Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 18:33

Je réussis toutes les épreuves écrites pour rentrer dans une École de graphisme (si si je vous assure des fois, je peux aussi réussir des trucs!)

 

Il ne reste plus qu'un entretien à passer avec la Directrice de l'établissement.

Une sorte d'entretien de motivation : " oui je suis motivé à mort pour rentrer dans votre École, depuis l'âge d'1 an et demi, je n'ai que ça en tête, je me suis fait tatouer le logo de l'École sur mon testicule gauche, j'en veux, j'en veux, j'en veux, prenez-moi où je me jette du haut de chez moi (459ème étage)!!! "


Vous voyez le genre? 

 

Le matin, ça ne commence pas très bien, je suis en retard, j'ai mal dormi, j'ai l'impression que la marque de l'oreiller restera à jamais graver sur mon visage.

 

Je prends le bus pour me rendre à l'École, embouteillage monstre, coup de chaud terrible!

 

Je finis par arriver pile à l'heure, je cours un peu, je transpire beaucoup, j'ai l'impression de glisser sur un truc, bref, je ne suis plus très bien où j'en suis, je ne suis pas au top de ma forme.

 

La directrice de l'École ouvre sa porte, m'accueille gentiment, me propose d'entrer.

Je pose ma sacoche, m'assois sur le fauteuil faisant face au bureau et maintenant seulement je réalise la situation et je commence à stresser. Il va falloir que je parle, que je joue à l'élève brillant, la perle vivante (THE living Pearl) que tous les chefs d'établissement rêvent de compter parmi leurs élèves.

 

 

Et puis, la Directrice commence à parler. Elle ne s'arrête plus. Elle me vante son École, l'enseignement de qualité, les professeurs renommés, les locaux modernisés.Blablablabla…Blabla BALBALBLAblablablabla….

 

Depuis le début de l'entretien, je ne me sens pas à l'aise. Stressé évidemment, mais quelque chose de supplémentaire, comme une odeur de truc pourri qui règne dans la pièce. Oui, d'ailleurs tiens, c'est vrai, ça pue! Une odeur de mort, un parfum de merde… Je commence à observer la Directrice sous un autre angle. Serait-ce elle qui pue la mort? Avec sa petite coupe au carré bien proprette, son collier de perle et son tailleur blanc immaculé, elle cache bien son jeu. Soit, elle pue de la gueule, soit elle refoule des pieds. J'avance mon buste pour essayer de détecter discrètement la source mais rien à signaler du côté du Bureau. Je me reconcentre sur ses paroles. Toujours du blabla sur la réussite intergalactique de ses anciens élèves, sur la renommée intersidérale des professeurs…

 

Très intéressant tout ça, mais son Bureau pue la merde! C'est quand même pas très classe...

 

Dans un élan de remise en cause, je me dis que ça vient peut être de moi. J'écarte légèrement le bras l'air de rien pour renifler un coup. Rien. Je suis rassuré : mon dessous de bras n'est pas la source de cette odeur indescriptible.

 

Je n'écoute plus le Directrice perdue dans son discours d'autosatisfaction. Je la regarde avec air qui essaie de montrer qu'il y a un problème, qu'on ne fait pas passer un entretien dans un Bureau qui pue la merde de labrador en rut!!!

 

Elle ne saisit rien à mon expression de visage. Bon, il n'y a plus qu'à attendre…

Blablablabla….Blablablabla….Blablablabla….Blablablabla….Blablablabla….


Je me détends en essayant de passer en mode apnée (pas évident!).


Je croise mes jambes et là……….

 

Comment dire...

 

Tartiné.

Enduit.

Recrépi.

 

Tout le bas de mon pantalon est enduit de merde. Ma chaussure en est plein. Voilà un quart d'heure qu'en bougeant et frottant mes jambes, je m'enduis d'une merde de chien collée sous ma chaussure.

 

C'était ça le truc sur lequel j'ai glissé dans la rue avant d'entrer ici. Une merde géante de chien géant.

 

Panique à bord!!!!!!. Je suis recrépi de merde. L'odeur est insoutenable et elle risque de se rendre compte qu'elle reçoit aujourd'hui un étudiant qui se roule dans une merde de chien avant de passer un entretien de motivation! Une méthode de séduction pour le moins originale!

 

Par chance, son monologue est terminé. Elle commence à tordre le nez. Il faut que je stoppe l'entretien immédiatement!

 

"merci pour votre accueil Madame, j'espère à très bientôt!"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aurore 21/12/2010 21:42


Je viens de découvrir ton blog, franchement merci, j'ai beaucoup rigolé, et surtout ca fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule à avoir genre TROP la poisse. Et oui comme toi je me retrouve
toujours dans des situations pas possible, à dire ce qu'il ne faut pas, à faire ce qu'il ne faut pas, à marcher où il ne faut pas. Bref, mes amis savent qu'avec moi, pour trainer avec moi il ne
faut pas avoir peur du ridicule !
heureusement j'ai beaucoup d'autodérision alors on rigole beaucoup ! enfin bref merci je rigole !! je rigole et je rigole ! bon courage pour la suite et continue à nous faire partager tes aventures
!


Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives