Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 16:44



Bon, ça commence à sentir la fin chez nos Mamans...

Certaines tombent amoureuses, d'autres tombent... de haut...!


Chez Marie-Jo, ça commençait fort hier soir...

 

C'était une sorte de soirée pique-nique.

 

Au départ, tout le monde a fait une salade de fruits en tripotant joyeusement les fruits avec ses doigts.

 

Ca coulait, ça jutait, ça tripatouillait... c'est une soirée refilage de grippe A ou quoi ?

 

Si il y en a un qui a une chtouille, tout le monde l'a c'est clair!

 

Et personnellement, je ne mettrai pas ma main au feu que tout le monde il est bien sain de partout...

 

Bref!

 

Et puis après, Marie-Jo est allée acheter les pizzas avec Paul. Celui avec qui elle fait des bisous derrière les fourrés.

 

Là, c'est devenu à nouveau un peu torride. En attendant que la "trois fromages" soit cuite, Marie-Jo et Paul se sont rapprochés puis embrassés, puis serrés dans leur bras... Marie-Jo est heureuse car elle a trouvé un homme qui lui fait de l'effet... des picoti-picota dans le fond du slip quoi...! C'était beau, touchant, et de plus en plus chaud chaud chaud... quand soudain :

 

"Uuuuuuuuune trois fromages supplément chorizoooooooooooo!!!!!! C'est pour qui?????"

 

Bon, ben là, forcément, ça a un peu cassé le moment langoureux...

 

Ils sont remontés tout penauds avec leur "trois fromages" fumante sous le bras...

 

La soirée se passe plutôt bien alors que Dany, un des prétendants un peu bougon, fait la tronche...

 

On aura l'occasion d'en apprendre un peu plus sur ce mystérieux Dany car Marie-Jo décide de passer une journée au domicile de ses prétendants.

 

En attendant, elle dégage Monsieur Bisous qui lui tape des grosses bises mouillées pour l'occasion.

 

Et elle part donc chez le mystérieux Dany.

 

C'est parti pour 3 heures de bagnole alors qu'il habite dans le même département...

 

Comme dit Marie-Jo avec humour "c'est la pampa"...

 

C'est limite gentil pour décrire ce village qui semble sorti de nowhere.

 

- Penser à prévenir Frédéric Lopez d'une nouvelle idée de lieu reculé pour tourner un épisode de "Rendez-vous en Terre inconnue"...-

 

Une fois arrivée, Marie-Jo découvre l'étendue du désastre du paysage... Il n'y a personne en vue à part les animaux de Dany, des chevaux, des chèvres qui errent dans ce "no mans land" en semblant chercher la sortie...

 

- Penser à prévenir le réalisateur de "Resident Evil" que Raccoon City existe en vrai près d'Avignon, parfait pour tourner la suite -

 

Marie-Jo a le moral dans les semelles devant cette campagne drôlement campagnarde. Elle baisse même le son de sa voix. Ca repose les tympans vous me direz mais on a l'impression que ce n'est plus notre Marie-Jo... Celle qui parle en hululant hurlant.

Et puis, Dany commence à faire son numéro.

 

- Penser à prévenir Dany Boon qu'une suite à "Bienvenue chez les Ch'tis" est envisageable dans ce lieu étrange peuplé de personnes à l'accent curieux et aux mœurs douteuses...-

 

Dany commence à parler d'avenir et bouscule Marie-Jo qui nous sort le grand jeu de "Pour l'instant, je veux encore habiter avec mes z'enfants, chez moi, dans mon appart". Ben, oui, Marie-Jo ne se voit pas du tout vivre dans un lieu qui ferait passer le désert de Gobi pour la foire du trône un samedi après-midi...

 

Dany commence à sortir son artillerie de macho, les femmes à la maison et tout ce qui suit...

 

- Penser à prévenir Manon des sources qu'on a retrouvé Hugolin et qu'elle ferait mieux de se casser vite fait...-

 

D'ailleurs, Marie-Jo décide de mettre les voiles

 

Elle enchaîne avec le militaire. Désolé, j'ai oublié son nom...

 

Le militaire, c'est encore un autre concept...

 

Il vient chercher Marie-Jo en Fiat Panda avec des sièges customisés camouflage...

 

Il est très fier de montrer les pistolets qui trônent sur la télévision...

 

Son appart ressemble à un vrai champ de bataille (c'est sans doute voulu pour rester dans le thème...) : serpillères qui trainent, bordel dans la chambre des enfants...

 

Il n'a pas enlevé les décorations de noël (l'émission est tournée en plein été). Marie-Jo constate avec effarement qu'un Père Noël au rouge délavé pendouille au balcon...
 

Marie-Jo est un peu refroidie par cette ambiance glauquissime un peu étrange...

 

Les deux filles du militaire arrivent. Elles semblent heureuses de découvrir Marie-Jo puis la plus grande lui annonce texto :

 

"Maintenant, on va aller plage de la Gouine pour faire du Kart à Pédales..."

 

L'espace d'une seconde, je me suis demandé s'il n'y avait pas un message subliminal.

 

Mais, en fait, non. La petite équipe a donc passé un après-midi bien sympathique à faire du kart à pédales au bord de la plage de la Gouine...
 

...

 

Du côté de Kathia, ça se passe plutôt bien.

 

Elle a dessoûlé de l'autre jour et elle est toujours amoureuse de Patrick, le vieux beau d'Annecy.

 

Je vous jure, il y a vraiment des cuites qui vous marquent à vie!

 

Pourtant, Kathia n'a toujours pas dégagé Olivier, le décapsuleur.

 

Olivier, il est bien gentil mais il ne se rend pas compte que Kathia et Patrick ont le slip en ébullition.

 

Et puis surtout, il ne se rend pas du tout compte qu'il est à l'opposé de ce que recherche Kathia.

 

Il est sympa mais porte d'étranges tee-shirts d'adolescents des années 90... Kathia qui cherche une épaule rassurante fait deux têtes de plus que lui... Son look djeuns-cool-zyva ne colle pas vraiment avec le style Da-Dame de Kathia...

 

Chez Kathia, il fait pourtant tout ce qu'il faut pour être choisi.

 

Vaisselle, jeux débiles avec le fiston, découpage de gâteau du fils...

Une fois le ménage effectué, Kathia peut enfin lui annoncer la bonne nouvelle!
 

Quand elle lui explique que ça l'intéresse moyen d'aller mettre le nez dans son HLM de banlieue parisienne et qu'elle préfère la villa avec piscine de Patrick puisqu'elle pense le dégager... Olivier fait une drôle de tête... Il se demande comment réagir, il commence par exprimer nerveusement sa déception...

 

Kathia a peur de se faire engueuler comme quoi elle n'a pas respecté la règle du programme tout ça, alors elle pleure en faisant ses gros yeux perdus.

 

Kathia elle a servi de modèle pour les Manga japonais ce n'est pas possible autrement. Elle a des yeux qui font la moitié de son visage.

 

Comme Jeanne (de Jeanne et Serge) :

 


C'est drôlement impressionnant.

 

Enfin, en tout cas, ça marche, Olivier arrête de protester et repart en pleurant...

 

Kathia peut désormais s'afficher avec Patrick. Ces deux là ont le fond du slip qui ronronne. Elle décide donc de lui rendre visite à Annecy.

 

Au bord du lac, Patrick sort le grand jeu : ballade en bateau, dîner aux chandelles, champagne...

 

Kathia est éblouie et s'écrie même : "c'est parfait!".

 

Manifestement, Kathia n'a pas prêté attention aux verres moutarde Popeye dans lesquels ils ont bu le champagne.

 

Et c'est tant mieux!

 

Patrick fait visiter sa maison en authentique parpaings.

 

On a peur pour Kathia qui vit dans une jolie maison blanche parsemée de lierre...

 

En fait, il y a une explication, la maison n'est pas terminée, on apprendra que Patrick construit et vend des maisons écologiques.

 

Donc, chez Patrick, t'as intérêt à aimer le bois car c'est un peu la fête du lambris.

 

Je ne sais pas si tu chies dans la sciure et tu te douches à l'eau de pluie mais en tout cas Kathia est RA-VIE !

 

...

 

Du côté de chez Sophie-Diams, on arrive également au moment où elle découvre les "univers" de ses prétendants.

 

Romuald, le déconneur, lui a concocté une journée sportive (jet-ski) et gastronomique (fruit de mer). Je précise l'ordre car l'inverse aurait été plus délicat.

 

Oui, manger des huitres et faire du jet-ski après, je pense que ça aurait drôlement Bleurp quoi!

 

C'est une bien bonne journée mais on sent que Sophie-Diams a le fond du slip en berne.

 

Ce qui n'est pas le cas quand, le week-end d'après, Sophie-Diams se rend chez Cédric à Marseille.

 

Pourtant, rien de bien original.

 

Plage, soleil et verre entre amis.

 

Le soir, Cédric emmène Sophie-Diams dans son antre.

 

Sophie-Diams fait son inspection générale.

 

Globalement, ça va.


Si, ça va...

Bon, disons que mise à part la vaisselle entassée, les boudins de piscine qui servent de fauteuils et l'écran plat qui prend la moitié de l'appartement, ça va!
 

De la fenêtre on aperçoit Notre Dame de la Garde.

 

Sophie-Diams regarde le monument comme une poule devant une lampe de poche et s'écrie "Mais c'est qui la Dame de la statue?"

 

Ben c'est Chantal Goya gourdasse!

 

Cédric tente une explication mais je n'ai pas tout suivi.

 

En effet, on ne peut pas dire que Cédric ait la diction de Jean d'Ormesson, une fois sur deux M6 met des sous-titres quand il parle.

 

Je ne sais pas comment il faut le prendre...


Sophie-Diams a l'air d'avoir le décodeur...
 

Bref!

 

Tout ça se termine par une Sophie-Diams annonçant son souhait de faire la fête du slip dormir avec Cédric.

 

Elle le choisira en déclarant avoir trouvé l'amour.

 

...

 

Pour Angie, les choses sont difficiles...

 

Elle devait rendre visite à Bilbo-le Hobbit et au Géant des Carpates...

 

Oui, mais voilà, Angie n'a toujours pas eu "la petite flamme", "l'étincelle", le truc qui fait pouet pouet dans le fond du slip quoi!...

 

Du coup, elle annule les dates de sa tournée triomphale et convoque ses deux prétendants à Nevers (encore!!!)...

 

Oui, les malheureux prétendants se retapent 10 heures de bagnole pour atteindre la capitale de la Nièvre...

 

Sachant, qu'ils ont déjà fait ça je ne sais combien de fois les week-ends d'avant...

 

Sachant que Bilbo habite dans les Pyrénées...

 

Sachant que les voies de communication de la Nièvre sont aussi développées qu'en Afrique sub-saharienne...

 

A peine descendus de voiture, encore un peu endoloris par le voyage, Angie leur explique que la petite flamme n'est pas là et que donc elle ne voit pas bien l'intérêt d'aller chez eux...

 

Bilbo s'énerve un peu... on le comprend presque rapport aux 10 heures de bagnole...

 

Oui, 10 heures de voiture pour s'entendre dire "rentre chez toi, tu me fais l'effet d'un plat de nouilles froides de chez Lidl" tout ça en 35 secondes...

 

C'est un peu dur à avaler.


Bilbo est drôlement déçu du retrour sur investissement...(1000 borne x 4 ; cadeaux pour tous les enfants, chanson personnalisée, bouquets...) et il le fait bien sentir, ce qui n'est pas super classe...

On va dire que c'est la fatigue du voyage...
 

Le Géant des Carpates, lui, accuse le coup.

 

Puis, la colonie de vacances se sépare...

 

D'ailleurs comme dans une vraie colonie de vacances, tout le monde pleure et jure de garder contact...

 

...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

zadzig 17/11/2009 14:53


Raphaele : Merci pour votre commentaire! Le debrief du dernier épisode est en ligne!!!

Lamouflette : merci beaucoup!!!!


lamouflette 16/11/2009 22:15


J'avais plus pleuré de rire depuis longtemps! Quel talent!


Lamouflette 16/11/2009 22:14


J'avais plus pleuré de rire depuis longtemps! Quel talent!


Raphaele 16/11/2009 16:55


Je lis les articles au travail en gloussant derrière mon ordi et tout le monde se demande quel projet est aussi drôle. C'est un fait, je n'arrive pas à me retenir de rire tellement votre vision est
pertinente et met en exergue les petits détails qui transforment nos maman et acolytes en caricatures vivantes.
Je vais regarder encore ce soir en espérant avoir votre relecture attentive du dernier épisode se terminant en apothéose.
Merci encore!


Jeanne 16/11/2009 14:16


Bonjour, je découvre votre blog, et je suis obligée de poster, tellement vous m'avez fait rire ! Tous les articles que j'ai lus sont excellents, vous m'avez mise de bonne humeur pour la journée !
Continuez !!!


zadzig 16/11/2009 14:40


Bonjour Jeanne et merci pour votre commentaire qui fait bien plaisir! je suis bien content que mes articles vous mettent de bonne humeur en ce lundi griiiiiiiiiiiiiiiiiis...........;o)


Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives