Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 14:37

 

Cet été, je suis parti au Laos.

 

C'était merveilleux/extraordinaire/magique…

 

On s'en fout, nan ?

 

Ce que vous voulez c'est de l'anecdote honteuse ou improbable ?

 

Je commence à vous connaître !

 

Donc, voilà.

 

Me voilà à Vang-Vieng.

 

Bourgade assez laide mais située au milieu de paysages de toute beauté.

 

Avec the other person, on s'inscrit pour une excursion d'une journée à travers les montagnes, les grottes, les rizières et la jungle…

 

Une belle journée commence. Notre guide s'appelle Ola et parle assez bien anglais. Il nous fait découvrir le coin. Dans le groupe, il y a aussi une jeune coréenne obèse qui porte le doux nom de Kim.

 

Sur la route du départ, Ola jauge son petit groupe. Il commence par brancher the other person en lui demandant d'où lui vient cette ligne incroyable et ce teint de pêche. Puis il ajoute qu'il adore les "pretty girls" comme elle...Très vite, je précise que the other person, c'est pas du tout une "pretty girl" comme les autres, c'est ma femme à moi depuis pas bien longtemps et que là on est grave en honeymoon, qu'on est tout plein de miel d'amour qui colle partout et tout et tout.

 

Ola fait un peu la gueule et se tourne donc par dépit vers la coréenne obèse. Bizarrement, il ne lui demande pas d’où vient cette ligne incroyable proche du double-cheese mais il lui dit qu'elle aussi, c'est une "pretty girl" et il la branche sur la Corée, sa culture, ses traditions, tout ça…

 

Kim a eu la brillante idée de porter des tongs pour cette journée d'excursion. Dans les grottes humides et les rizières gorgées d'eau, autant vous dire que c'est parfaitement adapté. Du coup, elle passe la journée à pousser des "Oh my gooood!!!" en manquant de se trépaner sur une stalactite ou de se noyer dans une rizière. Heureusement, Ola est là pour la rattraper par le premier bourlet qu'il trouve. La journée se passe… on visite des lieux magiques sur fond de "oooooooooohhhhhhhaaaaaaaaaaaaahhhhhhhh!!!", "Oh my god!!!!!"… elle aura même cette phrase improbable : "Je ne suis pas à l'aise avec mon corps"…

 

C'est vrai que barouder dans les grottes avec 120 kilos de trop et une paire de tongs, il y a de quoi ne pas être à l'aise avec son corps…

 

Ola est un guide formidable. Très intéressant. Il nous raconte sa vie. Avant, il était moine dans un temple mais il s'ennuyait ferme et surtout il avait manifestement la nouille chinoise qui lui picotait sous son aube couleur safran.


Ouais, ça casse le mythe des moines ascètes complètement zen de l'attitude.


Bref.

Il nous explique qu'il aime beaucoup les "pretty girls" or quand il était moine, il pouvait juste se la coller derrière l'oreille... Donc, il a arrêté d'être moine et il est devenu gigolo guide pour touristes.

 

Depuis, ça va beaucoup mieux pour sa nouille chinoise lui et il peut pleinement assumer sa passion pour les "pretty girls"...

 

Le soir, nous arrivons dans la ville par le fleuve sur des kayaks. C'est magique. On s'apprête à dire au revoir à nos petits amis du jour mais Ola propose de venir manger du canard chez un copain.

 

L'idée de partager un dîner avec des laotiens chez des laotiens nous plait, donc nous acceptons… Kim également…

 

Le soir, nous retrouvons notre joyeuse bande en ville. Kim a ramené un copain coréen du nom de Song. Nous suivons donc tous Ola qui nous entraîne chez son fameux copain pour déguster un canard…

 

Nous marchons… nous nous éloignons du centre ville… nous traversons une piste d'atterrissage désaffectée…

 

A un moment, je me demande si le canard qui est au menu n'est pas NOUS!!!

 

Mais non, CONFIANCE!

 

Nous arrivons dans un quartier de huttes améliorées…

 

Nous atteignons la maison du copain. Nous nous installons sur une table dehors.

 

A côté, la femme du copain sort une machette rouillée et commence à dépecer des bouts de viande sèche sur une planche en bois à moitié pourrie… Un tourbillon de choses volantes l'entoure...

 

Pendant ce temps, Ola va chercher des bouteilles de bière.

 

Je commence à me dire que toutes les précautions alimentaires prises depuis 15 jours pour éviter de choper une tourista géante n'auront servi à rien : c'est sur que ce canard va me clouer sur la lunette des toilettes pour les deux prochains jours…!!!

 

Le copain amène des feuilles de chou, la madame amène ses bouts de canards en charpies. Ola nous montre : tu prends un bout de canard, tu l'enroules dans une feuille de chou, tu trempes dans une sauce bizarre et tu dégustes.

 

Un instant, j'ai l'impression qu'on est en train de tourner un remake des bronzés font du ski, avec la grenouille dans la bouteille…

 

The other person a l'air complètement détendue…

 

Ola me regarde, c'est à moi de faire honneur!

 

Je dis adieu à mon estomac préservé et à mes intestins vierges de méchants microbes.

 

Je saisis un bout de canard-chelou, j'enroule le tout dans du chou-chelou, je trempe dans la sauce-chelou et je mets dans la bouche…

 

Le goût n'est pas mal mais le canard est plein de petit os concassés…

 

Je suis tombé sur un canard qui avait de l'arthrose ou quoi??

 

J'essaie d'en enlever quelques-uns, mais c'est juste impossible, la viande est pleine de miette d'os, je vois Ola qui mâche à pleine dent…et ça croque! Genre, il boufferait des noisettes, ça serait pareil!

 

Les bouts de canard sont une espèce de bouillie de viande et d'os…

 

La soirée se poursuit, je me force à bouffer ce canard-noisette...

 

Je manque de m'étrangler/étouffer/planter un os dans le gosier...

 

J'essaie de ne pas penser à la suite de la soirée... tourista du siècle, chiage d'os de canard, ...

 

Ola n'arrête pas de nous servir de la bière…

 

Je ne sais plus très bien où j'en suis... la madame réapparait avec sa machette...

 

Je me dis, ça y'est! Cette fois, c'est pour nous!

 

En fait, non, elle réattaque un bout de viandasse de canard...

 

Puis, à 22h00 (c'est très tard au Laos, pays où un couvre-feu oblige tout le monde à être au lit à 23h30), Ola nous propose d'aller en discothèque…

 

Je regarde autour de moi, nous sommes dans un village de huttes améliorées… j'ai beaucoup de mal à imaginer un Macumba géant dans ce paysage…

 

Bref, nous nous mettons en chemin et effectivement, entre deux huttes, un cube de béton se présente à nous avec un écriteau qui laisse songeur "Big Power"…

 

J'attends le moment où un videur black va apparaître mais ici, pas de sélection à l'entrée…

 

Tout le monde est plus ou moins en short... et Kim porte toujours ses éternelles tongs...

 

Nous pénétrons donc dans le "VIP room" local qui est constitué d'une grande pièce assez glauque moderne.

 

Un DJ mixe des titres entre deux clips de karaoké.

 

Oui, en Asie, le grand truc pour faire les fous entre copains, c'est le Karaoké.

 

Silence.

 

Oui, ben chacun son truc!

 

Donc, avec nos petits amis, on boit des bières en chantant des chansons laos…

 

La soirée improbable quoi…!

 

Et puis, à un moment, coupure nette.

 

Plus de musique, plus de lumière… on entend gronder le tonnerre…

 

La lumière revient par intermittence mais globalement la soirée s'engage mal…

 

Dehors, des trombes d'eau s'abattent sur le village…

 

Ola se rapproche un peu plus de Kim à chaque coupure.

 

Comme je suis un peu lent et un peu naïf... je commence ENFIN à comprendre son petit manège... la proposition à bouffer du canard-noisette, la façon qu'il a de nous saouler en nous arrosant de bière, sa passion pour les "pretty girls"...

 

En fait, on lui sert de caution pour qu'il puisse chauffer de la coréenne obèse...

 

A un moment, Ola propose de rentrer…

 

On est tous bien d'accord.

 

Nous sortons donc de la boîte avec the other person et Song le coréen…

 

Mais Kim et Ola ne nous suivent pas…

 

On attend sous une paillote à côté de la boîte que nos joyeux amis sortent…

 

Mais rien…

 

Le coréen retourne donc à l'intérieur pour chercher nos deux compères…

 

Il en ressort furieux en nous disant qu'Ola et Kim se roulent de pelle et ont commandé à boire…

 

Nous voilà donc seuls au milieu de nulle part... sans trop savoir où est notre hôtel... il pleut des torrents d'eau... les rues/pistes/chemins ne sont pas éclairés...

 

Moment de solitude...

 

On décide de se diriger vers un halo de lumière qui doit être le centre... on marche dans la terre gorgée d'eau... on essaie de ne pas penser aux insectes géants que l'on doit écraser... on essaie de faire abstraction de l'effet vomitif de la bière locale... on essaie de ne pas se fixer sur la digestion difficile du canard-noisette... on essaie de ne pas maudire Ola, son obsession des "pretty girls" et sa nouille chinoise qui frétille...

 

Et au bout d'une dizaine de minutes, on atteint enfin la piste d'atterrissage désaffectée...

 

C'est bon signe.

 

Vingt minutes plus tard, nous arrivons enfin à l'hôtel...

 

Nous ne saurons jamais ce que sont devenus Ola et Kim...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Zadzig 13/10/2009 16:29


Merci pour vos commentaires! Ca fait toujours autant plaisir! Dès demain, on passe au debrieff de "Maman cherche l'amour"...


ppmc 13/10/2009 13:23


olàlà merci le top à lire apres une réunion merdouilli!
vivement les prochains articles!


Caducée 13/10/2009 09:22


Salut Zadzig
Toujours aussi drôle , bravo !
Sais -tu que la nouvelle saison de " Maman cherche l'amour " a commencé hier sur M6 ? Bon c'est peut-être moins truculent que "l'amour est dans le pré " mais je pense qu'il y a matière à rire de
tes commentaires caustiques : si tu cherches de l'inspiration ...tu découvriras entre autres une parfaite Blonde dans toute sa blondeur et ses Wahooou qui pourraient devenir culte , un sosie de
Sherifa version pot à tabac , une tribu de 5 chtiards à caser avec leur mère méritante etc ... A bientôt , au plaisir de te lire


Jérôme 12/10/2009 21:45


Hi Zadzig,
Je check ton blog, je le zappe et, j'y reviens toujours avec autant de plaisir et de surprises. La soirée improbable quoi…! est affreuse, mais tu l'a narres si bien. C'est top.
J'adore les comm. que tu barres pour rajouter au final un truc "pensée unique" inverse. C'est très fin.
Vivement les autres news. The other person doit se marrer avec toi.. Tchô!!


Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives