Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 14:49

4659497250_5d3651a0fc.jpg

 

Samedi soir, c'était l'Eurovision...

 

Oui, le truc ringard ou des ringards qui portent des costumes ringards, des coiffures ringardes, qui chantent des chansons ringardes et se font juger et évaluer par un système de points complètement ringard...

 

Un programme qui se déroule toujours dans des pays improbables avec des langues improbables, un programme qui dure jusqu'à 1h00 du matin, tout ça pour entendre des "Belgium, one point" ou des fois aussi des "Turkey, 10 points"...

 

Oui mais voilà, l'Eurovision, pour moi, c'est une sorte de madeleine télévisuelle...

 

Ok, elle sent drôlement le rance la madeleine, n'empêche que ça me rappelle ces soirées d'enfance où je suivais cette compétition dans mon pyjama à ligne boutonné jusqu'en haut.

 

Déjà, dans les années 80, je trouvais que ce programme fleurait drôlement la naphtaline... C'était peut-être déjà cet aspect désuet qui me plaisait. Et puis ça collait avec mon pyjama ringard.

 

Comme l'Union Européenne, l'Eurovision s'est ouvert à d'autres pays. Les règles du jeu ont changé.

 

Les chansons ne sont plus obligatoirement dans la langue du pays. Du coup, 99% des pays optent pour une chanson en anglais.

 

Tous les pays ont abandonné leur langue et leur style de musique.

 

Du coup, tu te crois au Dance Machine des années 90, tu cherches limite Ophélie Winter parmi les présentatrices...

 

De la bouillie dance où surnage toujours les mêmes mots à base de love/forever/always/in my heart/gnagnagnagnagnigni...

 

Et puis, les votes sont devenus ceux du public, du coup, les biélorusses votent pour les russes, les portugais pour les espagnols, les Serbes, pour les bosniaques.

 

Bref, on vote TOUJOURS pour ses voisins même quand y'a pas 15 ans, on s'éventrait joyeusement, genre dans les Balkans.

 

Donc, tout le monde vote pour son voisin sauf dans le cas de....?

 

La France bien sur!

 

Ainsi, la Belgique et la Suisse ne votent pas pour nous.

 

Avec l'Eurovision, tu prends conscience de la côté de popularité de la France en Europe.

 

Bon, et bien en gros, on nous déteste.

 

Pourtant, nous n'avons éventré aucun belge au cours des dernières décennies...

 

Bien sur qu'on propose toujours des chansons de merde mais c'est le principe non?

 

On a tout essayé, la chanson africaine aux paroles drôlement profondes comme cette année ("allez, ola, olé..."), on a même envoyé Patricia Kaas et Patrick Fiori...

 

C'est peut-être pour ça qu'on nous déteste, allez savoir...

 

Du coup, je m'énerve tout seul devant ma télé en constatant que malgré la grande qualité de nos propositions (pour rappel, cette année le chef d'œuvre "allez, ola, olé" by Jessy Matador), on ne peut pas gagner puisque cette émission est éminemment géopolitique et que la France ne séduit plus personne.

 

Même plus les belges... c'est dire.

 

Heureusement, nous sauvons l'honneur car NOUS, nous ne chantons pas en anglais.

 

Et oui, car depuis quelques années, avec les nouvelles règles, on ne peut plus se régaler de la beauté des langues européennes.

 

On ne peut plus jouer au jeu de "la langue qu'est la plus vilaine".

 

Remarquez, c'était toujours le néerlandais qui gagnait.

 

Mais bon, avec tous les nouveaux entrants, il y aurait eu de la concurrence, ça c'est sur.

 

En effet, je ne suis pas certain que l'Azerbaidjanais soit bien mélodieux à l'oreille...

 

On pouvait aussi jouer "kicé qu'est la plus vilaine", mais là aussi ça perd de sa saveur car il y a une uniformisation des looks et des canons de beautés.

 

Fini la portugaise en surpoids chronique avec des traces de transpiration sous les bras, la turque fardée comme le Palais de Topkapi, l'anglaise blafarde à grandes dents, l'italienne aguicheuse-vulgaire à la mode Berlusconi ou la russe mal aimable...

 

Aujourd'hui, une chanteuse ukrainienne de l'Eurovision ressemble à n'importe quelle autre chanteuse israélienne, espagnole ou islandaise de l'Eurovision.

 

Elles ont toutes de grands yeux bleus, une grande bouche pulpeuse et des cheveux de lionne californienne. Elles chantent toutes en anglais. Elles parlent toutes d'amour.

 

Ouais, c'est drôlement chiant.

 

Cette année, la compétition était donc toujours aussi ringarde.

 

La palme revenant aux biélorusses qui proposaient des chanteuses-papillons.

 

A chaque refrain, les choristes ouvraient leurs bras-ailes de papillon.

 

Ces ailes étaient faites dans un goût très russe, papier crépon, paillettes, couleurs improbables...

 

Et puis, l'heure de la fameuse distribution des points est arrivée.

 

Nous nous sommes promenés dans toutes les capitales où des présentatrices ont annoncé les votes des jurys locaux... On a pu, par moment, retrouver nos chers clichés notamment grâce à la présentatrice azerbaidjanaise qui ressemblait à s'y méprendre à un transformiste de Dalida sur le retour.

 

L'Allemagne a terminé première avec la gentille Lena qui a proposé une chanson gentillette dans un look gentillet...

 

L'année prochaine, j'arrête...

Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 14:16

4253273304_4e74d29180.jpg

 

La semaine dernière, j'ai reçu le mail d'un lecteur me demandant de me pencher sur cette nouvelle pépite télévisuelle : L'amour est aveugle...

 

J'ai bien du me pencher car c'est un nouveau trou abyssal de connerie que j'ai découvert là...

 

Déjà, l'émission est présentée par Arnaud Lemaire, petite tête à claque blonde, compagnon de Claire Chazal à la ville...

 

Oui, LA Claire Chazal. L'incarnation de la femme française, chic, classe, gracieuse, brillante, lumineuse, élégante... La beauté et l'intelligence réunies...

 

Bref.

 

Bon, jusque là je savais bien qu'elle se tapait du minet décoloré. Ca rajoutait au mythe Claire Chazal. La femme d'expérience qui se tape du gigolo mannequin... Ca sentait le souffre et c'était tant mieux...

 

Et bien tout ça, c'était avant L'amour est aveugle...

 

Depuis que j'ai découvert que notre Claire Chazal nationale se tapait du minet-décoloré-tête-à-claques-présentateur-de-daubes-télévisuelles-que-même-Confessions-intimes-à-côté-c'est-une-soirée-Théma-d'Arte... et ben, c'est drôlement plus pareil...

 

Claire présente le premier journal d'Europe, elle fait des chroniques dans le Figaro Madame... et elle se tape un ersatz de Morandini complètement cheap du ciboulot.

 

Non, mais tout fout le camp...

 

Donc le concept de cette émission, c'est de réunir des gens dans une maison complètement design. Dans cette maison, il y a une salle noire. Sans lumière quoi! Comme dans le ciboulot du présentateur et des candidats. Ben oui, c'est thématique. Les filles vont rencontrer les garçons dans le noir, ils vont enchainer les rendez-vous, des affinités vont se créer et puis à la fin, pouf, on rallume la lumière.

 

C'est bien le seul moment où on verra une lumière dans cette émission...

 

C'est pour voir si les gens arrivent à passer outre le physique, pour voir si l'attrait physique est plus fort que l'attrait intellectuel.

 

En même temps, quand j'écris ce dernier mot, j'ai comme un frisson qui me parcoure rapport au niveau de l'émission.

 

Oui, car les candidats sélectionnés sont les candidats types des émissions de télé réalité. Il y a tous ces gens que tu ne croises jamais dans la vraie vie, des bimbos qui bossent dans le monde de la "night", des Big Jim qui bossent dans le monde de la "night" et des loosers qui bossent dans le monde des loosers (gros, roux, etc...).

 

Sérieux quand vous regardez une émission de téléréalité, il y a toujours des gens incroyables que JAMAIS tu ne croises dans la vie de tous les jours. Toi tu connais des médecins, des conseillers financiers, des profs, des vendeurs, des fonctionnaires... Eux, ils sont gogo-danseurs, ils ont fait un poil de porno, leurs Grandes histoires d'amour ont duré 2 semaines et un jour, ils sont habillés... avec des jupes ras le moteur pour les filles et des décolletés plongeants pour les hommes, ils font 12 fautes de français par phrase et ils portent des noms étranges genre Otman, ou Gouval...

 

Où les trouvent-ils?

 

Bref, c'est une autre question.

 

Donc, parmi les candidats, il y a Julien, le puceau, roux, ingénieur informatique, limite psychotique. Ca sent presque l'acteur payé par TF1 pour mettre du piquant tellement c'est caricatural.

 

Pour poursuivre dans les loosers, on trouve chez les filles, Shirley, la grosse. Elle vient pour voir si elle arrive à séduire sans que son physique entre en jeu.

 

Voilà pour les loosers, les autres font partie des bimbos-Big Jim... il y a Kathia, la brune pétillante, Otman, le beau gosse méditerranéen épilé jusqu'à la couille droite, Gouval, le mec entre deux âges, ni beau ni moche mais qui joue encore au Big Jim, Stéphanie...très Stéphanie quoi...

 

Au beau milieu de l'émission, on te balance deux nouveaux candidats pour semer le trouble.

 

Le présentateur annonce leurs venues en disant que la femme idéale et l'homme idéal vont maintenant pénétrer dans la maison.

 

Donc la femme idéale selon TF1 est une bimbo un poil fané, du nom de Laetitia. Tout respire le silicone, le botox et... le naturel quoi! Une poupée gonflable pour Big Jim.

 

Du côté des hommes, Gino, l'homme idéal est un énième Big Jim, bronzé/épilé/baraqué qui semble avoir le QI d'une moule pas fraîche.

 

Tout ce beau monde enchaine les rendez-vous dans la chambre noire.

 

Comme ils ont tous la conversation d'un GPS coupé de sa liaison satellite, ça ne va pas bien loin... alors du coup, ils se touchent en ricanant et en concluant par l'inévitable "il y a un truc de malade entre nous"...

 

Julien fait rapidement sa crise de puceau/psychotique qui met les filles mal à l'aise. Elles décident de le virer. Avant de repartir dans sa vraie vie pour se faire moquer de lui le restant de ses jours, Julien se fait "éclairer". Les filles pouffent à la vision du puceau-roux et lui souhaitent bon courage.

 

Du côté des garçons, ils se mettent d'accord pour éliminer Shirley, la personne enveloppée.

 

A croire que même dans le noir, Shirley n'a pu faire illusion. C'est drôlement cruel tout ça mais ce jeu est tellement con que je ne suis même pas attendri.

 

Une fois que Shirley est dans la "lumière"... les garçons pouffent du genre qu'ils ont réussi à détecter la moche... Otman explique élégamment que chacun peut trouver chaussure à son pied même ceux qui chaussent du 46. Julien pète un plomb devant tant de méchanceté mais entre un plouc et un psychotique... on ne sait plus bien qui défendre...

 

Les rendez-vous continuent...

 

Tout le monde se fait des bisous dans le noir et des caresses et des papouilles en se disant que "il y a trop un feeling de ouf entre nos peaux..."

 

Et une conversation de peaux... je ne vous raconte pas comment c'est PA-SSIO-NNANT...

 

Stéphanie se fait masser par Otman mais elle ne s'est pas épilée ce qui déstabilise profondément Otman qui est "très attaché au physique". Il faut dire qu'Otman est vraiment proche du Big Jim. Il en a le physique et la conversation et l'intelligence. On cherche presque son emballage par terre. A côté de lui, Stéphanie (bimbo blonde, bonnet W) fait limite polytechnicienne. C'est qu'elle a une bonne vingtaine de mots de vocabulaire.

 

Une fois que chacun a choisi sa chacune, les couples se "voient".

 

Après cette vision, ils doivent choisir ou pas de forniquer continuer l'aventure.

 

Otman, trop déstabilisé par les jambes-qui-piquent de Stéphanie décide de partir...

 

Laetitia qui avait pourtant trouvé Gouval "mignon comme un nounours" décide également de ne pas donner suite...

 

Gino et Kathia sont d'accord pour se revoir. Gino manque de violer Kathia sur le balcon.

 

Arnaud Lemaire, le présentateur conclut avec des phrases pompeuses du genre que seule l'apparence compte...

 

Ca y'est! Je comprends enfin pourquoi Claire Chazal est avec lui!

Repost 0
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 14:38

4021025092_16410806e0.jpg

 

Oui, Pékin express, c'est comme le Paris-Dakar, ça n'a plus rien à voir avec l'intitulé.

 

Cette année, tu peux chercher la Cité Interdite un moment puisque Pékin express se déroule en Amérique du sud...

 

J'aime bien cette émission malgré l'effet de répétition...

 

Oui, le principe est toujours un peu le même... il faut relier un point A à un point B sans argent.

 

Donc en gros, ils font du stop la moitié de l'émission.

 

Seulement appeler l'émission "Autostop, le défi" ou "Autostop express"... ben ça l'aurait vachement moins fait.

 

Cette année, ça commence dans la forêt amazonienne.

 

On lâche les binômes dans la jungle et puis un Monsieur tout nu avec une plume sur la tête arrive : Michou un indien!

 

Là, la production joue à fond le côté rencontre avec le Bon sauvage alors que Yuk l'indien, on l'a surement forcé à enlever son tee-shirt Madonna et son short Adidas pour faire plus authentique. Apparemment, on lui bien appris son rôle puisqu'il joue à fond l'indien mystérieux en ne répondant pas aux "olà amigo!!!", "olà que tal?", "vamos a la playa?", "patatas fritas?" des participants un peu désabusés par cette rencontre drôlement authentique.

 

Pour en rajouter un maximum, on te met la musique de Mission en fond sonore avec les flutes de pan, les chœurs religieux et tout le bordel...

 

Finalement, l'indien leur montre la signalétique du GR du coin. En gros, il faut suivre les arbres marqués d'une flèche rouge. Pour faire plus "authentique-mystérieux-drôlement-indien", l'indien s'est fait la marque du GR sur le visage... genre tatouage indien... waouwww... comment c'est trop Tintin et les picaros AU-THEN-TIQUE!!!

 

Tout ça pour suivre un GR...

 

Bref, donc tout le monde se met à courir en bousculant l'indien drôlement mystérieux de l'attitude mais aussi drôlement relou puisqu'il est sur le chemin, bordel!

 

C'est au cours de ces 5 kilomètres en pleine jungle qu'on commence à découvrir les concurrents... Il y a le petit couple homo belge, fans de Céline Dion, fiers d'être belges (c'est marqué sur le tee-shirt...), très choupi choupi quoi!

 

Il y a aussi du couple de sportifs teubés à gogo, des marseillais, des pas marseillais... c'était pas très clairs, vue que moi, les sportifs et les marseillais, c'est une masse indifférenciée de gens mal habillés et teubés du cerveau...

 

Il y a aussi le frère et la sœur asiate. Lui, complètement sympa mais un peu nigaud. Elle, la pouf bêbête...

 

Et puis le couple de personnes âgées complètement radieux de la touffe. Amoureux comme au premier jour, joyeux, drôles, espiègles. Bref, une pub pour polident ambulante mais qui se passerait en Amérique du sud.

 

Il y aussi le couple imposé. C'est-à-dire des gens qui ne se connaissent pas. On a donc une jeune fille ki-nen-veu et une vieille dame dont on se demande vraiment ce qu'elle fait là.

 

Ainsi, lors du trek dans la jungle ou fallait suivre les panneaux indiqués par l'indien drôlement mystérieux, la vieille (=Anne-Marie) n'arrêtait pas de tomber, de s'arrêter, de râler... genre on l'avait forcé à participer au jeu ou quoi?

 

Du coup, la pauvre fille se trainait son boulet vivant en essayant de garder une attitude positive : "Allez Anne-Marie, on peut le faire!"... alors qu'intérieurement, elle devait juste avoir envie de la jeter dans la première fourmilière venue.

 

A l'arrivée, c'est le couple belge qui a gagné. Du coup, ils ont eu le droit de rejoindre la tribu des indiens-drôlement-mystérieux.

 

Pour un cadeau, c'était un sacré cadeau.

 

Ils sont donc accueillis par une gentille tribu un peu naturiste sur les bords... Genre apparemment, le sous-vêtement est très optionnel. Un coup, il y en a un qui a une culotte, un coup c'est freestyle de la coucougnette.

 

Ils s'installent dans une grande tente où tout le monde à l'air un peu stone. Ca doit fumer le calumet de la paix et se tripoter le zizi toute la journée là-dedans...

 

Enfin, bref, ils bouffent du crocodile. Ca a l'air quand même sacrément dégueulasse mais c'est menu unique. Donc pas le choix.

 

Après, ils rigolent tous bêtement. Surtout quand il y en a un qui, pour répondre au chant traditionnel de la cheftaine locale, se met à chanter du Kylie Minogue a capella...

 

La cheftaine part dans un fou rire qui nous permet de constater l'étendue du problème bucco-dentaire des indiens-drôlement-mystérieux...

 

Enfin, bref, tout ça est quand même sacrément chelou...

 

Pendant ce temps, les autres expérimentent le grand truc de l'émission : l'autostop!

 

Tout le monde court dans tous les sens sur l'autoroute en agitant les bras et en criant "Ola Amigo!!! Vamos a Quito y tu?"

 

Enfin, pas tous...

 

Car parmi les candidats il y a du couple chti-marseillais... c'est une tante avec sa nièce... Elles ne sont jamais sorties de France... Du coup, elles doivent imaginer que tout le monde parle français...

 

Donc elles courent au milieu de l'autoroute en agitant les bras et en hurlant "Vous pouvez nous emmener à Quito parce qu'on participe à un jeu sur M6! S'il vous plait!!!"

 

Forcément, les locaux les regardent comme des poules devant une pelle à gâteau.

 

Après, vient le moment où il faut qu'ils se logent chez l'habitant.

 

Notre couple frère/sœur asiate se retrouve dans une loose noire. A un moment, ils croisent une drôle de Dame avec un casque EDF sur la tête qui leur propose de dormir dans une espèce de maison Adams mais abandonnée. Ils sont tellement heureux de trouver un toit qu'ils remercient chaleureusement la Madame qui explique, drapée dans sa vertu, qu'elle possède peu de choses, mais elle donne quand même...

 

Après coup, le frère et la sœur réalise dans quel gourbi à migales ils sont tombés. La sœur frôle la crise tétanie, elle a de la fièvre. Elle qui a sa carte Privilège chez Lucien Barrière, ça la change drôlement...

 

Le lendemain, tout le monde repart sur les routes pour faire de l'autostop.

 

Enfin, ils arrivent à Quito. Là, il y a un genre de grande chasse au trésor. Sauf que les épreuves consistent à ramener des gens qui ont une particularité (un chapeau comme ci, une broche comme ça...). Du coup, on te prend en otage des gamins, des filles, des vendeurs pour valider l'épreuve... Une fois que l'épreuve est validée, les candidats bousculent ceux qu'ils ont amenés 5 minutes avant genre pousse toi de là gringo, tu ne me sers plus à rien!

 

Ce n'est pas bien top mais bon...

 

A la fin de l'émission, un couple d'amis sportifs/marseillais se fait éliminer...

 

Un de moins!

Repost 0
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 17:13

4443521171_25172aa23f.jpg

 

Voilà quelques semaines que je suis vaguement cette émission de M6 qui marquera sans doute l'apogée de la période "cuisine" à la télévision...

 

Regarder des cuistots à la peau luisante courir dans tous les sens pour farcir une poularde, réussir une mousse d'escargot ou bien cuire un cuissot de caille... tout ça jusqu'à 1h00 du matin le lundi soir...

 

C'est juste too much pour moi.

 

Nous avons eu droit au "Dîner presque parfait", émission qui commençait à sérieusement s'essouffler à force de dîners dans des pavillons cheap de Franche-Comté, de soirées à thème complètement stupides (soirée chien parce que j'aime les chiens, super...) et "animations" totalement artificielles (vous organisez souvent des "animations" quand vous faites un dîner entre amis?? "Allez Josiane, tu prends ton pinceau et ta gouache et tu nous peins une toile entre le fromage te le dessert! Arrête de râler, c'est pour te faire partager mon amoooour de la peinture!")...

 

On a aussi eu droit à Julie, la cuisinière-baroudeuse-ex-du-docteur-Delajoux qui parcourt le monde avec une fourchette et un sac-à-dos. J'adore cette émission mais là aussi on est vite tombé dans une auto-caricature. Le grand moment de l'émission étant plus ou moins toujours le même à savoir quand Julie se tape un truc dégueulasse à boustifailler... serpent/hamster/iguane/tripes... Julie fait sa fille en faisant "pouah" et le spectateur ricane en se disant que les italiens/péruviens/vietnamiens sont vraiment rien qu'une bande de sauvages qui ne savent pas apprécier la VRAIE cuisine!

 

La française, quoi!

 

Les escargots, les grenouilles les huitres et tout le biniou...

 

Pendant ce temps, France 3, sans doute soudoyé par le milieu de la restauration en manque de bras, diffusait de nombreux reportages sur l'apprentissage dans les cuisines des grands restaurants. On voyait donc s'échiner en cuisine des petits apprentis qui rêvaient de devenir de grands chefs étoilé. Finalement c'est un peu comme à la Star Académie, on te fait miroiter que tu peux devenir une méga star du fourneau alors que tu vas surtout passer ta vie à servir des steaks frites dans un routier au bord d'une nationale crasseuse.

 

Bref!

 

Aujourd'hui, M6 sort un concours pour jeunes chefs. Le meilleur repartira avec 100 000 €.

 

On découvre donc les jeunes chefs... certains sont déjà dans le métier, d'autres sont gigolos chefs à domicile (que ceux qui font venir des chefs à domicile lèvent la main!?) et enfin d'autres qui ne travaillent pas dans la restauration.

 

Dès les premiers épisodes, on dégage les filles.

 

Pourtant il y a de l'eurasienne trop belle.

 

Puis on dégage ceux qui ne sont pas du métier.

 

Pourtant il y a de la personne handicapée trop sympa.

 

Puis on dégage le gigolo.

 

Bien fait!

 

Il ne reste donc plus que les vrais! Ceux qui transpirent, qui ont des cernes, qui sont blancs comme des merdes de laitier, ceux qui ont le glamour d'une serpillère élimée.

 

Quand on dit que le travail c'est la santé et ben...

 

cette émission prouve définitivement le contraire...

 

Donc, c'est parti pour plus de trois heures d'épreuve en tout genre : faire à manger pour des gamins qui n'aiment rien, fournir un cocktail mondain en petit four, refaire un plat du Ritz...

 

On entrecoupe tout ça de phrase choc

 

"Si je gagne, c'est pour mon père", larme à l'œil, regard vers le ciel...

 

"Si je gagne, j'ouvre mon restaurant, et un jour, j'aurai mon étoile", regard profond, trémolo dans la voix...

 

Évidemment, cette émission connaît une limite importante. On ne peut pas juger par nous-mêmes...

 

Tu salives comme un con dans ton canapé mais tu ne pourras jamais dire si la cuisson est maitrisée ou l'effet chaud-froid, croquant-moelleux est bien rendu.

 

A quand la télé en odorama?

 

A quand la télé en boustifaillorama?

 

Bref.

 

Pour ajouter de la perversité à tout ça (on est sur M6, oui ou merde?), on fait juger les plats à l'aveugle par les proches des jeunes chefs.

 

Notre côté obscur est donc rassasié quand on assiste au dézingage du plat d'un des chefs par sa propre mère...

 

Et puis, de grands chefs se relaient pour juger nos cuistots et mettre au point des épreuves invraisemblables... le grand classique étant de débouler 5 minutes avant le gong en disant "en plus de votre trilogie sur le thème du lapin de six semaines, vous allez devoir nous préparer en 5 minutes une choucroute garnie avec sa moutarde à l'ancienne faite maison"...

 

Les chefs ne se démontent pas. Ils courent partout. Et en 5 minutes, ils ont cuisiné la choucroute.

 

Et puis, il y a la fameuse séquence des couteaux.

 

Deux couteaux sont présentés aux candidats. Celui qui tire un couteau avec une lame normale a gagné. Celui qui tire le couteau avec du vieux-scotch-orange-à-deux-balles-tout-mal-collé-sur-la-lame a perdu...

 

Seulement voilà, à 22h30, M6 nous propose la 20ième page de pubs de la soirée, tu sais que quand le programme va reprendre ils vont te remettre tout l'historique du jeu avec la rediffusion pour la 2156 3512 8546 ème fois des phrases chocs : "Si je gagne, c'est pour mon père", larme à l'œil, regard vers le ciel... "Si je gagne, j'ouvre mon restaurant, et un jour, j'aurai mon étoile", regard profond, trémolo dans la voix...

 

Donc, j'éteins et je ne sais jamais qui gagne cette maudite cérémonie des couteaux avec du scotch orange tout mal collé...

Repost 0
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 11:15

dindon.JPG

 

Allez, je me décide à faire un petit billet sur "la ferme des célébrités"...

 

Ca va être difficile car c'est un programme que je n'ai quasiment pas regardé...

 

Je ne sais pas si c'est encore plus con que les âneries de M6...

 

Question à débattre...

 

Disons que sur M6, il y a toujours le bon vieil alibi sociologique.

 

Comment vivent les jeunes parents de la France d'en bas débordés? Comment vivent les gros bouseux agriculteurs célibataires? Comment vivent les vieilles femmes dépressives mamans célibataires à la recherche de l'amour?

 

Alors que sur TF1, j'ai beau chercher je ne vois pas d'alibi.

 

C'est drôlement con et pis c'est tout!

 

De la "Fermes célébrités", je n'ai aperçu que 5 minutes... ça devait être le premier soir...

 

A vrai dire, le seul truc qui m'a amusé (si, si le vague rictus nerveux avec la nausée qui a suivi, c'était de l'amusement), c'est le casting!

 

Je rappelle que ça s'appelle "La ferme célébrités".

 

La première fois que je suis tombé sur le programme, j'ai donc naturellement cherché de la célébrité...

 

Rien.

 

Je ne reconnaissais personne.

 

Ca, de la demi-pute roumaine, il y en avait à foison.

 

Du Big-Jim aussi.

 

Mais des célébrités...

 

Nada.

 

Je suis allé sur internet pour comprendre de qui il s'agissait...

 

Adeline Blondieau

La fille qui s'est tapée Johnny du temps où il n'était pas équipé de roulettes...

A ce brillant palmarès, on note également ex-actrice de la prestigieuse série "Sous le Soleil"... Série décidemment marquée par des noms mythiques du cinéma mondial comme ceux de Malaury Nataf, Bernard Montiel ou encore Thierry Becaro...

Pourquoi la ferme? "Sous le Soleil" a mis la clé sous la porte, Johnny n'est pas dispo... c'était ça ou les huissiers partaient avec le buffet de Mamie...

 

 

Grégory Basso

Big Jim n°1.

Connu pour avoir incarné Greg le pas Millionnaire

A l'expressivité du gnou...

Il veut se défaire de son image de Greg le pas millionnaire et montrer à la face du monde qu'il a aussi un cerveau, c'est d'ailleurs pour ça qu'il se trimballe toujours torse nu.

 

Francky Vincent

A chanté un hymne paillard et passe le reste de sa vie à toucher les droits de cette chanson lubrique qui donne raison à tous ceux qui ont des clichés sur les antillais : fainéant, obsédé sexuel...

 

David Charvet

Celui qui courait en maillot de bain rouge entre Pomelo Pamela Anderson et K2000...

 

Surya Bonali

L'ex patineuse connue pour sa grâce de routier culturiste. Aime bien les surfaces glissantes, elle va être servie!

 

Claudette Dion

Sœur de Céline. A nettement moins investi le champ de la chirurgie esthétique que sa sœur et ça se voit. Aurait pu devenir aussi célèbre que Céline mais Claudette ça passait drôlement moins bien à l'international.

 

Jeane Manson

Celle qui écume nos villages avec des concerts gospel au rabais.

Mais si!!! Vous ne revoyez pas les affiches fluo à moitié décollées avec des gros blacks en robe de chambre "Jeane Manson chante du gospel avec le Harlem Wonder orchestra le dimanche 12 à 14h30 à l'église Sainte Gudule des Vérolés de la Touffe"...

Ben voilà, c'est elle!

 

Hermine de Clermont Tonerre

Ex jet-seteuse aristo. N'a pas que du sang bleu dans les veines... A sacrément morflé. A perdu sa cloison nasale dans le vol aller.

 

Célyne Durand

A montré ses seins sur une chaîne du cable...

 

Kelly Bochenko

A montré ses seins dans un magazine...

 

Velvet d'amour

A montré ses seins sur un podium...

 

Brigitte Nielsen

A montré ses seins à Sylvester Stalone...

 

Christophe Guillarmé

Aimerait montrer ses seins mais en est dépourvu.

Il travaille dans la mode. Même créneau marketing que Vincent Mac Doom mais en blanc.

 

Farid Khider

Boxeur, judoka, catcheur, on ne sait pas très bien et on s'en fout.

 

Mickael Vendetta

Big Jim n°2

A crée un buzz internet en 2009...

Ca fait aussi buzzzz buzzzzzz dans sa tête...

 

Aldo Maccione

Big Jim italien des années 70.

 

Outre les célébrités, il y a la ferme! Et là aussi, l'arnaque est au rendez-vous.

Une ferme avec girafes, zèbres et autres léopards... personnellement j'appelle ça un zoo!

 

Bien sur, on badigeonne l'émission d'une légère couche de moralité.

Les abrutis participants gagnent de l'argent pour des associations.

Du coup, à chaque élimination, une association arrête de toucher de l'argent.

 

Ainsi, c'est dommage pour les enfants handicapés défendus par Aldo Maccione mais ce dernier est parti.

 

Pas d'Aldo, pas de fauteuil!

 

On a dit moral!

Repost 0
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 10:08

maison.JPG

 

M6 épuise tous les concepts un peu à la mode...

 

Le dernier en date, c'est le "home staging"...

 

Le concept, c'est d'arriver à faire passer pour une belle maison contemporaine de standing un vilain pavillon de banlieue des années 70 hanté habité par Ghislaine et Raymond depuis 40 ans...

 

Oui, parce que vendre ces merdes maisons, c'est un vrai challenge!

 

Ghislaine et Raymond sont très fiers de leur tanière et ils en demandent cher!

 

Il faut dire que pendant des années, Ghislaine et Raymond se sont dépassés pour massacrer décorer et améliorer leur "home sweet home".

 

- Le four à pizza en parpaings véritables sur la terrasse, c'est eux!

 

- Le papier peint avec des marguerites orange et marron en relief, c'est eux!

 

- Les canapés en cuir de vachette du Paraguay achetés en promo chez Cuir Center en 1986, c'est eux!

 

- Le lambris posé un peu partout même dans les endroits les plus improbables, c'est eux!

 

- Les meubles en chêne massif qui occupent 60 % de la surface habitable, c'est encore eux!

 

Du coup, à chaque visite, les gens repartent en courant, en hurlant, en vomissant et Ghislaine et Raymond ne peuvent même pas bénéficier de leur petit pécule pour prendre leur retraite dans un paradis pour vieux.

 

Qui a dit Nice?

 

Bref.

 

Du coup, Stéphane Plaza déboule avec sa gueule d'enfant de chœur un peu trop propre pour être honnête... Il est généralement accompagné d'une jeune décoratrice à mèche et à boots qui doit aller de l'autre côté du périph' pour la première fois de sa vie et qui, du coup, prend drôlement sur elle pour rester calme.

 

Ils déboulent donc en Austin mini dans la triste banlieue de Ghislaine et Raymond.

Entre deux champs de betteraves, voilà la maison de Ghislaine et Raymond!

 

Ken et Barbie sortent de leur voiture de poche, et poussent de grands cris d'horreur dès le portail.

 

Ghislaine et Raymond sortent de leur pavillon et accueillent nos héros du bon goût!

C'est alors que vient le meilleur moment de l'émission, je veux parler de l'humiliation publique des propriétaires.

 

Stéphane Plaza va en effet passer 20 minutes à dézinguer la décoration de la baraque en montrant à une France effarée que Ghislaine collectionne les porcs en porcelaine, que Raymond voue une passion à la fleur en plastique, que le couple dort dans une chambre qui ferait passer une cellule de Guantanamo pour une suite du Négresco, que le fiston a collé des crottes de nez au mur de sa chambre et que la cuisine serait idéale pour tourner un remake de la Famille Adams...

 

Ghislaine rit jaune, Raymond hésite entre pleurer et se rebeller.

 

On ne nous épargne rien.

 

Même pas les toilettes et la brosse à chiottes.

 

Horrible, comme le reste!

 

Quand Stéphane pousse un cri devant une chambre ringarde, Ghislaine croit bien faire en précisant "C'est quand même du mobilier Louis XV... de 1973!"...

 

Maintenant que la France entière connaît le mauvais goût des propriétaires, Stéphane leur assène le coup de grâce. Raymond et Ghislaine exigent 250 000 € pour leur maison.

 

Stéphane hulule en expliquant que ce n'est pas le prix du marché... que c'est la crise, que le pouvoir d'achat des ménages n'est plus ce qu'il était... qu'il a envie de vendre vite fait bien fait cette putain de baraque immonde pour toucher sa commission...

 

Pour convaincre notre couple de retraités aux goûts de chiotte, Stéphane leur fait visiter une belle maison dans le quartier qui s'est vendue 180 000 €...

 

Ghislaine et Raymond font drôlement la gueule. Leur rêve d'appartement sur la Promenade des Anglais s'envole...le petit studio minable dans la té-ci nord de Nice se rapproche...

 

Stéphane les rassure en leur expliquant que grâce à la décoratrice ils vont pouvoir raquer 10 000 € de plus pour redécorer leur maison et ainsi la vendre deux fois moins cher que prévu...

 

Devant la logique implacable de Stéphane, nos propriétaires restent muets.

 

Ghislaine est au bord du malaise, elle voit sa vie défiler, tout ça...

 

Voilà, une journée que Stéphane est là et on leur explique que : 

- leur maison est une horreur,
- il va falloir baisser le prix,
- il faudra payer pour la redécorer.

 

Et Stéphane voudrait nous faire croire que la maison va se vendre parce qu'elle est redécorée!

 

C'est surtout parce qu'il a réussi à convaincre les propriétaires de baisser drastiquement leur prix mais ça il ne faut surtout pas le dire!

 

Ben non, sinon, l'émission serait terminée au bout de 10 minutes et on ne pourrait pas profiter du spectacle d'une Ghislaine dépressive, obligée de se débarrasser de sa collection de porcs en porcelaine ou de décrocher du mur du salon le portrait de 2m/3m du fiston avec sa gueule d'ado débile et plein d'acné...

 

Nos quatre amis se retrouvent donc autour d'une table et la jeune décoratrice à mèche et à boots commence à déblatérer ses théories fumeuses que l'on pourrait résumer en : "tu peins tout en blanc et tu crées de grands espaces".

 

Enfin, elle ne dit surtout pas ça comme ça. Non, elle utilise des mots savants (décloisonner, aérer, perspectives, pièce à vivre, cocooning) qui font de l'effet auprès de Raymond et Ghislaine qui font des ah et des oh. Ils sont remplis d'admiration pour ce prophète à mèche et à petits seins fermes.

 

C'est donc parti pour virer tous les horribles meubles de notre couple.

 

Au passage, la décoratrice pousse des barrissements d'effroi devant chaque meuble au cas où on n'aurait pas compris que Ghislaine et Raymond ont vraiment TRES mauvais goût.

 

Une fois la maison débarrassée de ses horribles meubles, on dépersonnalise la maison, traduction, on peint tout en blanc et on achète des lampes IKEA.

 

On la IKEA-ise plus qu'on la dépersonnalise, mais bon, bref...

 

Une fois la maison transformée, Ghislaine et Raymond ont un peu les boules.

 

Leur maison ressemble enfin à quelque chose.

 

Limite, ils feraient bien une proposition pour acheter la maison.

 

Alors qu'ils sont censés la vendre.

 

Ghislaine commence à être ronger par le remord ou "comment j'ai pu vivre dans un gourbi pareil alors qu'avec deux cons qui ont tout peint en blanc et casser des murs, ma maison est enfin belle!"

 

Raymond est un peu tourneboulé parce que depuis le début de l'émission il se faisait passer pour le bricolo de la maison alors qu'en 30 ans, il n'a pas réussi à avoir une bonne idée déco pour la maison...

 

Les visites commencent. Des hordes de jeunes parents beaufs déboulent en s'extasiant devant les tables IKEA...

 

Le soir même, Ghislaine et Raymond ont deux propositions d'achat au prix minable de Stéphane Plaza.

 

Ils pleurent de déception joie et remercient chaleureusement nos deux amis qui retournent vite fait à Paris avant de faire un malaise pour cause de séjour prolongé en Province...

Repost 0
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 13:17

l_amour_est_dans_le_pre-pascal-08.jpg 

Si toi aussi, tu es gothique à forte poitrine et que tu aimes les grands espaces vides... contacte M6! 

Marne, Pascal

Aaaah, Pascal!

C'est sur que la production aurait du lui dire de passer voir Christina Cordula de l'émission "Nouveau look pour une nouvelle vie".

 

En voyant Pascal, elle aurait certainement hululée :

 

" Pascoual, mon chééééééééériiiiiiiii, mais cé né pas possible dé t'habiller couome ça! Et ces cheveux!!!!! Mais cé quoua ces rebikouilles ridicoules!!! Aaaaaaaaah, tou va mé couper tout ça!!!! Allez chééééééri, vas chez le coiffeur et tu vas être beau comme un Dieuuuuuuu!!!"

 

Donc, voilà Pascal a un gros problème de look et de cheveux mais Pascal est très touchant. Fan de hard rock, il aime les rousses avec un look gothique... à forte poitrine.

 

C'est sur que ce n'est pas derrière un tas de betteraves qu'il va la trouver...

 

Karine Lemarchand nous lâche son désormais célèbre "mais que c'es beau" devant une plaine morne et immensément vide.

Pascal écarte les bras pour faire genre, ben oui ici, y' a rien pas mieux...

Karine Lemarchand a quand même du mal à enchaîner car normalement elle rajoute "oh le petit ruisseau" ou "oh le beau paysage de montagne" ou encore "oh le charmant vallon"... mais là, rien de rien... elle finit par se raccrocher à un tas de trucs moches et blancs... "ooooh, mais c'est quoi ce tas banc?" ce à quoi notre Pascal répond fièrement "ce sont des tas de betteraves sucrières"...

  

 

Vienne, Sylvie

Hihihihihi....

Voilà pour présenter Sylvie.

Hihihihi....

Notre candidate est à la tête d'un haras et elle hennie rit tout le temps.

Hihihihi....

Elle aime les bruns musclés. D'ailleurs, son homme idéal est Robert Redford...(?) ou Sylvester Stallone (??) ou Patrick Swaze (???).

Hihihihi.....

 

 l_amour_est_dans_le_pre-sylvie-05.jpg

Si toi aussi, tu veux que Sylvie arrête d'investir dans les objets phalliques drôlement douteux (sur la table basse...), contacte M6...


 

Loiret, Yoann

Pas grand-chose à dire. Yoann est drôlement sympa. Sa mère aussi d'ailleurs puisqu'elle est TRES présente. Karine Lemarchand a du mal à en placer une.

Le truc à savoir aussi, c'est que Yoann est à 90 kilomètres d'une ville...

Avis aux amatrices de trou perdu campagne campagnarde...


 

Agnès, Marne

La particularité d'Agnès, c'est qu'on la connaît déjà!

Oui, c'est la malheureuse prétendante de Christian, le dindon éleveur de porcs du Tarn de l'année dernière...

 

Bon, alors Agnès, c'est un genre de Veuve Clicquot un peu au rabais.

Oui, Agnès est viticultrice dans le champagne.

 

La classe quoi!

 

Tu attends le petit château sur un coteau dominant Épernay...

 Tu te tapes du pavillon étriqué et surmeublé.

 

Tu attends de la classe internationale, de la jet set, de la soirée prestigieuse.

 Agnès est fan de moto et porte des palmiers en guise de boucles d'oreille...

 

Ceci dit, je critique, je critique mais Agnès elle est drôlement sympa!

 

C'est sur qu'il ne lui faut pas une tarlouze puisqu'elle est pompier volontaire et qu'elle passe ses week-ends à faire vrombir sa moto.

 

Donc voilà, si tu veux boire du champagne comme d'autres boivent de l'eau du robinet, tu peux écrire à Agnès.

 

 

Jean-Pierre, Morbihan

Un caractère ce Jean-Pierre.

Après avoir fait l'éloge de la simplicité et de l'humilité, il explique à Karine Lemarchand que des conquêtes, il en a eu énormément car c'est un tombeur.

 

Jean-Pierre est également un ami de la boucle d'oreille. Si Agnès a opté pour le palmito, Jean-Pierre a une boucle d'oreille cœur.

 

Avis aux amatrices!

 

Enfin, Jean-Pierre est un peu chanteur sur les bords. Il chante "Les 10 commandements" à Karine Lemarchand. Comment dire... on dirait qu'il a avalé une cornemuse, Karine pleure de douleur (elle a le tympan gauche fragile).


Si toi aussi, tu aimes les hommes à boucle d'oreille et à cornemuse intégrée, contacte M6...

 

 

Maine-et-Loire, Vincent

Bêêêêêêê...

L'ami Vincent est dans le mouton.

Bêêêêêêê...

On apprendra qu'un mouton, c'est bêêêêête, ça sent bon et surtout que ça bêle... beaucoup!

Bêêêêêêê...

Je pense que c'est limite un truc à devenir cinglé.

Bêêêêêêê...

Enfin, bref, Vincent est tout timide, il a une histoire triste à raconter et il aimerait rencontrer une fille bien!

Bêêêêêêê...

l_amour_est_dans_le_pre-vincent-02.jpg 

Bêêêêêêêêê...

 

Guy, Ariège

Notre ami Guy se définit comme un Ours des Pyrénées Nounours. Et c'est vrai que malgré son imposante stature (2 mètres sous plafond, main de 10 kilos pièce...), Guy a l'air très sympa.

Tout est un peu atteint de gigantisme chez lui. Ses Taureaux sont justes démentiels de grandeur et de grosseur, ses vaches sont obèses.

Nous avons la chance de rencontrer son Père qui répond lui aussi aux normes locales démesurées (option bide) avec un accent ariégeois fort prononcé qui confine à la langue étrangère.

 

Si vous êtes diplômées en linguistique et que vous faites partie des dames que la taille n'effraie pas, Guy est à vous!

 

 

Freddy, Deux-Sèvres

Avec Freddy, c'est un peu tous les clichés sur la campagne profonde qui ressortent.

Freddy vit avec ses parents dans une ferme drôlement couleur locale avec des parents, eux aussi, drôlement couleurs locales...

Ils voient débarquer Karine Lemarchand dans sa petite tenue country chic comme un OVNI dans leur cuisine.

Il est 9 heures et la petite famille mange des pommes de terre au fromage avec un verre de vin rouge.

Couleur locale j'avais dit!

A part ça, Freddy se dévoile et nous montre un être fort sensible.

Il élève des lapins bio.

Passionnant.

 

 

Paul, Finistère

Paul est très sympa

Il a des narines un peu curieuses mais il ne faut pas s'arrêter là.

Comme Richard Gere, Paul est boudhiste.

Paul aime la salsa et Paul a construit une belle maison pour accueillir sa progéniture.

l_amour_est_dans_le_pre-paul-02.jpg 

Bref, si toi aussi tu aimes léviter au-dessus des bottes de foin, contacte M6...


l amour est dans le pre-philippe-02
Si toi aussi, tu as envie de rouler des pelles à Philippe, contacte M6...

 

Haute-Loire, Philippe

Aaaaah la Haute-Loire. Je pense personnellement qu'il vaut mieux connaître avant de postuler. A côté, la Vendée, ça serait une campagne riante et drôlement dynamique.

Enfin, bref Philippe s'en fout puisque c'est la terre de ses ancêtres.


Philippe est dans la vache.

Philippe est vachement sympa.


Philippe est un peu coquinou aussi.


Il annonce fièrement à Karine Lemarchand qu'il est inséminateur...


Puis explique qu'on reconnaît les taureaux à leurs "pompons"...


Enfin, il appelle une de ses vaches : "kamasoutra, viens là!"


Pour terminer il dit à Karine Lemarchand droit dans les yeux qu'il recherche une femme brune à la peau matte...


Notre Philippe est donc prêt à exploser, il faut faire quelque chose!


Ecrivez, merde!

C'est pas si terrible la Haute-Loire, vous verrez!...
 

 

Nicolas, Aveyron

Le beau gosse de la saison. Il en faut toujours un.

Donc Nicolas a voyagé en Australie pour ses études, Nicolas commence à aménager une charmante fermette en pierre pour accueillir sa dulcinée.

Nicolas est drôlement parfait quoi!

Petite précision pour celles qui seraient intéressées, la fermette en cours d'aménagement est mitoyenne à la ferme parentale. On a trouvé la faille!

l_amour_est_dans_le_pre-nicolas-08.jpg
Si toi aussi, tu veux un mec qu'à drôlement du succès même chez les bovins, contacte M6...
Repost 0
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 14:31

Aujourd'hui, je n'ai pas d'inspiration.

Que dalle.

Nada.

Alors, on va parler de tout et de rien, ok.

Et ça va être juste n'importe quoi...

Bon déjà, une photo...

J'aurais pu vous raconter toute une histoire autour de ce bar et notamment de la ville qui existe autour et qui est une sorte de Vendée montagnarde... provençale aussi un peu...

 

Une ville à moitié en train de s'écrouler et peuplée de babas, d'anarchistes et de mémés bios.

Une sorte de ville-blague où le beau est proscrit!

Oui, mais voilà, dans cette ville il y a un bar.

Un bar où j'aimerais passer la journée...

Photo200.jpg

Sympa, nan?

Voilà, aujourd'hui, je veux juste boire du thé et glandasser révasser...

Tiens, si on lisait le journal?

Photo206

Tiens, tiens...

Voilà qui est drôlement intéressant...

Une enquête d'investigation...

On apprendra que l'amour est dans le pré commence jeudi avec la présentation des bestiaux candidats...

On apprendra que Karine Lemarchand a laissé tomber les anorexiques et les femmes battues pour s'intéresser au célibat dans le monde agricole...

On apprendra que notre ami choletais a peur d'être ridiculisé par M6... Je pense qu'il a quelques raisons d'avoir peur...

On apprendra que pour sur un tournage de notre émission fétiche, il y a 14 personnes...

Qui a dit, on s'en fout?

Donc en gros voilà pour cette édition 2010...

 

Je crois que je vais m'arrêter là avant de perdre définitivement mon lectorat.


On fera comme si rien ne s'était passé, ok?

 

Bonne journée!

Repost 0
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 09:00

supernanny

Super Nanny : le debrief

 

Ca fait longtemps que je voulais débriefer la seule émission qui te coupe direct l'envie de faire des enfants.

 

Donc hier, sur notre Poste à conneries, nous avons eu la joie de découvrir les aventures de Super Nanny à Vienne et à Angers...

 

Cette émission, c'est toujours pareil, des enfants qui hurlent des insultes de vieux camionneurs, des parents totalement dépassés... à chaque fois, tu te dis, ce n'est pas possible, où vont-ils chercher des cas pareils et puis l'émission suivante, c'est encore pire...

 

Heureusement, la Super Nanny a une sacrée personnalité. Comme le dit la célèbre présentation "Des maisons bourgeoises aux palais orientaux, SuperNanny a acquis beaucoup d'expériences auprès des jeunes enfants..."

 

Donc lundi soir, du côté de Vienne, il y avait du lourd... du très lourd...

 

Un monstre Une petite fille avec un drôle de nom... un truc du genre Narnia, Maroilles ou Dawa... oui, d'ailleurs, je propose de l'appeler Dawa car ça lui va vachement bien.

 

Donc Lucyfer Dawa elle est du genre démon enragé.

 

Elle vit dans une tour avec sa mère et son père.

 

Elle arbore la même coiffure élégante et distinguée que sa mère, c'est-à-dire un mélange apocalyptique de mèches ébouriffées et de longues rastas...

 

Enfin, du côté maternel, les jeunes mèches folles ont laissé place à des cheveux gras et lourds.


Rien que niveau coiffure, tu comprends pourquoi la famille est aussi "destructurée"...
 

Dawa évolue dans un appartement décoré à coup de meubles de récupération recouverts de 2 centimètres de crasse...

 

Le père est un drôle de petit monsieur à moustache tout droit sorti d'un film des années 40... On ne le verra que passer en arrière plan sans jamais se faire choper par Super Nanny...

 

Au début du reportage, on découvre donc le quotidien de cette famille...

 

La petite Dawa mange les pieds sur la table puis noie sa tartine dans du coca, puis jette le tout au sol, puis marche sur sa tartine imbibée de coca...

 

La mère a la tête dans le lecteur DVD à la recherche d'un dessin-animé pour rassasier le monstre.

 

Dans ce petit monde chaotique, un petit caniche abricot tente d'exister. A la vue de sa frêle silhouette, on le soupçonne fortement d'anorexie et au regard de l'environnement, on comprend et on compatit.

 

La mère se fait allègrement taper, mordre, hurler dessus.

 

La journée se termine à 1 plombe du mat' devant la télé, dans le canapé quand la petite Dawa, à bout de nerfs, s'effondre...

 

Bref, on a très envie de souffler à M6 d'organiser pour cette famille la première émission multi-émission à savoir : C'est du propre (pour le canapé-lit et la trace noire supra douteuse), D&CO (pour le meuble playmobil qui sert de table à manger), Nouveau look pour une nouvelle vie (pour les rastas alliés à une coupe très Desirless...), Un dîner presque parfait (pour les dîners tartine au fromage mouillée au coca), Générations familles (pour les problèmes d'anorexie du chien)...

 

Le lendemain, Super Nanny arrive donc dans l'appartement et personne ne fait attention à elle...

 

La petite Dawa se roule par terre en hululant, la mère se protège comme elle peut des roustes de sa fille et le caniche abricot, traumatisé par la scène, part se faire vomir ses frolics dans les toilettes...

 

En arrière plan, un petit monsieur en cravate rouge passe sans rien dire...

 

Super Nanny parvient quand même à dire bonjour à la petite équipe.

 

Assez rapidement, la petite Dawa sent qu'elle va devoir faire face à plus fort qu'elle...

 

Oui quand Super Nanny se met à deux centimètres, fait ses gros yeux avec sa chevelure blond pipi et ses dents en chasse neige, ça fait drôlement peur aux enfants!

 

La Dawa la ramène drôlement moins.

 

Cependant, Super Nanny décide de rompre avec le rythme habituel de l'émission (au début, elle est censée observer!) et impose tout de suite SES règles.

 

Il y a drôlement urgence.

 

Le caniche abricot ne s'alimente plus et le moustachu en cravate rouge a disparu de la circulation.

 

Les règles de Super Nanny sont assez simples.

 

Et puis ce sont toujours les mêmes.

 

Des trucs qui paraissent évidents.

 

En gros, il faut dormir dans son lit, manger à table, ne pas dire de gros mots et ne pas taper sa mère.

 

En revanche, pour être qualifier pour participer à Super Nanny, c'est l'inverse : il faut dormir n' importe où, manger par terre, jurer comme un charretier et frapper sa mère.

 

Et puis Super Nanny impose des punitions. Aussi, quand la diabolique charmante Dawa dit à sa mère "tu pues du gros cul", et bien cette dernière réagit enfin et punit sa fille malgré le fait que Dawa n'ait pas forcément entièrement tort...

 

Comme toujours, Dawa passe de petit monstre démoniaque et manipulateur à petite fille rieuse et attachante.

 

On aimerait que Super Nanny aille plus loin et coupe les rastas de cette famille à la dérive...

 

Mais non, elle s'arrêtera là et partira le cœur léger.

 

...

 

L'émission suivante se déroule à Angers...

 

Pourtant point de douceur angevine à l'horizon mais un duo d'enfants complètement disjonctés.

 

Ainsi, la petite de 3 ans et demi traite sa mère de "putain" et le petit de 6 ans dit à sa tante "je vais te niquer"...

 

La mère tente de faire face en s'occupant de tout pendant que le père erre dans l'appartement à la recherche d'un rôle, d'une mission, d'un sens à sa vie...

 

Il attend beaucoup de Super Nanny car il ne connaît plus de vie de couple...

 

Traduction : "ça fait 2 ans que je me la colle derrière l'oreille, j'en peux plus!!! "

 

On comprend bien la situation puisque les enfants s'endorment tous les soirs vers minuit dans la chambre des parents...

 

Super Nanny déboule donc dans l'appartement en constatant les mêmes erreurs que tout le monde : pas de dîner en famille, pas de dodo dans son lit, pas de punition...

 

On se demande pourquoi les parents en difficulté ne regardent pas Super Nanny une fois pour appliquer ses recettes magiques... au lieu de se faire humilier en direct devant la France entière et de passer pour des parents indignes...?

 

Super Nanny refait le coup aux enfants de "je me mets à deux centimètres et je fais peur avec mes grosses lunettes et mes dents de traviole"

 

Ca marche, la petite hurle "maaaaaaaman" en manquant de se pisser dessus...

 

Le petit garçon, en revanche, n'est guère impressionné... C'est de la graine de délinquant comme dirait la mère... Effectivement, à 6 ans, le petit a déjà un regard qui fait froid dans le dos...

 

Un truc à faire venir un prêtre avec crucifix, gousse d'ail et des packs d'eau bénite...

 

Un soir, Super Nanny parvient à coucher les enfants à 21h30...

 

Les parents sont désemparés...

 

Puis la jeune mère embrasse son mari.

 

Mission réussie pour Super Nanny...

Repost 0
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 19:00


C
e week-end, j'ai passé une drôle de soirée...

Regarder "Paranormal Activity" pendant que les Miss défilaient sur un autre écran...

Oui, je sais, ma vie est FOR-MI-DABLE !

Donc, c'est parti pour un double debrief plutôt atypique...

...

Du côté de l'activité paranormale, on découvre un jeune couple américain qui se filme dans sa vie quotidienne...

Les première minutes, tu doutes quand même vachement que tu vas pouvoir supporter ce truc...

Micheline qui déjeune, Michel qui se baigne dans la piscine, Micheline qui bosse chez elle, Michel qui se lave les dents...

Même la soirée diapo de Tonton Roger de retour du Mexique, c'est moins chiant...

...

Pour sortir de ce néant cinématographique, je jette un oeil aux Miss de TF1...

Ca défile sec au ryhtme de chansons plus ringardes les unes que les autres...

Miss France est une émission qui n'a pas choisi entre Geneviève de Fontenay et Benjamin Castaldi...

Ca garde un côté Vieille France et en même temp le concept est ripoliné à coup d'effets cheap et trash...

C'est comme ça qu'on a assisté à un défile de Miss en costumes folkloriques (le côté Geneviève), sur fonds de musique techno de camping (le côté cheap) avec des Miss qui hésitaient entre faire un pas de bourrée ou faire l'amour à la caméra...

Enfin, Miss Côte d'azur, elle n'a pas hésité bien longtemps. Engoncée dans son costume traditionnel niçois, elle n'arrêtait pas de se déhancher langoureusement en lançant des oeillades provocantes à la caméra...

Si l'émission fait drôlement peur aussi, c'est à cause du jury...

- Jean-Paul Gauthier, celui qui habille les femmes mais ne les déshabille pas bien souvent,
- Jean-Luc Reichman, l'animateur interplanétaire que les américains nous envient (Ah bon?),
- Arielle Dombasle, celle qui serait morte depuis bien longtemps si le ridicule tuait,
- Farida Khelfa, immense actrice (second rôle) du chef d'oeuvre du cinéma français Neuilly Sa Mère,
- Jimmy Jean Louis, acteur exilé aux US, dont j'ai appris l'existence samedi et j'ai cru que le nom était une blague... 

Bref, la crème de la crème...

Du coup, je me suis reconcentré sur "Paranormal Activity"...

...

On apprend que Micheline est hantée (dans sa tête) depuis toute petite...

En fait, le couple se filme pour voir des traces du "fantôme" qui danserait la macarena dans la chambre la nouit pendant que le couple dort...

La première nuit, on entend vaguement un bruit de chasse d'eau à 3H54 du matin...

PA-SSIO-NNANT!

Ca continue comme ça un moment...

On en vient à espérer qu'il se passe un truc!

Genre qu'au lieu de pioncer comme des marmottes piquées par une mouche tsé-tsé, ils se grimpent dessus!

Merde quoi!

Un jour, Micheline se décide à faire appel à un expert en fantomes...

L'entretien sera très intéressant puisqu'on apprendra que c'est un démon qui embête Madame et pas un fantôme...

Il faut donc faire appel à un expert en démon!

C'est drôlement cloisonné le monde des médiums dis donc!

Si t'as un zombie qui t'emmerde, t'as pas intêret à faire venir un expert en vampire!

Remarquez, maintenant on saura!

Du coup, pour une raison inconnue, Micheline tarde à contacter l'expert en Sataneries...

Ils veulent se débrouiller seuls!

C'est reparti pour une série de nuit où les portes claquent, les lumières s'allument, et le parquet grince...

Micheline commence à virer un peu timbrée avec tout ça...

Mais, elle ne pense toujours pas à faire appel à l'expert en lucyferologie!

C'est tellement plus drôle de manquer de faire des arrêts cardiaques toutes les nuits...

...

Pendant ce temps là, sur TF1, ça continue à sourire bêtement à la caméra et à faire coucou façon Queen Mum!

Geneviève de Fontenay, dans sa grande bâche blanche et noire, remercie tout le monde et tente de défendre SA vision de la Miss France : balai dans le cul, sourire béat et surtout pas de montrage de téton.

L'émission est entrecoupée de clips vitaminés pour tenter de rendre un peu vivant ce défilé permanent et lénifiant de demoiselles coincées et tendues comme des strings...

Ah, non! Geneviève me dit "pas de string!!!"

Ok.

Puis vient le fameux moment des CADEAUX...

Le clou de la soirée...

C'est Miss France 2009, presque à terme de sa date de péremption (c'est ça qui sent?), qui nous présente les prestigieux cadeaux offerts à Miss France 2010.

Et là, je te jure ça fait peur.

Que même à la foire au boudin de Pouges-les-eaux, le lot de consolation il est plus intéressant...

Donc, Miss France 2010 gagnera un abonnement à TV Magazine, des soins du corps, un billet pour Pointe-à-Pitre (sympa si c'est Miss Guadeloupe qui gagne...), une paire de lunettes...

Elle gagne quand même une voiture...

Heureusement.

Parcequ'au début, tu crois à une blague avec le coup de l'abonnement à TV Magazine...

Mais en fait, c'est vrai que Miss France garde un côté drôlement artisanal...

Jean-Paul Gauthier, membre du jury, tu crois qu'il aurait pas pu ramener quelques robes dignes de ce nom...

Non!

Les malheureuses Miss sont habillées par un couturier "haute Couture" qu'on te dit mais t'en a juste jamais entendu parler...

D'ailleurs, ça se voit... on dirait des robes en papier crépon avec des couleurs flashy, des paillettes et des épaulettes... un instant j'ai cru qu'on avait zappé sur Dynastie...

Dans le même esprit, les maillots de bain sont confectionnés par Miss France 1982...

Bref, Miss France, c'est la foire à la récup'...

Le diadème, il viendrait du Manège à Bijoux que ça m'étonnerait pas...
...

Du côté de la maison hantée, ça ne va pas bien mieux...

Une nuit le démon "entre" dans Micheline qui se met à faire le pied de grue au milieu de la chambre puis à se coucher dehors...

Son copain, il est drôlement émoustillé par toute cette affaire et il passe ses journées à visionner les films des nuits où Satan s'amuse à jouer avec les interrupteurs de la maison...

Une nuit, c'est le comble de l'horreur.

Moi-même, j'étais pas au top...

Micheline se fait mordre (aïeuuuuuuuux!!!) et traîner par les pieds par Lucyfer...

Son copain la sauve du diablotin invisible drôlement taquin.

Du coup, le lendemain, elle appelle quand même l'expert en diableries...

Pas de bol, il est déjà en mission...

Le copain a un éclair de lucidité et propose de se barrer de la maison pour aller dormir à l'hôtel...

Au début, Micheline accepte... puis au moment de partir, elle part se coucher et assure que tout va bien se passer...

Enfin, elle dit ça avec une voix super chelou et le regard vitreux genre : "Satan il est déjà tout bien en moi, il a pris les commandes et ça va te péter à la gueule mon coco!"

Tu crois que le copain il essaye de la sortir de là?

Non, il se couche avec elle...

Normal quoi.

Et ça tourne drôlement mal... Micheline se lève puis descend... Elle crie pour attirer son copain en bas et kouiiiik : elle le tue.

Après, elle remonte dans sa chambre, à moitié folle, jusqu'à ce que les flics déboulent et la tuent car elle s'approchait d'eux avec le couteau...

Moralité : Si Lucyfer s'amuse avec tes interrupteurs, ben il faut appeller tout de suite le Monsieur spécialiste en bête à cornes!

...

Du côté des Miss, ça continue à défiler... Très vite, heureusement, il y en a un paquet qui s'en retourne dans nos vertes provinces...

A la fin, il reste la belle Miss Normandie, la Barbiesque Miss Rhône-Alpes, la charmante Miss provence, la  jolie Miss Quercy et la gentille Miss Bretagne...

Elles disent un mot au micro, genre que la guerre c'est drôlement mal, que la pluie c'est triste et que la mort c'est tout pas gentil.

Après, on rappelle Geneviève pour donner le résultat...

Personnellement, je n'ai pas compris comment Miss Bretagne s'est retrouvée à deux pas de la victoire... manifestement les problèmes de peau ne sont pas éliminatoires...

Bon, Miss Normandie a gagné et c'est vrai qu'elle est jolie.

...

Pour info, faut quand même que je vous dise que pour une raison inconnue, mon réveil s'est allumé tout seul à 1h00 du matin...

Sacré Lucyfer!

PS : un coucou spécial à Zazamimosa... j'espère que tu apprécieras ce billet! ;o)

Repost 0

Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives