Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 19:00

2032280737_a578c18402.jpg

 

Coucou vous!

 

Pour le précédent billet, on m'a dit que mes lignes transpiraient la lassitude...

 

Ben , c'est pas faux! On va dire que cette saison traîne définitivement trop en longueur.

 

Pourtant, lundi dernier, il y a eu quelques moments de grâce...

 

On commence avec Fabien-Rantanplan-wouaf-wouaf en Meurthe-et-Moselle...

 

Fabien a choisi sa prétendante sauf que celle qui est rejetée ne veut pas partir.

 

Elle est du genre collante voyez-vous... même gluante.

 

Un beau morpion boulet de compet' en somme.

 

La mère du cow-boy périmé l'accueille à la maison et l'autre d'en rajouter du genre que c'est sa seconde famille tout ça... Au bout de 2 jours.

 

Normal.

 

Dans les yeux de tout le monde, tu lis "MAIS CASSE TOI CONNASSE" et elle, elle lit "ON TE KIFFE TROP : RESTE!!!"

 

Elle aimerait bien se taper un mec comme Fabien mais appremment personne ne se dévoue...

 

On se demande pourquoi.

 

Tant de gras grâce, de grossiereté finesse et de vulgarité d'élégance dans ce petit corps lourd fragile et mugissant palpitant de désir.

 

La malheureuse est tellement touchée par l'hospitalité de la mère de Fabien, qu'elle décide de leur offrir une chorégraphie "apprise en club en Italie"... 

 

Elle branche un ordi qui crachote un son pourri et commence son pestacle...

 

C'est difficile de décrire avec des mots ce que l'on voit à l'écran.

 

Elle gigote sur une chanson lascive et elle mime des fessées du genre "prends ça salope" tout ça devant les parents du Fabien, le gigot du dimanche tout ça.

 

Je crois même avoir surpris le gigot en train de rigoler.

 

Une fois, qu'elle a léché tous les murs et qu'elle s'est frottée au pilier de l'entrée, elle revient s'asseoir toute contente de sa prestation.

 

Et tout le monde applaudit.

 

Cro mignon, le petit pestacle où la Madame elle mime des trucs de cul...

 

Après, nous assistons impuissants à un tour en calèche où la prétendante refoulée s'accroche une fois de plus à l'arrière... Un vrai morpion, j'vous dis! Un petit tour en calèche dans la belle campagne de Meurthe-et-Moselle... ça flinguerait le moral d'un GO du Club Med, mais là, tout le monde fait abstraction et ça se passe... C'est moche, comme la maison du Fabien, comme les fringues du Fabien, comme les copains de Fabien... C'est raccord, on est dans le caca et on est presque rassuré par toute cette médiocrité grisonnante...

 

...

 

Dans cette émission, il faudra attendre d'arriver dans le Lot pour voir poindre une larme de glamour, c'est dire le niveau glamouresque du bouzin...

 

Donc, oui, Nina est toujours dans le Lot. Toujours en bottine en daim en train de s'occuper des vaches... Le Philou, on voit bien qu'il l'aime bien mais qu'il se demande ce que cette créature de boîte de nuit fait là dans son lit le Lot, au milieu des vaches...

 

Et nous aussi...

 

Mais j'ai quand même envie de la croire la Nina. Oui, elle est peut-être sincère malgré son maquillage en croute de sel, ses lèvres glossy-rosy-pulpy et ses tenues de petite chatte parisienne égarée chez les ploucs...

 

Philou l'emmène à Rocamadour, où Nina n'arrête pas de dire " ah ouais c'est beau"... Avec Nina, c'est génial parce que tout est BEAU/BON. Ce sont deux mots de vocabulaire qu'elle maîtrise parfaitement alors elle en use et en abuse...

 

...

 

Et puis, nous retrouvons avec un plaisir non dissimulé notre Jean-Mimi national!

 

Les deux prétendantes se dépêchent de faire leur valise avant que Jean-Michel sorte la tronçonneuse insiste encore lourdement...

 

La Nathalie joue encore à la fille touchée/émue mais on se demande si elle ne fait pas ça parce qu'elle veut juste sortir vivante de chez Jean-Michel...

 

Le Jean-Michel sauve la face malgré l'émotion qui le submerge.

 

Il y a cru à la folle nuit dans les bras de Nathalie...

 

Et il va devoir retrouver les bras raides des vaches...

 

Dur dur...

 

A la fin de l'émission, pour appâter le téléspectateur un poil blasé, M6 ,nous montre un extrait de la semaine prochaine où Jean-Mimi déboule devant la porte d'entrée, une chèvre dans les bras en hurlant "NATAHLIE" Enfin dans la bouche de Jean-Mimi, ça donne plutôt  "MEEENTALI, MEENTALIIIIII"

 

Ouais, je sais, ça fait drôlement peur...

 

...

 

On retrouve également nos amis les Barbapapas : Sylvain et sa prétendante.

 

Là, comme chez Fabien, le glamour s'est fait la malle depuis belle lurette...

 

Tout le monde se fringue chez Emmaus, tout le monde bouffe des plats en sauce drolement dégueu, tout le monde se meuble chez But et tout le monde se fait massacrer coiffer chez "Maeva Coif'"...

 

Sylvain décide d'organiser une soirée familiale pour présenter sa prétendante... cette dernière, serveuse de son état, décide d'épatter la galerie avec une présentation de plats et de table digne des plus grands noms de la gastronomie de gare...

 

Vas-y que je te plie la serviette comme au PMU et vas-y que je fasse une farandole de saucifflard avec deux cornichons qui se font un 69...

 

Bref, très classe quoi.

 

Pour bien nous rappeller le thème de la soirée ("plouquerie et mauvais goût", c'est bien ça?), voici la soeur du Fabien... sorte de cobaye pour la recherche capillaire... Elle porte haut une improbable coiffure ou des mèches raides/frisotées font une farandole de 1000 couleurs... Même ma télé avait du mal à afficher les couleurs tellement c'était glossy-gerby-trashy...

 

Enfin, bref, tout le monde est très heureux à bouffer de la merde dans un salon de merde... ça glousse, ça ricane...

 

Elle est belle la France, tiens!

 

...

 

Et puis, dans un style plus glamour mais complètement névrosé, nous avons Alexis.

 

Alexis, le passionné de trial qui a embarqué nos deux quadra au fin fond de l'Aube pour le voir faire vroom vroom sur trois cailloux...

 

Evidemment, ça ne râte pas : une des prétendantes a juste envie de se casser histoire de passer deux jours de vacances avec d'autres personnes que deux névrosés de la nouille qui font des grandes phrases creuses en se tenant la main et en fixant l'horizon...

 

Ouais, c'est un peu ambiance "Secte" chez Alexis. Mais une secte où tout le monde aurait 15 ans dans sa tête et où tu dis des trucs du genre : "tu es une belle personne, crois-moi, tu vois la vie, pffffff, c'est tellement, waouw quoi, pfffffff, c'est fou et tellement sérieux à la fois, tu vois, c'est comme si cette hirondelle faisait l'amour à un chamoix, tout ça dans l'océan, hihihi, tu vois, c'est waouw, pffffffff, wizzz"...

 

Ouais, chez Alexis, les dames en blouse blanche sont pas loin...

 

Donc, une des prétendantes, qui est prof de yoga commence à avoir des bouffées d'angoisse de rester là, entre deux pins à mater un quadra grisonnant sur une pétrolette qui tente de se hisser sur un talus pourri...

 

Oui, Alexis a réussi à stresser une prof de yoga.

 

Tu vois le niveau du mec.

 

C'est à dire que même moi à travers l'écran il me file une crise d'angoisse.

 

Enfin bref, la prétendante finit par partir après des moments interminables où tout le monde se dit plein de truc à base de "waouw, pfff, c'est dingue, c'est mmmm, comment dire, tu vois hein?"... On est soulagé pour elle.

 

Celle qui reste a l'air encore bien décidé à ne pas perdre sa soirée. Elle veut se faire picorer la galette bretonne, alors c'est parti pour le déclenchement du plan machiavélique :

 

1- l'humour

"Tu sais les bonobos, ils se grimpent dessus pour régler les problèmes!"

 

Là, Alexis rigole puis repart, direction les problèmes existentiels avec tout plein de problèmes d'existence dedans...

 

2- la provocation

"Tu sais, moi, je dis tout le temps oui"

 

Là, Alexis rigole puis repart, direction les problèmes existentiels avec tout plein de problèmes d'existence dedans...

 

3- le mystère

"..." silence...

 

Là Alexis, souffle et parle de la prétendante qui est partie en courant le matin même...

 

Finalement, le lendemain, la prétendante part et réalise soudain, qu'Alexis, c'est juste un gros plan galère.

 

Une fois qu'elle a réalisé le truc, elle est libérée et repart souriante...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Myriam 31/08/2011 12:11


j'viens d'te découvrir et tu m'fais trop rire :p


kao 31/08/2011 11:11


Alexis dans l'Aude bien sûr ; pas fort en géo, le Zadzig ; bah, en même temps un peu comme moi, beaucoup plus douée quand je suis concernée ; on a même été à Béziers, le long du canal du midi,
m'a-t-on dit


isabelle 30/08/2011 22:20


Merci encore pour cette analyse :) comme chaque semaine je glousse.
mais, dis moi, Alexis ça serait pas dans l'AuDe plutot que dans l'AuBe qu'il embarque ses pretendantes ?? cela dit, c'est tellement deprimant que ça pourrait aussi bien être dans l'Aube ...


cassiopée 30/08/2011 21:07


mouahahaha... le cowboy périmé !!!

Merci d'avoir suivi pendant mes vacances.


kao 30/08/2011 15:01


la voix voit l'amour partout, mais je crois comprendre que c'est dans le cahier des charges .................


Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives