Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 14:38

4021025092_16410806e0.jpg

 

Oui, Pékin express, c'est comme le Paris-Dakar, ça n'a plus rien à voir avec l'intitulé.

 

Cette année, tu peux chercher la Cité Interdite un moment puisque Pékin express se déroule en Amérique du sud...

 

J'aime bien cette émission malgré l'effet de répétition...

 

Oui, le principe est toujours un peu le même... il faut relier un point A à un point B sans argent.

 

Donc en gros, ils font du stop la moitié de l'émission.

 

Seulement appeler l'émission "Autostop, le défi" ou "Autostop express"... ben ça l'aurait vachement moins fait.

 

Cette année, ça commence dans la forêt amazonienne.

 

On lâche les binômes dans la jungle et puis un Monsieur tout nu avec une plume sur la tête arrive : Michou un indien!

 

Là, la production joue à fond le côté rencontre avec le Bon sauvage alors que Yuk l'indien, on l'a surement forcé à enlever son tee-shirt Madonna et son short Adidas pour faire plus authentique. Apparemment, on lui bien appris son rôle puisqu'il joue à fond l'indien mystérieux en ne répondant pas aux "olà amigo!!!", "olà que tal?", "vamos a la playa?", "patatas fritas?" des participants un peu désabusés par cette rencontre drôlement authentique.

 

Pour en rajouter un maximum, on te met la musique de Mission en fond sonore avec les flutes de pan, les chœurs religieux et tout le bordel...

 

Finalement, l'indien leur montre la signalétique du GR du coin. En gros, il faut suivre les arbres marqués d'une flèche rouge. Pour faire plus "authentique-mystérieux-drôlement-indien", l'indien s'est fait la marque du GR sur le visage... genre tatouage indien... waouwww... comment c'est trop Tintin et les picaros AU-THEN-TIQUE!!!

 

Tout ça pour suivre un GR...

 

Bref, donc tout le monde se met à courir en bousculant l'indien drôlement mystérieux de l'attitude mais aussi drôlement relou puisqu'il est sur le chemin, bordel!

 

C'est au cours de ces 5 kilomètres en pleine jungle qu'on commence à découvrir les concurrents... Il y a le petit couple homo belge, fans de Céline Dion, fiers d'être belges (c'est marqué sur le tee-shirt...), très choupi choupi quoi!

 

Il y a aussi du couple de sportifs teubés à gogo, des marseillais, des pas marseillais... c'était pas très clairs, vue que moi, les sportifs et les marseillais, c'est une masse indifférenciée de gens mal habillés et teubés du cerveau...

 

Il y a aussi le frère et la sœur asiate. Lui, complètement sympa mais un peu nigaud. Elle, la pouf bêbête...

 

Et puis le couple de personnes âgées complètement radieux de la touffe. Amoureux comme au premier jour, joyeux, drôles, espiègles. Bref, une pub pour polident ambulante mais qui se passerait en Amérique du sud.

 

Il y aussi le couple imposé. C'est-à-dire des gens qui ne se connaissent pas. On a donc une jeune fille ki-nen-veu et une vieille dame dont on se demande vraiment ce qu'elle fait là.

 

Ainsi, lors du trek dans la jungle ou fallait suivre les panneaux indiqués par l'indien drôlement mystérieux, la vieille (=Anne-Marie) n'arrêtait pas de tomber, de s'arrêter, de râler... genre on l'avait forcé à participer au jeu ou quoi?

 

Du coup, la pauvre fille se trainait son boulet vivant en essayant de garder une attitude positive : "Allez Anne-Marie, on peut le faire!"... alors qu'intérieurement, elle devait juste avoir envie de la jeter dans la première fourmilière venue.

 

A l'arrivée, c'est le couple belge qui a gagné. Du coup, ils ont eu le droit de rejoindre la tribu des indiens-drôlement-mystérieux.

 

Pour un cadeau, c'était un sacré cadeau.

 

Ils sont donc accueillis par une gentille tribu un peu naturiste sur les bords... Genre apparemment, le sous-vêtement est très optionnel. Un coup, il y en a un qui a une culotte, un coup c'est freestyle de la coucougnette.

 

Ils s'installent dans une grande tente où tout le monde à l'air un peu stone. Ca doit fumer le calumet de la paix et se tripoter le zizi toute la journée là-dedans...

 

Enfin, bref, ils bouffent du crocodile. Ca a l'air quand même sacrément dégueulasse mais c'est menu unique. Donc pas le choix.

 

Après, ils rigolent tous bêtement. Surtout quand il y en a un qui, pour répondre au chant traditionnel de la cheftaine locale, se met à chanter du Kylie Minogue a capella...

 

La cheftaine part dans un fou rire qui nous permet de constater l'étendue du problème bucco-dentaire des indiens-drôlement-mystérieux...

 

Enfin, bref, tout ça est quand même sacrément chelou...

 

Pendant ce temps, les autres expérimentent le grand truc de l'émission : l'autostop!

 

Tout le monde court dans tous les sens sur l'autoroute en agitant les bras et en criant "Ola Amigo!!! Vamos a Quito y tu?"

 

Enfin, pas tous...

 

Car parmi les candidats il y a du couple chti-marseillais... c'est une tante avec sa nièce... Elles ne sont jamais sorties de France... Du coup, elles doivent imaginer que tout le monde parle français...

 

Donc elles courent au milieu de l'autoroute en agitant les bras et en hurlant "Vous pouvez nous emmener à Quito parce qu'on participe à un jeu sur M6! S'il vous plait!!!"

 

Forcément, les locaux les regardent comme des poules devant une pelle à gâteau.

 

Après, vient le moment où il faut qu'ils se logent chez l'habitant.

 

Notre couple frère/sœur asiate se retrouve dans une loose noire. A un moment, ils croisent une drôle de Dame avec un casque EDF sur la tête qui leur propose de dormir dans une espèce de maison Adams mais abandonnée. Ils sont tellement heureux de trouver un toit qu'ils remercient chaleureusement la Madame qui explique, drapée dans sa vertu, qu'elle possède peu de choses, mais elle donne quand même...

 

Après coup, le frère et la sœur réalise dans quel gourbi à migales ils sont tombés. La sœur frôle la crise tétanie, elle a de la fièvre. Elle qui a sa carte Privilège chez Lucien Barrière, ça la change drôlement...

 

Le lendemain, tout le monde repart sur les routes pour faire de l'autostop.

 

Enfin, ils arrivent à Quito. Là, il y a un genre de grande chasse au trésor. Sauf que les épreuves consistent à ramener des gens qui ont une particularité (un chapeau comme ci, une broche comme ça...). Du coup, on te prend en otage des gamins, des filles, des vendeurs pour valider l'épreuve... Une fois que l'épreuve est validée, les candidats bousculent ceux qu'ils ont amenés 5 minutes avant genre pousse toi de là gringo, tu ne me sers plus à rien!

 

Ce n'est pas bien top mais bon...

 

A la fin de l'émission, un couple d'amis sportifs/marseillais se fait éliminer...

 

Un de moins!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ppmc 20/04/2010 11:51


àààààh noan c quoi cette photo!!!!!!!!!!???????? j'ai du prevenir ma mother ( c elle qui m'a fait decouvrir ce blog) pour qu'elle zappe ce billet, car chez nous les grosses araignées ça nous fiche
la trouille!


zadzig 19/04/2010 20:34


Merci pour vos commentaires!!! Je suis actuellement en wacances!!! Prochain billet la semaine prochaine! ;o)


Sylvie 19/04/2010 17:29


Bravo !!!!
Je n'ai pas encore tout lu, mais je mets ton blog dans mes favoris : je vais revenir te voir, c'est sûr !!!
Tu me fais penser à Yann Barthes du "petit journal" de canal plus, et j'adore !!!
Encore !!!


Fredix 19/04/2010 10:14


Bonjour, je viens de découvrir votre blog et j'en ai encore les larmes aux yeux. J'aimerai beaucoup m'abonner à la niousletter ou à tout autre moyen de savoir quand vous pondez un nouvel article si
j'ose dire.
En tout cas félicitations pour votre plume.


cassiopée 15/04/2010 08:33


J'ai pas vu mais je te crois sur paroles. Et en plus je me marre ! Quoi demander de plus ? La suiiiiiiiiiite El Gringo Zadzig !


Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives