais rien... il poursuit

 

-"Alors, je suis mort, tout ça, c'était trop de la balle le paradis, j'ai vu mon père qui est décédé à cause d'un bulot pourri. On s'est bien marré. Et puis finalement, je suis revenu!"

 

Kathia ne sait plus trop comment réagir. Elle se contente d'un :

 

-"Waouwwwwww. C'est fou de se livrer comme ça dès le premier rendez-vous".

 

Oui, c'est fou, et je ne suis pas sur que ce soit la meilleure technique de drague de dire qu'on est mort.

 

Heureusement, Kathia vivra des moments plus détendus, notamment en découpant son pâté-croute avec un de ses prétendants... un moment limite érotique.

 

Parmi les prétendants, il y a aussi un chef d'entreprise complètement sur de lui et totalement insupportable qui drague des minettes pendant que Kathia est en rendez-vous... un éducateur qui devait servir de décapsuleur humain à l'usine Orangina du coin au vue de sa dentition accidentée... un alsacien timide à en crever qui se fait pipi dessus à chaque fois qu'il adresse la parole à la fée clochette...

 

Ca ne va pas être facile tout ça...


... 

 

Enfin, il y a Angie. Alors Angie, c'est la "femme-enfant-avec-cinq-enfants-soit-six-enfants-au-total".


 

Angie a CINQ charmants enfants, un bel appartement à Nevers, oui mais voilà, Angie n'a pas trouvé l'amour, le seul, le vrai, l'unique, celui qui se gratte les couilles devant la télé et qui reluque les nichons de la boulangère.

 

Autant Marie-Jo avait pêché un banc de thon égaré dans le Rhône, autant Angie, elle a pêché une large variété de poiscaille dans la Loire : des beetlejuices, des géants des Carpates, des éléphant-man, des Frankenstein, des Mafalda avec une paire de couilles...

 

Avec Angie, on est rassuré rapport au réchauffement de la planète parce qu'on se dit que la biodiversité, ça existe encore!

 

Pourtant, tous ces énergumènes ont un point commun drôlement sympa. En effet, quand on voit le défilé des invités, on se dit que la santé bucco-dentaire a encore du chemin à faire en France. C'est un festival de quenottes déglinguées...

 

Parmi les monstres hommes, il y en a un qui est pouet poète.

Pour commencer, il lui offre un bracelet du Manège aux Bijoux Leclerc.

Puis il lui dit que "la femme, c'est comme une rose" et que "l'homme, c'est un jardinier qui doit s'occuper de sa rose"...

 

Ouiiiiiiii ?

 

Après, il démarre sur le soleil : "en fait, toi, tu attires le soleil, tu es le soleil, tu es mon soleil".

 

Ouiiiiiiii ?

 

Tout ça, au bout de 23 secondes et demie de rencontre.

 

C'est tellement chelou que même Angie s'en rend compte.

Le lendemain, elle lui dira même qu'elle le trouve un peu "beau parleur".

Cette phrase mettra notre bouillant poète dans tous ses états... il deviendra limite agressif...

 

Pourtant, Angie le garde.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

albator 22/10/2009 07:29


Diam, Sheryfa Luna, ou.... Larusso ! Elle a le même pif tordu :)


zadzig 20/10/2009 16:44


rash : surréaliste! C'est LE mot. Effectivement, on se demande si les hommes ont compris le jeu. Ils ont l'air de se demander ce qu'ils font là...
marie : merci! Effectivement, pas de forum pour cette brillante émission... :o(
albator : c'est possible pour l'accent marseillais... en fait j'ai du mal à comprendre Cédric... J'ai envie de lui dire : ARTICULE!!!
namouli : merci pour le commentaire et je prends le loukoum!!!
Jérôme : Encore merci pour tes commentaires! Pour Sophie, j'ai quand même hésité avec Sophie-Sheryfa-Luna...;o)


Jérôme 20/10/2009 15:59


"Sophie-Diams"?!!
Super bien vu le low level sobriquet Zadzig.
C'est exactement cela!!
Yo


namouli 20/10/2009 11:07


bravo le résumé c'est tout simplement du loukoum


albator 20/10/2009 08:05


Cédric a un accent à couper au couteau, mais il s'agit bien d'un accent marseillais !

Bravo pour ce blog


Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives