Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 16:05

Pour commencer ce blog, une situation que tout le monde a connue... la joie des piscines publiques... si je vous dis pédiluve, moulebite, bonnet de bain, vérues plantaires.... je suis certain que vous repensez avec émotion aux sorties scolaires à la piscine....

Quand vous réessayez quelques années plus tard, ça peut donner ça... :


Après avoir lancé une énorme opération de benchmarking sportif, je suis rapidement arrivé à la conclusion que la natation était le sport qu'il me fallait! N'étant pas très sportif de nature, je cherchais une activité complète et plutôt douce.
 
Après une halte dans un magasin de sport à la recherche du moule-burne le plus seyant (!), je m'engage donc à grand pas vers la piscine municipale... 

Pour commencer, je ne comprends pas très bien le fonctionnement des vestiaires.... : "tiens, c'est bizarre, y'a pas de cabine???!!!!!

Bon, allons-y, adieu pudeur!!!! A poil!!! je prends sur moi, je cale tout le monde dans le moule-machin.... en essayant de me cacher des deux trois papis qui discutent tranquillement en se remettant nonchalamment le slip! mmhhh!!!! Un authentique moment de grâce!
Bon, c'est vrai, je n'ai pas une grande expérience des vestiaires sportifs, je n'aime pas trop le concept des trucs collectifs, c'est comme ça! Je respire donc un grand coup et je prends l'air le plus naturel possible. Comme si je marchais dans la rue. Tranquillement. Avec désinvolture. Limite blasé.

Je descends un premier escalier (je remarque au passage la rangée de cabines qui m'auraient permis de garder un peu de dignité...), je me douche.... là encore, un magnifique papi  qui devait se faire discrètement une sorte de lavage ou rinçage d'anus, ou quelque chose dans ce genre,
c'était à vomir.... Mais, attention! Je garde mon flegme, je me surprends à faire totalement abstraction d'un vieux bonhomme qui se lave l'arrière-train à moins d'un mètre de moi... J'avais oublié qu'avec les hordes de scolaires, les vieux aussi adorent la piscine.

J'enchaîne sur le grand moment de sensation forte de la piscine : le passage dans le pédiluve! Une espèce d'eau glacée, stagnante,
un peu trouble... bref, complètement douteuse! Forcément, vous vous revoyez à 12 ans chez ce dermatologue que vous soupçonniez de prendre un plaisir sadique lorsqu'il vous brulait les verrues.

Enfin, avec le même air dégagé, je saute comme une biche à travers le pédiluve pour restreindre le plus possible le temps de contact entre : eau dégueulasse / pieds. L'espace d'une seconde, je sens mon pied droit glisser...je manque de déraper (pendant une fraction de seconde, j'imagine mon élégant saut de biche se terminant lamentablement par un vautrage en règle dans le pédiluve avec un maximum de surface corporelle en contact avec l'eau croupie...)

Enfin, me voilà près de la piscine.  

Mais, là, se pose la question la plus stupide du monde. Comment rentrer dans l'eau ? Faire une bombe au milieu des mamies au risque de se faire expulser ? Sauter discrètement dans le petit bain au risque de se casser une jambe ? Faire un plongeon au risque de faire un plat qui vous fera le ventre tout rougeL'échelle! Mais, oui, bien sur, je vais prendre l'échelle! Il y en a deux. Je vais prendre celle où il y a le moins de monde autour.
Je commence à poser mes pieds sur la première marche de l'échelle! et là :
BOUM!!! Un énorme bruit résonne dans la salle! Puis, l'échelle glisse le long de la paroi en produisant une sorte de crissement sourd qui semble se diffuser et prendre de l'ampleur à travers l'eau!!!. Toute la piscine, tout le monde se retourne...L'HORREUR! Moi, qui voulais être discret! je me retrouve agrippé lamentablement à cette échelle mal accrochée qui s'enfonce petit à petit dans l'eau...

Un naufrage qui a eu raison de mon envie de retourner à la piscine...

Repost 0

Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives