Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 14:13

6460530313_ea268b1ca1.jpg

 

Comme vous l'aurez remarqué, j'ai du mal à tout faire.

 

Et ce blog, un poil déserté ces derniers temps, est une preuve que "putain, ça passe trop vite"...

 

Or, qui dit "putain, ça passe trop vite, j'ai le temps de rien",a souvent pour conséquence une dépression latente à 40 balais que s'apelorio "putain, j'ai 40 balais, une vie de con, je veux profiter"... Souvent, ça passe par se taper une pétasse du bureau à gros nichons, faire des tournées de bar avec son pote d'enfance ou partir au Mexique manger des tacos et élever des chèvres ou l'inverse.

 

D'ailleurs, j'arrive au stade où mes cousins mariés en grande pompe dans les 90' sont soit cocus, divorcés ou malheureux pour cause de méchante crise de la quarantaine qui emporte tout sur son passage...


Pour l'instant, je fais tout pour éviter ce scénario catastrophe. Et j'ai un atout de poids : The Other Person. Je l'aime comme au premier jour et pourtant la "lifepartnerisation" nous guette. vous savez ce truc où ta femme n'est plus ton amante/mère-de-tes-enfants/complice... nan, c'est rien qu'une partenaire de vie qui cogère l'entreprise familiale.

 

En plus, The Other Person a repris le boulot.

 

Du coup, la première semaine, on s'est simplement croisés. J'arrivais tard, quand elle dormait, et elle repartait au petit matin quand je dormais. Pendant une semaine, "l'autre" s'est résumé à une touffe de cheveux qui dépassait de la couette... avec option bisou avec une haleine de bouc affamé.

 

Le vendredi quand elle m'a dit "oh, c'est chouette, t'es allé chez le coiffeur" alors que ma visite chez le coupe-tiff remontait à lundi, j'ai commencé à paniquer.

 

Pareil, le jour où pour lui dire bonne nuit, j'ai eu envie de finir par "Bien cordialement".

 

Et pire quand j'ai pris mon agenda pour voir quand est-ce qu'on pouvait se caler un moment pour "se parler" des affaires courantes... banque , nounou and co...

 

Parce que je crois que toutes les affaires qui foirent commencent insidieusement de cette façon...

 

Heureusement, on a l'envie d'éviter cette vie de cons. Pour ça, on va se caler un déj pour debrieffer du bordel.

 

 

Repost 0
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 11:41

5747457872_dbeae9da85.jpg

 

Il parait que c'est le printemps.

 

Si si. Rapport au calendrier, il parait qu'on est en mai et pas en novembre comme pourrait te le laisser sournoisement croire le temps.

 

Du coup, le printemps, c'est la saison officielle des brocantes, vide-greniers et autres vide-garages...

 

Avant, je courais à tous ces trucs à la recherche d'objets improbables puis je m'échinais à repeindre le bouzin pour tenter de lui donner une seconde vie... Et puis, je suis passé dans un appartement plus petit que le précédent avec une Jo' en plus... Autant dire que tout ces objets ont rejoint la cave....

 

Depuis quelques mois, j'ai retrouvé une surface de vie plus normale... et mon envie de brocanter est réapparue...

 

Seulement voilà, aujourd'hui, le vide-grenier me file assez rapidement le cafard...

 

Au début, tu pars tout joyeusement à la campagne... il fait beau, les oiseaux chantent et c'est une journée pleine de promesses. La merveille à dénicher : c'est pour aujourd'hui et puis c'est tout. Malgré tes 1248 21422 3155 vides-greniers, tu rêves de la Mémé qui n'a aucune idée des prix et qui revend son joli meuble avec plateau en marbre pour 5 euros...

 

Ca commence à se gâter dès l'arrivée dans le bled.

 

Il faut se garer très loin du centre... dans une zone pavillonnaire abominable qui te fait philosopher sur le drame de ces classes moyennes - - -  , obligées de s'exiler dans ces zones déprimantes où tu n'es ni à la campagne ni à la ville, t'es juste dans un pavillon moche dans un lotissement moche. Et générallement, les gens en deviennent moches.

 

Tu devines le rideau rose brillant barbie dans la chambre de la petite dernière, tu aperçois les pare-soleils rose bonbon "Dora" à l'arrière de la voiture...

 

Première nausée du matin.

 

Bref. Tu arrêtes de réfléchir. Tu mets ta Dora et ton GI Joe dans les poussettes, et en avant!

 

Pour trouver ton chemin, c'est très simple. Il suffit de suivre... l'odeur de l'oignon grillé... de la merguez.... de la bière...

 

Deuxième nausée du matin.

 

Enfin, tu es en plein vide-grenier!!!

 

Et là, premier stress : les gens ont sorti leurs fringues...

 

Oui, tu attendais le petit meuble sympa de mémé.

 

Tu oublies.

 

Les gens revendent leurs manteaux élimés H&M 2002....

 

Devant tous ces portants aux fringues rapées.... flotte comme un petit air de Roumanie... de crise de 29... de France de François Hollande...

 

Et puis dans le style vide-grenier qui te fout le cafard, la grande mode aussi c'est de vendre de la Barbie sans cheveux, du Playmobil manchot ou de la peluche Bisounours à moitié épilée du maillot...

 

Je sais que c'est formidable que tous ces vieux jouets aient une deuxième chance mais ça me lime le moral de voir ces jouets défraîchis par trois générations de bave de bébé.....

 

Je me promène donc comme un zombie au milieu de ces trucs moches... mon regard se perd au milieu des crucifix en plâtre, des collections de fèves ou des "kinder surprise" collector 1986....

 

Je m'arrête devant une pile de DVD vendus par une gentille famille de lotissement... 50 centimes le DVD, ça vaut le coup... Malheureusement, que des merdes. Des trucs américains dont je ne connaissais même pas l'existence. Et puis, au milieu de ces vieux nanards, et de quelques Disney périmés, je trouve un DVD de cul : "la secrétaire salope".

Le DVD de cul du Papa de la famille qui me lance un clin d'oeil complice...

 

Ok. Bon. C'est l'heure de la saucisse (aucun rapport avec ce qui précède).

 

On rejoint la tente centrale où une armée de bénévoles motivées vendent de la saucisse grillée... Mais voilà, il n'est que 10h30...

 

Donc, on repart dans les allées du vide-grenier...

 

Mais voilà : la crise d'angoisse commence. Difficulté à respirer. Sensation d'oppression.

 

Il faut sortir de là.

 

Je cherche la sortie. Une dame veut me vendre un tableau veleda rouge et bleu où il manque un pied et le plastique blanc se décolle...

 

Jo' est prostrée au fond de sa poussette. Ioudg' est muet et fait de grandes billes rondes devant une jeune ado qui essaie une veste en plastique H&M avec des trous partout...

 

Une grosse meugle : "Steveeeeeen ! Arrêtes de me faire chieeeeeeeeer!!!" à son gamin de cinq ans qui hululle. Ca se finira par une volée de torgnoles devant un public indifférent...

 

J'accélère avec la poussette. La voiture est en vue. On jette les enfants dans la voiture et on démarre en trombe.

 

Ouf.

 

Et ce week-end, c'est vide-grenier, dans mon quartier. Comment vais-je faire?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 11:28

 

5866181249_c23b059fe7.jpg

Voici un petit billet pour prendre l'air dans le monde merveilleux de Jo'...

 

Je sais, ici, avant, ça causait voyages à l'étranger, ambiance au boulot, barbecue entre amis... aujourd'hui, c'est Jo/Amour est dans le pré...

 

Donc, hier, alors que je rentrais d'une journée de boulot où les mots pression et stress s'épanouissaient comme deux marguerites au milieu d'un champ alpin... je passe la porte et mes naseaux sont immédiatement saisis par une odeur de... de... merde!

 

Oui, chez moi, ça sent la grosse merde.

 

Je me tourne alors vers mes deux femmes qui m'adressent un sourire triomphant.

 

Genre, ça sent grave la merde, mais on sourit.

 

L'espace d'un instant, j'ai pensé "ça y'est, leur odorat a été cramé par le froid" ... Elles ne sentent pas cette immonde odeur de bouse afghane fermentée

 

Et puis Jo s'avance vers moi avec un truc en plastique rouge dans lequel... horreur! malheur! une énorme bouse molle de labrador flottait au milieu de pisse jaune pâle...

 

The Other Person me lance alors "tu as vu, c'est merveilleux!"

 

L'espace d'une seconde, j'ai vu ma vie défiler... Qu'a t-on fait pour en arriver là? Il ya encore 5 ans, on se bourrait la gueule, on faisait l'amour comme des bêtes en chaleur, on ricanait des familles avec leur bétaillère/Renault-Espace vert bouteille... Et puis là, après une journée de merde, on me présente triomphalement de la merde.

 

Evidemment, j'ai longuement félicité Jo' qui d'ailleurs semblait me jeter des regards qui voulaient dire "oui, enfin, c'est quand même que de la merde..."

 

Après cette épisode de joie intense. Jo' exige la lecture de quelques histoires...

 

On commence par Cendrillon...

 

C'est l'histoire d'une fille qui ramassait la cendre donc on l'appellait Cendrillon...

 

Ca démarre fort... Jo' me jette des grands regards perdus... expliquer le concept de cendre à un enfant de moins de deux ans sans une seule cheminée à l'horizon... bref, je passe à la suite!

 

Après, j'aborde cette espèce de famille recomposée peuplée de méchantes femmes (belle-mère et belles-soeurs... mais que fait le père de Cendrillon??? Bonjour l'image des hommes...)... puis j'aborde la pantoufle de vair... regards perdus de Jo' 2...

 

Alors une pantoufle de vair, tu vois c'est pas une chaussure en verre ni une chaussure faite avec des vers mais c'est du vair, un truc super précieux et tout et tout...

 

Jo me fait des appels de phare qui veulent juste dire "no comprendo nada"....

 

Donc, voilà, Cendrillon a une marraine, comme toi, sauf que elle a une marraine-fée.

 

Une marraine qu'à des pouvoirs bioniques et qui change une citrouille en magnifique carrosse... et puis qui change les vêtements kiabi de Cendrillon en truc super classe genre Dior ou Chanel...

 

Les méchantes soeurs de Cendrillon font tout pour se faire remarquer par le prince charmant mais comme elles sont toutes vilaines, le prince il ne les calcule même pas.

 

En revanche, Cendrillon, qui a été entièrement refaite by magic marraine, elle tape grave dans l'oeil du prince charmant.

 

Ils se plaisent mais Cendrilon doit se barrer avant minuit parce que les supers pouvoirs de magic marraine s'arrêtent à minuit.

 

Des supers pouvoirs un poil au rabais vous en conviendrez.

 

Donc, Cendrillon quitte le chateau et laisse échapper une pantoufle de vair...

 

Le prince veut retrouver celle dont il est tombé amoureux grâce à cette chaussure.

 

Car oui, Cendrillon chausse du 38,75, ce qui est très rare et aucune fille dans le Royaume ne fait cette taille de pied chelou...

 

Finalement après avoir enfilé cette chaussure à la moitié des filles du Royaume (bonjour l'état de la chaussure), Cendrillon est retrouvée grâce à son pied de 38,75...

 

Je jette un oeil à Jo'... ça y'est... elle dort... au milieu de drôles d'histoires de citrouille et de pantoufle en matériau très bizarre...

 

Bonne nuit...

Repost 0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 15:16

4356259926_687cd9b8dc.jpg

 

Bon, on va commencer par l'essentiel : UNE BONNE ANNÉE A VOUS ET À TOUT VOS PROCHES...

 

Bonne nouvelle : j'ai survécu aux fêtes.

 

C'est à dire que j'ai survécu aux bûches Picard mal décongelée...

 

J'ai survécu aux recettes approximatives de Belle-Maman et cie...

 

J'ai survécu aux journées bouffe/famille où tu deviens con comme une dinde à bouffer/bouffer/bouffer du matin au soir...

 

J'ai survécu aux promenades glauques d'un après-midi d'hiver où il fait nuit à 15h02, froid comme en Laponie chilienne et où t'as qu'une envie : c'est prendre le premier avion pour Honolulu-sa-race pour évoluer dans un environnement chaud et suave om tout n'est que massage/sirotage de noix de coco et soleil...

 

J'ai survécu aux soirées entre amis où tu finis à 2 plombes du mat' - sauf que contrairement à tes amis qui font la grasse mat' jusqu'à 11h00, toi tu dois te lever à 6h00 rapport à la Jojo qu'est légèrement matinale de l'attitude...

 

J'ai survécu au week-end en amoureux où tu décides de tout oublier sauf que dès le premier rond-point passé, tu te prends le chou avec The Other Person, rapport au GPS en panne et à l'absence d'indication routière...

 

J'ai survécu au Blackberry du boulot qui clignotte en rouge dès que tu as un mail non lu... et putain mais qu'est ce que c'est stressant ce truc!!!! Surtout que des cas sociaux parviennent à t'envoyer des trucs de boulot le 31 décembre à 19h56 ou le 24 décembre à 22h59...

 

J'ai survécu aux trois premiers mois de Ioudg'... et ça c'est du lourd! A moi, les nuits correctes et les gouzi gouzi!!!!!!!!!!!

 

 


Repost 0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 13:40

6576554577_739762ca3c.jpg

 

Nous voici à quelques semaines de Noël et déjà nos petits coeurs s'emplissent de bonheur...

 

Moi, j'en suis de la Noël attitude. Je kiffe le chant de Noël, j'aime la couronne sur la porte, je voue un culte au sapin de Noël... et The Other Person est un peu comme moi...

 

Quand tu as une idée trop précise et trop parfaite de que c'est que NOEL pour toi... forcément, tu es déçu et donc très énervé...

 

Du coup, la joie de Noël, ça peut vite se transformer en terrain miné pour le couple parce que chacun met beaucoup d'affect dans cette histoire de code couleur de décoration de sapinou, de faut-il élever les enfants dans le culte de Papa Naouël?, de pour ou contre la messe de minuit à minuit avec deux gamins en bas âge?, du foie-gras/chapon/huitre/saumon, c'est déjà fait, donc qu'est ce qu'on va se taper cette année??...

 

Tout a commencé par un innocent marché de Naouël... dans un petit village... des chalets made in China... du vin chaud qui donne mal à la tête... des balades en âne en phase terminale... le truc classique quoi. Après une virée en manège pour Jo', voilà qu'on croise un malheureux Père Naouël...

 

Moi, je suis limite hystérique. Jo' ne daigne même pas jeter un regard à ce SDF à la barbe trop longue et aux fringues ringardes. The Other Person passe son chemin.

 

"Nan, mais oh!!! C'est le Père Noël!!!! Faut trop prendre une photo!"

 

Jo' continue à mater un mec qui fait des gaufres, The Other Person reluque un chalet à bijou...

 

"OUHHH OUHHH C'est LE PERE NOEL!!!!"

 

Le problème, c'est qu'on avait moyen debrieffer le sujet "Pere Noel" avec The Other Person. Y'a 15 jours, on avait vaguement ricané en disant que le Père Noël, c'était bien un peu nul comme concept...

 

Donc, un gros débat bien houleux a eu lieu en plein marché de Noël... je pense même que le Père Noël a du avoir quelques échos du genre "mais enfin, c'est complètement con de faire photographier sa fille avec ce mec tout mal déguisé" ou encore "putain, mais tu vas respecter la magie de Noël bordel de couilles, le Père Noël, c'est du rêve, tu comprends?"

 

On a donc fini par prendre une photo (un poil crispée je l'admets après tout ça) où Jo' mate le panier plein de chocolats du Père Noël et moi je fais genre que je suis trop heureux d'être avec le Père Noël himself...

 

Le lendemain, direction la jardinerie pour acheter le sapin et quelques décorations.

 

Autant le dire tout de suite : UNE EPREUVE.

 

Pour le sapin, après l'engeulade la discussion sur la taille, le type de sapin (pour ou contre le Norman), direction les décos de Naouël et là vient le débat super risqué :

 

Quelle couleur cette année pour la sapin 2012???

 

Ca s'est jouer entre l'argenté VS le rouge.

 

Au final, on a opté pour un sapin argent/rouge...

 

Pendant ce temps, Jo' tentait de bouffer du nougat avec le plastique et Ioudg' concurrencait la bande son du Papa Naouel...

 

Enfin, ça c'était juste avant l'engueulade le débat sur la guirlande électrique et sur les boules chinoises à 2 euros vs la boule en verre traditionnelle à 25 euros la boule...

 

A la fin, c'est devenu un peu confus. Jo' hululait, Ioudg' braillait, The Other Person faisait la gueule... Tout ça avec un fond sonore crispant à souhait à base de clochettes...

 

On est rentré lessivé et on a remis l'épreuve de la décoration du sapin à demain...

 


Repost 0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 17:44

 

237311980_3fc1962733.jpg

 

Salut vous...

 

Depuis quelques semaines, je suis légèrement surbooké... au boulot, la galère géante s'est transformée en camp de travail chinois... à la maison, me voilà à la tête d'une vraie famille...

 

Vous savez pas le truc "kikou lol" avec un bout de chou qui remise ton égocentrisme à la cave...

 

Nan, l'étape hardcore où le deuxième enfant pointe le bout de son nez et pendant que tu gères le n°2, n°1 se met à hululer.

 

Ainsi, je me suis retrouvé à table... avec un bon plat devant moi... un bébé hurlant dans les bras et ma voisine de table (=Jo', deux ans et toutes ses dents de lait) qui m'attrapait mon seul bras restant pour le frapper contre la table... le tout en poussant des cris de Marsipulami en pleine crise d'épilepsie...

 

J'ai eu comme un vertige...

 

Vertige... un peu comme ce matin où plutôt cette nuit où je me suis levé à quatre heures pour ne plus fermer l'oeil... Ioudg' pleurait, Jo' courait partout du genre que c'est grave l'heure de se lever...

 

Waouw... du coup, tu arrives au boulot avec une tête de chouette sous prozac pendant que les autres ont encore la trace de l'oreiller sur la figure...

 

En ce moment, c'est une période assez spéciale où chaque déplacement est une équation à 45 inconnues : faire entrer deux mioches dans la voiture + deux sièges auto + deux poussettes géantes + l'attirail de jouets pour Jo' + l'attirail d'alimentation de Ioudg' = bon, on va rester à la maison quoi!

 

Heureusement, côté maison, les choses avancent. On vit toute l'histoire du XXe siècle en quelques semaines : l'arrivée de l'eau, de l'électricité, des toilettes, de la douche, du lave vaisselle... Bientôt, on pourra même fermer les portes avec des poignées : LE LUXE.

 

Au milieu de tout ça, ah oui, tiens, y'a The Other Person.

 

La femme de ma vie qu'est accaparée par les deux coco... on ne se parle plus, on est juste épuisés mutuellement par tout ça... Du coup, ça peut donner des accès de nostalgie... genre, "tu te souviens quand on était tous les deux au Laos, ivres de bonheur, dans une maison en bambou au milieu d'un jardin luxuriant en train de se faire masser pendant que les aromes des fleurs nous remplissaient les narines..." Aujourd'hui, disons que ce sont plutôt des effluves d'urine qui emplissent nos naseaux et qu'on est ivres... juste pour oublier!"

 

Donc voilà. Oui, faire des enfants rapprochés, c'est bien. Enfin, ça sera surtout bien dans 3 ans.

 

Pour l'instant, c'est un peu le Vietnam...

Repost 0
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 17:10

4979360357_8aea1c8bfb.jpg

 

Voilà. C'est fait. Première nuit dans la nouvelle maison.

 

Sans électricité...

 

Sans eau...

 

Sans cuisine...

 

Sans salle de bains...

 

Le lustre de mémé comme repose pied et la chaîne hifi en oreiller...

 

Jo' au milieu du chaos qui ne comprend pas bien l'enthousiasme autour de cette maison...

 

Elle doit surtout croire qu'il y a eu du déclassement dans l'air.... genre Papa a été viré et on essaie de me faire avaler cette ruine pour un truc super positif...

 

En attendant, je me suis retrouvé à minuit avec une bougie en train de chercher une sortie pour pouvoir pisser...

 

Je me suis retrouvé à flipper comme un gamin de 12 ans parce que cette histoire de "première nuit dans la nouvelle maison, lalalaschtroumpf lala", ça sonnait comme un scénario à base de fantomes bien méchants et de Dame blanche morte dans le grenier qui revient pour se venger en dégommant une gentille famille...

 

Quand Jo' m'a lancé un "cacacacacacaca" à 6 plombes du mat'... je me suis rendu compte du merdier de la situation...

 

Quand The Other Person touche son ventre du genre que N°2, il peut arriver là tout de suite sur une lame de plancher mal collé... j'ai juste envie de crier/pleurer/melamenter...

 

Quand tu t'habilles smart pour aller au boulot et qu'en arrivant tu te rends compte que ton pantalon est tout blanc de poussière de plâtre et que tes ongles sont incrustés de peinture...

 

Je crois qu'on ne va pas attendre ce week-end pour se faire réveiller à 7 heures du mat' par un éffondrement du plancher...

 

Bref, on va trouver un plan B.

Repost 0
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 10:36

6794729207_b7e21a4a81.jpg

 

Coucou vous!

 

Ca va en ce mois de janvrier (janvier+février) drôlement groche (gris+moche)?

 

Oui, on a pas le temps, faut faire vite, je fusionne les mots!

 

Ouais, on survit quoi...

 

A chaque fois que je commence un billet, je me dis qu'il faut que j'arrête de me plaindre tout le temps de ma pauvre vie de travailleur moderne qui ne rêve que d'une chose : gagner à l'Euromillion pour pouvoir pisser sur le bureau de mon directeur en dansant la macarena à poil avec des trombones sur les tétons... Et ben j'ai drôlement du mal à écrire un billet positif car ce blog est une sorte de déversoir à soucis... (et après, ça va beaucoup mieux!)

 

Je pensais que la trentaine, c'était l'âge d'or de la vie. Le truc tout fou où tu gagnes des tunes, tu as des amis, et une vie de famille à toi... En fait, pour l'instant, c'est un espèce de grand tunnel tout noir avec un directeur qui te hurle dessus, un bébé qui te vomit dessus, une femme que tu croises le soir dans ton lit et un compte en banque qui fait la gueule... Des fois, y'a des éclarcies... ça c'est les vacances.

 

A chaque début d'année, j'essaie de repartir du bon pied.

 

Allez, en piste! Cette année : je fais du sport.

 

Direction un magasin de sport. Le truc qui ne m'est pas arrivé depuis la première année où le sport n'était plus obligatoire à l'école...

 

Je découvre le monde la basket 2012... donc aujourd'hui, la basket c'est un espèce de sabot en plastique avec des couleurs drôlement vulgaires... des fois y'a des talons bioniques en plastique brillant orange...

 

Putain, ça va pas me rabibocher avec le monde du sport tout ça...

 

Je cherche désespérement la "tennis" de mon enfance, le truc plat et blanc juste pratique... et j'ai beaucoup de mal... mais je finis par trouver... Bon, j'ai du faire un compromis rapport au bandes argentées et pailletées... la classe quoi!

 

Après, direction la plage pour 30 minutes de course...

 

Ca c'est fait!

 

Autre résolution de poids : arrêter les conneries à la télé.

 

Et arrêter le conneries de la télé, c'est dur... Ben ouais, il fait nuit-froid-groche... t'as juste envie de vérifier que y'a des vies pire que la tienne. Et des vies pires y'en a par paquet de 12 sur la TNT...

 

C'est sur que ton rhume à côté de cette petite fille de 12 ans à tête de dame âgée avec des os façon puzzle et des cheveux qui ressemblent à un pubis de bisounours... ben, c'est pas grand chose, nan?

 

Ceci dit, ce n'est pas une raison pour s'abrutir devant des abrutis qui étalent leurs petits trucs honteux devant tout le monde...

 

Alors pour tenter d'améliorer la soirée, tu décides de zapper et de regarder des trucs sérieux où tu apprends réellement des choses...

 

Là, je tombe direct sur un reportage d'investigation où on t'explique que le lait en poudre pour bébé est saturé d'aluminum. Donc en gros que Jo est sous perfusion d'aluminium depuis sa naissance... Et oui, The Other Person, malgré mon côté complètement Leche league de l'attitude, a souhaité donner DE L'ALUMINIUM à Jo'...

 

Dispute débat avec The Other Person.. tout ça pour une connerie de reportage télé anxiogène...

 

Donc, oui, faut que j'arrête cette maudite télé...

 

Du coup, pour aller bien, je décide d'éteindre et d'allumer la chaîne pour mettre ce CD que je viens d'acheter... Lana del Rey, qu'elle s'appelle la dame toute bizarre mais qui a un effet hypnotisant sur ma petite personne... "Born to die" qu'il s'appelle son dernier titre... Voilà qui met en appétit!

 

Et effectivement, avec Lana, c'est la depression assurée... mais je retrouve avec une certaine délectation comme une trace encore vivante de mélancolie adolescente...

 

Et ca, ça fait drôlement du bien...

Repost 0
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 11:42

 

114235489_8c96fcbe7c.jpg

 

 

Un petit billet pour vous souhaiter de bonnes fêtes de la Naouël!!!

 

Profitez bien de ce moment où, telles des oies, vous allez être gavés par :

 

- la queue digne de l'URSS des années 70 pour acheter une paire de chaussettes qui chante Jingle Bells en Ukrainien à votre beau-frère...

 

- les réunions de famille où Tata Ginette vous raconte son opération du rectum en détails tout en dégustant un chocolat qui lui fait les lèvres noires...

 

- la nouvelle buche Picard goût poussière mal décongelée de votre mère qui a décrété ne plus vouloir se faire chier à Noël...

 

- le 1563e foie gras que tout le monde va commenter pendant deux plombes, trop salé, trop fade, trop fondant, trop fort...

 

- les après-midi où tout le monde comate dans le canap' pour se remettre de la combinaison alcool/gras qui met votre corps à rude épreuve...

 

- les mimages de joie intense digne du Cours Florent quand vous découvrez le magnifique pull à losanges bordeaux offert par Belle-Maman...

 

- les crampes d'estomac pendant les interminables course de Naouël rapport à ce vin chaud pris dans ce chalet douteux...

 

- de l'apéro avec les voisins de vos parents qui vous décrivent pendant 5 plombes le nouveau papier peint des toilettes du bas posé par cet ouvrier portugais très professionnel...

 

Bref, JOYEUX NOEL!!!!!!!

Repost 0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 11:43

442473177_2006b24ebc.jpg

 

Il y a tout juste un an, Jo' pointait le bout de son nez...

 

On a beau te prévenir à coup de phrases toutes faites : "ah tu vas voir, ça change la vie"... ben rien ne te prépare à CA...

 

Un an plus tard, on peut dire que ça ne change pas la vie, ça la tue révolutionne et ça rentre en conflit direct avec ton cerveau de petit mâle-occidental-dégénéré-égoïste...

 

Au début, c'est marrant parce que ça change finalement assez doucement.

 

Ok, tu te fais réveiller trois fois par nuit, ok tu fourres les mains dans le caca comme jamais tu n'aurais imaginé, ok quand tu vas au resto, c'est l'événement de l'année (retour à 22h30, Youhouuuuu!!! Crazy night!!!).

 

Mais bon, c'est tout petit, ça bouge pas trop, c'est cro mignon.

 

Aujourd'hui, un an plus tard, la donne change quelque peu.

 

Le petit bébé tout mignon tapi au fond de son lit s'est transformée en bébé ultra punchy et tres TRES TRES curieux qui a décidé de lécher/manger/taper/casser tout ce qui est à sa portée.

 

Du coup, dans ton appart, y'a comme un phénomène de lévitation des objets. Tout remonte d'un cran.

 

Les bibelots sympas sur la vieille malle, tu oublies. Ils vont se réfugier avec les autres sur le buffet qui ne ressemble plus à rien si ce n'est à un dépôt vente géant d'objets fragiles.

 

Ton téléphone sur la table basse, tu peux déjà aller en racheter un autre.

 

Tes chaussures près de la porte, tu évites même si c'est vrai que les coups de langue dessus les font drôlement bien briller.

 

Les petits galets sur la terrasse, tu les ranges si tu veux éviter de commencer la journée en allant aux urgences pour cause d'avalage de galet géant.

 

Et puis évidemment, tout tes papiers importants, faut vite les ranger sinon, ça finira dans la cuvette des chiottes.

 

Car oui, Jo' a une passion pour tout ce qui est interdit dont les chiottes et toutes les autres choses sales/pas bien/non non non!!/arrête!/putain mais tu écoutes ce que je te dis!!!

 

Ainsi, Jo est fascinée par la lunette des toilettes qui se lève et se baisse : just magic!

 

La poubelle de la cuisine qui sert de Tam-Tam, le dessous des chaussures qui est si goutu ou ce magnifique couteau en céramique qui découpe rien qu'en le regardant.

 

Les cubes, les doudous, les livres en mousse sont salement délaissés au profit de choses étranges et peu adaptés a un enfant de un an.

 

Ainsi, Jo a également une passion pour l'ail.

 

Un jour que je regardais ailleurs 3 secondes (ça aussi tu oublies, t'as pas le droit!), Jo' a eu le temps de mettre dans sa bouche une gousse d'ail. Bon, le truc rassurant, c'est que manifestement, Jo' n'est pas un vampire. En effet, elle apprécie beaucoup l'ail. Elle machait la gousse avec déléctation et quand je lui ai retiré elle a commencé à hululler. Un hulullement avec une forte haleine d'ail. Depuis ce jour, elle n'a qu'un objectif : se taper une bonne grosse gousse d'ail en cachette.

 

Ainsi, elle fait semblant de jouer vers la cuisine avec un jouet en plastique et dès que tu tournes le dos, elle escalade le bordel qui lui barre le passage vers l'ail.

 

Dans la série "j'aime ce qu'on m'interdit", Jo' a également une passion pour les porte-feuilles (elle a bloqué sur les billets de 20 euros, so blue, so cute), pour les clés (très pratique le matin quand tu passes l'appart au peigne fin pour retrouver tes clés dans la cuvette des chiottes), pour les palmiers (enfin ce qu'il en reste)...

 

Bref, Jo' est un amour de bébé très dynamique. Le truc sympa aussi c'est qu'elle est très dynamique DES 6 heures du mat'. Alors que toi, ben moyen moyen.

 

 

Donc à 6h03, tu te retrouves à barrer le passage vers l'ail, ranger tes billets de 20 euros éparpillés dans la poubelle ou retirer tes chaussures de la bouche de Jo'...

 

Après, tu enchaines le marathon...

 

Tu déposes le bouzin à la crèche et là, en arrivant au boulot tu découvres avec bonheur que Jo' t'a laissé un joli souvenir : une petite trace de merde sur le coin de la chemise...

 

Dans quel état je suis?

 

Ben fatigué mais plutôt heureux.

Repost 0

Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives