Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 10:41

3497430111_83acd62a58.jpg

 

C'est reparti pour la saison 125983 de L'Amour qu'il est dans le pré...

 

J'ai longemps hésité à m'y recoller à la bouse estivale, telle une mouche qui aime le caca télévisuel... et finalement, j'ai craqué... Pourquoi? Parce que cette saison a du potentiel!

 

C'est vrai, l'année dernière, on s'était drôlement embêté... mais là, je ne sais pas vous... mais je sens que ça peut le faire...

 

Ca commence par une soirée qu'on essaie de nous vendre comme sensationnelle-incroyable-du-feu-de-Diou... en fait, c'est juste une bande d'agriculteurs qu'ont bu le coup de trop et qui n'en reviennent pas d'avoir une soirée de libre, sans entendre meugler la vache, caqueter le dindon ou mugir le Patric Sébastien à la télé...

 

Après, Karine nous entraîne tout ça dans un salon qui-fait-genre-campagne-parce-que-c'est-le-thème-de-l'émission (fleurettes, meubles en bois...) Et c'est parti pour les lectures de lettres énamourées...

 

Une séquence toujours un peu longue... rien d'extraordinaire à signaler mise à part un psychopate qui a écrit une lettre par jour à une agricultrice chelou... et des prétendants homos qui tentent leur coup...

 

Bertrand est celui qui a eu le plus de succès. On est content pour lui. Moins pour ses cheveux qui se font un peu la malle... Il est un poil chelou le Bertrand avec ses yeux exorbités et ses rires entrecoupés de silence bizarres comme s'il avait une crampe. Ah oui. En fait, c'est peut être bien ça. Une crampe.

 

Oui, parce que Bertrand reçoit plein de lettres avec de jolies photos où les filles se trémoussent à moitié à poil au bord de piscines de rêve... des trucs qu'on dirait des photos de cul de pro.

 

C'est moi ou bien c'est étrange d'avoir des photos comme ça chez soi?

 

Vous en avez des photos de vous en maillot de bain, la main sur l'entrejambe, en train de lécher un coquillage l'oeil lubrique tendu vers la caméra?

 

Bref.

 

Donc, Bertrand accumule les belles filles et ça lui fait friser le cerveau.

 

Si si. Même de l'extérieur, ça se voit!

 

Au speed dating, (M6 a compris que c'était trop lent l'année dernière, ça accélère sévère), Bertrand choisit donc une brune et une blonde.

 

Et hop! Nous voilà déjà chez Bertrand... qui, emporté par l'émotion, lave son évier pour accueillir les filles...

 

La brune arrive. Rien de particulier à dire. Deux piercings foireux mais gentille.

 

La blonde arrive. Ah. Je crois que nous tenons LE personnage de cette nouvelle saison.

 

Blonde jusqu'à l'os, elle accumule les fautes de français et surtout, elle a une attitude... mmmh... totalement insupportable! Sure d'elle, elle se raboule directement avec un demi quintal de pâtes-faites-par-sa-grand-mère-avec-de-la-menthe-dedans-et-aussi-parce-que-elle-est-italienne-et-tout-ça-quoi-hihi-hohoho-c'est-clair-ah-bon?-houhouhou...

 

FA-TI-GANTE!

 

La brune disparait totalement sous l'avalanche de conneries de la blonde.

 

Et Bertrand de dire qu'il aime drôlement bien la blonde.

 

Tant mieux pour nous!

 

...

 

Sinon, y'a Jeanne, la kiné-agricultrice du Pays Basque...

 

Là, c'est plutot ambiance "Chiffres et les Lettres"... une série de petits vieux aux dents douteuses défilent... elle en choisit deux pour venir chez elle dans sa ferme non chauffée et décorée par son arrière grande tante en 1902... "J'ai rien touché" qu'elle proclame fièrement sous son pancho qui fait écran avec les -15429 dégrés de la pièce... Seul élément moderne : une trancheuse à jambon professionnelle comme chez ton boucher...

 

Comment ça, c'est bizarre?

 

En tout cas, faut pas être chochotte chez Jeanne. On attend avec impatience, la douche froide le matin, les WC au fond du jardin, la récupération de l'eau à la fontaine...

 

...

 

Sinon, y'a Michel-Edouard aussi. Très timide, très maigre, très chiant, Michel-Edouard, c'est une sorte de moine ("il n'a jamais connu l'amour", nous répète la voix off à longueur de temps... c'est bon, on a compris!!!)...

 

Il reçoit des lettres et il est submergé par l'émotion (si si, à un moment, il a battu un cil plus vite que l'autre)... Il reçoit donc une série de dames en speed dating... On a très peur rapport à sa timidité... Il commence en expliquant : "bonjour, je suis Michel-Edouard, je suis agriculteur, je ne suis pas marié..." bref, que de l'info brûlante et inédite... mais ça ne refroidit par nos prétendantes... Il finit par en choisir deux... l'une qui rit TOUT LE TEMPS et l'une qui a l'air compliquée voire dépressive... bref, la aussi, je sens qu'il va y avoir de l'ambiance...

 

On se retrouve donc en Charente chez Michel-Edouard... on plonge même direct dans sa salle de bain... où la caméra nous dévoile tout. Slip noir, corps tout maigre... Bon, ça va aller là nan? On sent que le Michel-Edouard il a du gentillement se laisser convaincre de se montrer à poil en train de se préparer pour accueillir les "belles"...

 

Bref, direction la gare pour réceptionner celle qui rit tout le temps!

 

Ils vont au café où l'autre n'arrête pas de glousser une seconde en roulant des yeux... Une vraie fête foraine ambulante... c'est ce qui doit plaire à Michel-Edouard... le contraste... Lui, c'est plutôt ambiance corbillard... Enfin, le Michel-Edouard, il est tellement saoulé de rires qu'il en oublie l'autre prétendante...

 

...

 

Sinon, y'a aussi du Dany au programme!

 

Le Dany, c'est le mec tout blond, tout rouge qui vient des montagnes des Vosges/Jura/là-bas à l'Est...

 

Dany, il joue de l'accordéon et il est un poil sur de lui. Il pense être un tombeur alors qu'il a le physique de petit ours blond brun.

 

Il finit par choisir Héléna et Sylvie. Il les reçoit dans un drôle de chalet au fond des bois... Un décors idéal pour tourner un film d'horreur à base de tronçonneuse...

 

Chouette!

Repost 0
Published by zadzig
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 18:17

 

7335930064_6aaee24712.jpg

 

Karine Lemarchand revient cette année plus persuadée que jamais que son émission a une vraie mission intergalactique : caser les incasables qui fleurent bon le fumier. Et surtout que ça marche!!!

 

Elle décide donc de remettre ses robes à fleurs, de traverser le périph' (vaindiou!) et de partir à la REdécouverte des agriculteurs des années précédentes... Chaque année, M6 alourdit le concept car l'émission marche bien. Du coup, de l'émission saucisonnée-pas-chère faite au 3/4 de redif de trucs d'il y a 5 ans, la chaîne a décidé de nous en mettre deux cette année!

 

On retrouve avec effroi, certaines personnes que notre cerveau avait volontairement éliminé pour notre santé mentale...(pour croire encore en l'Humanité, pour continuer à se reproduire, pour la survie de l'espèce tout ça)

 

Pascal... bon, ben là, bizarrement... il est toujours célib'... Ouais, y'a des trucs comme ça, on se dit que la vie est vraiment dégueulasse! Un mec aussi attentionné, tendre, raffiné, tout seul! C'est du gâchi! Avis aux amatrices de moustaches (avec des bouts de cassoulet en boîte dedans)!

 

On retrouve des survivants... ainsi benoît, le bon gars des Voches Vosges.


Karine déboule en hululant et en demandant au bout de 3 secondes de conversation comment qu'ça se passe avec la Christa... Christa, la nouvelle copine de Benoit.On est content pour Benoit rapport à la folle intégrale qu'il s'était tapée devant toute la France effarée... M6 nous fait une resucée (mot adapté à la circonstance rapport à la technique de séduction de la Sabrina...) de l'histoire Benoit-Sabrina (pas chère l'émission... pas chère...)... Benoit debrieffe le truc comme un ancien alcoolique qui raconte comment il s'est sortir de l'enfer de l'alcool...

 

Youpi quoi!

 

Mathieu... le beau gosse de l'édition précédente... Karine et lui ont beau nous faire des sourires... on voit bien qu'il accumule les plans loose... "là, ça a duré deux semaines, hihihi, là ça a duré deux mois, ahaha"... Plusieurs hypothèses... Mathieu a une micro-bite? Mathieu a une famille trop présente? A vous de me dire...

 

Karine nous propose une séance de psychanalyse familiale où tout le monde vide son sac... La mère est vénère rapport au portrait de son fils dans l'émission et on sent aussi qu'elle en veut aux filles malgré les séances de pleurs (qu'on s'est évidemment retapé en temps réel)...

 

C'est pas gagné chez Mathieu.

 

Sinon, quoi d'autres???

 

Ah oui, le Jean-Claude! Bon, ben le Jean-Claude, on a limite droit à une émission spéciale...

 

Karine se promène en direct dans les allées d'Eurodisney avec le JC, la Maud (ou Aude, même JC n'a jamais vraiment su...) et les enfants de la Maud'Aude.

 

Cette dernière s'est parée d'une jolie tenue jaune-orange, s'est coupée les cheveux à la serpette et a fait une couleur (oui mais laquelle?)... y'a de l'effort mais bon. Voilà quoi.

 

Forcément, ils ont l'impression d'être au paradis et le JC pour bien faire a décidé de nous faire une demande en mariage dans un hotel du parc entre une photo de Mini et un vase Pinocchio... Glamour, quand tu nous tiens...

 

La Maud'Aude est toute émoustillée rapport à la bague en provenance directe du Manège à Bijoux...(Promo/Prix sacrifiés, tout ça...) Tout le monde est ému... même Karine Lemarchand qui fixe une ampoule sans sourciller depuis une heure pour faire venir les larmes... Et puis le JC propose à Karine d'être témoin du bordel... Karine Lemarchand nous sort son attitude n°12 "oh mon Dieu, je suis trop émue d'être témoin d'un mariage de ploucs"... Tout ça n'est pas du tout surjoué, c'est magnifique! Un grand moment de solitude pour Karine. A vouloir faire proche du peuple, elle va se retrouver à Champigny-les-deux-mouflets à faire des jeux salaces de mariage avec Tatie Josette. Bien fait.

 

Sinon, y'a du Jean-Michel tout dépressif. Bon, là, c'est même plus drôle rapport à la faillite de son exploitation, de la femme au chèvre qu'est jamais reviendue... Bon courage Jean-Mimi!

 

Y'a aussi du Didier, éleveur de melons sauvages dans le sud. M6 insiste sur le côte social du Didier qui aide le Jean-Mimi a s'en sortir... Et puis je crois qu'il n'est plus célib' et qu'il nique tout le temps, j'ai pas bien suivi... Vous me raconterez?

 

J'ai entraperçu, le cow-boy foireux de l'Est... je crois que son ex' est un peu énervée contre lui et nous dresse un portrait acide... "cow-boy en carton" qu'elle dit. Elle avait qu'à lire mon blog. J'avais tout bien prévenu!

 

Quoi d'autres au fil de ces soirées où M6 se refait une santé financière??

 

Ah oui. Alexis! Le névrosé de Porquerolles. Le psychopate du trial. Le pourquoi/qui-suis-je/amour-ou-amitié/oh-mon-Dieu/hihihihi/oin-oin-oin...

 

Bon, ben là, il recommence son cirque à base de trucs prise de tête et... super becassou en fait.

 

Et puis, après, j'ai pas bien compris. Karine l'emmène sur un bateau-mouche où Aurora l'attend. Aurora, c'est la prétendante de Didier, l'éleveur de melons enragés. Et elle en a pas voulu du Didier. En revanche, du Alexis... ben "amitié-amour-oh-mon-Dieu-pourquoi-pas-hihihi-ou-vais-je?-tu-me-vois-dans-le-noir?-je-ne-suis-pas-folle-vous-savez..."

 

Bref, ils se sont bien trouvés!

 

J'en ai oublié?

 

Oui, plein.

 

Y'a de la Céline qu'est toute déçue dans ses montagnes. Elle a laissé tombé Laurent. Laurent qui avait brillamment remporté le titre de "prétendant le plus chelou" ou chelou d'or 2012. Elle a tenté le coup avec Rodrigo le maçon portugais, lauréat du titre "prétendant le plus chelou" dans la catégorie meilleur prétendant étranger. Mais, un jour, il est parti en courant avec des parpaings... elle ne comprend pas.

 

Voilà. ca c'est fait.

 

What else?

 

L'éléveuse de dada, je devais dormir...

 

Bon, je reviens si j'ai un flash!

Repost 0
Published by zadzig
commenter cet article
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 15:05

3150491366_a234163548.jpg

 

Coucou vous!

 

La plupart de mes amis partagent l'amour de la bonne bouffe, des bons vins... des moments de convivialité, de plaisir...

 

Et puis, j'ai des amis... quand vient l'heure du repas... l'angoisse monte...

 

Ils sont handicapés de la bouffe.

 

Et moi, je suis tolérant avec beaucoup de chose, mais la bouffe, faut pas déconner!

 

Ca commence dès l'apéro... un mauvais mousseux tiède... j'ai un haut le coeur rien qu'en regardant la bouteille et l'étiquette... généralement un nom aristo qui sent l'arnaque à 10 km sauf pour ces amis qui doivent trouver ça très chic... Comte MontaCrista, Le Baron de Lesmach, Veuve Coquelicot...

 

Au bout de 10 minutes à boire ce détergeant gazeifié... Madame pense (enfin) aux cacahuètes... elle part en cuisine et revient avec un paté en croute industriel qui ferait passer une boite de tripes pour un truc super hype et goutu...

 

Au bout de trente minutes, ton estomac t'envoie des signaux de panique (=crampes) du genre qu'il renvoit tout à l'étage supérieur si tu continues à ouvrir la bouche pour avaler n'importe quoi... et puis Madame sort à Monsieur : "heeeen, mais t'as oublié d'allumer le barbecue"... histoire de te donner le coup de grâce, elle ajoute "enfin si tu y arrives, car la dernière fois, on a fini à 2hoo du matin à faire cuire les saucisses à la poële..."... Il est 21h00 et Monsieur commence donc à sortir trois brindilles, du papier humide et trois bouts de charbon...

 

Du coup, que fais-tu? : tu continues à ingurgiter l'ingurgitable...

 

Il est 22h... Monsieur s'acharne sur un malheureux tas de bois/charbon/papier... Je décide de prendre les choses en main... je refait la superposition (oui car la papier qui brûle en solitaire au-dessus n'a jamais réussi à embraser quoi que ce soit)... souffle sur les braises qui rougissent bizarrement devant une telle haleine de mousseux... Ca commence à prendre... il est 23h...

 

Madame sort les saucisses, en fait tomber deux dans la braise...

 

The Other Person commence à somnoler rapport à Jo' qui se lève tous les jours à 7 plombes du mat'...

 

Oui, car il faut préciser que ces non amateurs de bouffe n'ont pas d'enfants... ce n'est pas un crime mais ils font partie de la tribu des grands ados... tribu, qui, quand tu as des enfants, ENERVE beaucoup... (jalousie sans doute)... Du coup, à 23h30, sans rien dans le bide, ils sont d'attaque. Toi, tu devrais juste dormir depuis deux heures si tu veux survivre à la semaine qui t'attend...

 

Minuit : une première saucisse congelée au bout, cramée au centre, te regarde depuis le creux de ton assiette... Tu as envie de pleurer, mais tu penses à l'amitié.

 

Oui, l'amitié est plus fort que tout. Bien plus fort qu'une saucisse qui risque de te filer direct le thétanos. Plus fort qu'un taboulé pas cuit. Plus fort qu'un apéro mousseux/paté-en-croûte qui va faire faire une crise d'épilpsie à ton foie.

 

Donc, tu manges.

 

Puis vient l'heure du dessert. Il est 2h00...

 

Tu t'attends à tout. Tu essaies d'anticiper... boîte de salade de fruit (où les fruits ont le goût et la texture du concombre, le seul truc qui te les fait distinguer c'est la couleur)... glace à la vanille premier prix (avec de vrais morceaux de cendre dedans pour te donner l'impression d'être au coeur d'une authentique gousse)... yaourts périmés...

 

Non, ça sera abricot. Et frais les abricots!

 

La maîtresse de maison s'esclaffe : "oh, nous la bouffe, les trucs compliqués, c'est pas notre truc!"

 

Sans déconner?

 

 

Repost 0
Published by zadzig
commenter cet article
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 13:26

 

6806928518_c5d825f086.jpg

 

Une part de flan ou un rail de coke?

 

La France a choisi... c'est flan pour tout le monde!

 

Et cet été, c'est Atlantique ou Méditérranée?

 

Ben, les deux because, les deux m'énervent, les deux me fascinent...

 

Elevé à coup de vacances sur la côte d'azur... je kiffe la cagole avec son blond trop blond et je redemande de la coogar qui ose le top panthère avec le minishort à lanières... tout ce mauvais goût joyeux, ça me fascine... Et puis, c'est beau. Les couleurs, les parfums... tout invite à la grosse nique à la volupté...

 

De l'autre côté, la vieille rombière en short beige élimé et marinière 30 ans d'âge alors qu'elle pourrait racheter l'île d'Yeu direct, ça me fascine aussi... Ces tons pastels, cette douceur...

 

Alors, je vous propose un comparatif garanti sans clichés!

 

Premier pique-nique sur la plage, vers Cagnes-sur-Mer...

 

La grande bleue... magnifique... on s'installe sur les galets.

 

Oui, sur la côte, c'est galet pour tout le monde. Faut bien se caler un galet fin de bonne proportion dans le fion et c'est bon, on bouge plus!

 

Après, tu sors le petit rosé de provence, la socca, la pissaladière... le bonheur quoi!

 

Bon, au bout de 20 minutes, tu as l'étrange sensation que tes fesses se sont transformées en galets...

 

Et surtout au bout de 30 minutes, le principal défaut de la côte débarque à 3 mètres de toi : les habitants de la côte d'azur...

 

Gros Michel avec sa chaîne en or jaune pisseux raccord avec la tignasse de sa vieille-fausse-blonde glossée jusqu'à la glotte, maquillée jusqu'à l'os...

 

Tout ça parle fort... en trois secondes ton paradis s'est transformé en enfer... un enfer qui ressemble à un nuage de merguez... à une avalanche de rires gras... à la fête internationale de la claquette et du short de sport à deux balles...

 

La plage étant aussi grande qu'un bande d'arrêt d'urgence au bord de l'autoroute, tu ne peux pas t'éloigner car plus loin, d'autres "cas" s'agitent autour d'un barbecue foireux...

 

Alors tu quittes ta plage, tes galets, tes voisins craignos pour une terrasse... il est 22h, il fait bon, tu es en chemise... ahhhhhhh... Et puis, le serveur arrive... odeur de transpiration, regard absent, il prend ta commande mais toute son attitude crie "Le premier qui me fais chier je le dégomme"... il revient, manque de te renverser ta bière dans le cou... Bref, tu repars à ta voiture un poil désabusé... mais certainement pas autant que lorsque tu découvres qu'un connard  azuréen s'est garé en double file devant ta bagnole...

 

...

 

De l'autre côté de la France, côté Atlantique...

 

 

Allez, on part faire un pique-nique sur la plage...

 

Aaaaaah... L'Atlantique... Cet océan sauvage qui sent la moule pas fraîche les embruns...

 

Il fait beau, la plage de sable est immense... on s'installe sur une belle nappe blanche... nos voisins sont à 50 mètres de nous... une famille-marinière-chaussure-bateau... il règne une atmosphère bon enfant... un petit vent tiède dans les cheveux... on sort l'apéro... le bonheur quoi!

 

Une salade de coquillages, un petit rosé local, une terrine de campagne... le bonheur est définitivement du côté de l'Atlantique...

 

Jusqu'à ce petit vent frisquet qui te fait remettre ton pull...

 

Jusqu'à ce gros nuage menacant qui vient voiler le soleil...

 

Jusqu'à ce vent glacé... alors que merde, on est en juillet!!!

 

Jusqu'à ces trombes d'eau qui tombent alors qu'il faisait beau voilà encore 2 minutes...

 

Seule la salade de coquillages se réjouit de retrouver son espace naturel...

 

Toi, tu rentres piteusement "at home" bouloter ta terrine en grelottant et en machant du pain mouillé...

 

Bon alors, on va où??? 

Repost 0
Published by zadzig
commenter cet article
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 13:42

5720118762_6c9b6cea0a.jpg

 

 

 

Coucou!

 

Oui, je sais, ce blog est de plus en plus en jachère mais que voulez-vous la période est compliquée...

 

D'abord, il y a eu la fight entre Flamby et Speedy...

 

Ca m'a ennuyé puis énervé puis désapointé... On a frôlé le clash avec la "The Other Family", on n'est pas passé loin d'une brouille avec tous ceux qui voient les choses différemment... Toi, ce que tu trouves ridicule, ils trouvent ça courageux, ce que tu trouves affligeant, ils trouvent ça intéressant... Enfin, bref, un Flamby gouverne la France, on verra bien où ça nous mène!

 

Ensuite, il y a cette ruine maison que nous avons acheté... Petite phase "Oh Mon Dieu, 20 ans à rembourser cette merde baraque alors que je rêve de tout plaquer pour monter une boîte de tongs au Brésil"...

 

Enfin, il y a Jo' toujours aussi attachante mais aussi des fois un peu attachiante aussi...

 

Du coup, y'a eu du week-end en n'amoureux avec un rail de "resto-ciné-sieste"...

 

Mmmmh...

 

Je vous passe sur le boulot où il faut faire le même boulot en trois jours qu'en cinq rapport aux ponts géants du mois de mai....

 

Des ponts bien sympas qui te font voir la vie autrement sauf que quand tu repointes ta trogne le lundi matin au boulot, t'as juste envie de MOURIRRRRRRRRR... rapport aux 4 jours que tu viens de passer à danser la macaréna sur la plage avec Jo'...

 

 

Et voilà, je n'écris plus sur ce blog...

 

Grrrrrrrrr...

 

Bref, je REVIENDRAI très bientôt!

Repost 0
Published by zadzig
commenter cet article
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 15:00

6225099769_d43caf64af.jpg

 

Qui n'a jamais eu envie de changer de vie?

 

Moi, j'en suis de la crise existentielle permanente... ça épuise un peu The Other Person d'ailleurs...

 

J'ai eu un certain nombre de phase suivant les rencontres, les émissions TV, les rêveries d'un soir...

 

Projet 1 : je plaque tout et monte une chambre d'hôtes en provence!


Bon, déjà, on est d'accord, c'est pas vachement original. C'est un syndrôme assez largement partagé par le bobo des villes...

Donc le projet en quelques mots : on rachète un vieux mas (avec quel argent?) qu'on retape (t'es bricoleur toi maintenant?), qu'on décore superbement (retour à l'interrogation 1, ça va plutôt se terminer par de la déco Casa qui sent la transpouille d'ouvrier chinois, nan?), et on loue ça à des anglais friqués (qui se lèvent à 7 plombes du mat' et qui exigent le ptit dej à 7h30), très sympas (très collants et surtout très difficile à comprendre surtout à 23h30 quand ils ont un coup dans le pif) et très propres (malgré cette tâche noire étrange qu'ils ont fait dans les draps et qui ne part pas...)...

 

Avantage : plus de patron hurlant en vue!

Inconvénients : il semble qu'à moins d'être le fils de Liliane Bet', on ne peut pas en vivre... et que certaines personnes qui tentent l'expérience finissent comme ouvrier à l'usine de paté en croute du coin pour faire tourner la boutique...

 

 

Projet 2 : je fais une formation manuelle (y'a que ça de vrai ma brave dame!), tailleur de pierre tiens !

 

Contrairement à ce que pensent mes parents, The Other Person, mes amis et même Jo' ("c'est quoi cette merde" semble t-elle dire quand je lui offre un bateau en papier fait main), oui, je suis MANUEL!

 

Quoi de plus noble que le travail des mains? Hein? Ben, je vous le demande?

 

Donc, je démissionne, je fais une formation de tailleur de pierre (en Corrèze), je reviens les mains en miette formé et je monte ma boîte de taille de pierre qui va déposer le bilan cartonner...

 

Avantage : plus de patron hurlant en vue!

Inconvénients : avoir des mains de "manuel"... avoir très envie d'habiter une maison en bois tellement tu ne peux plus piffrer la pierre... mourir d'un cancer des poumons à 35 ans pour cause de respirage de poussière de pierre... finir un jour ou l'autre par se "tailler" la main façon Picasso...

 

 

Projet 3 : faire un métier social! Merde, l'humain, y'a que ça de vrai!

 

Et oui! Suivant l'humeur, je peux être tenté par la branche drôlement sociale. S'occuper des malheureux/souffroteux... défendre a veuve et l'orphelin, l'handicapé le ptit gars des banlieues...

 

Bon, déjà, là où j'habite, le concept de banlieue, ben ça existe pas trop. Ou alors, c'est des champs avec des lapinous. Mais éduquer le lapinou, c'est un vrai taff. Donc ça on oublie. Et on va dire que ça tombe bien!...

 

Les handicapés. C'est bien gentil mais à chaque fois que je croise un trisomique, je fais une dépression nerveuse pendant trois heures rapport au monde injuste drôlement plein d'injustices...

 

Et puis quand tu vois les gens qui bossent dans le social... rien que ça, ça te coupe l'envie... travailler avec de l'éducateur à poil long et de la psychologue baba/névrosée... tu sors juste JAMAIS du social..

 

 

 

Projet 4 : travailler avec les n'enfants

 

Oui, The Other Person travaillant au milieu d'enfants... parfois, je suis pris de jalousie.

 

Revenir à l'essentiel, éduquer les n'enfants! Voilà enfin un boulot qui a du sens!

 

Mais les éduquer pour quoi faire? Pour qu'ils finissent comme moi, tout bien éduqué de la tête mais désabusé du boulot?

 

 

Projet 5 : arrêter de bosser.

 

Oui. Direct. Il suffit de vivre sur le dos de The Other Person au RSA et d'adapter ta vie.

 

C'est vrai quoi, on n'arrête pas de se créer des besoins.

 

D'où j'ai besoin d'un écran plat, de bonnes bouteilles de vin, d'une grande maison et de vacances???

 

Ah ouais, quand même... il faudrait renoncer à tout ça...

 

Sur ce... bon week-end!

 

 

Repost 0
Published by zadzig
commenter cet article
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 13:10

5877399629_8e62f0592d.jpg

 

Il y a quelques années, je ne râtais jamais cette émission : la maison France 5...

 

Je faisais des "oh" et "ah" devant les intérieurs démentiels et je salivais devant le sujet "faire une salle de bain rétro"...

 

Et puis... ben... depuis des années, on tourne drôlement en rond... jusqu'à devenir une espèce de caricature vivante... et une émission super énervante!!! (Comme "un dîner presque parfait" et autre "Top Chef"... ça se mord la queue à coup d'émission "spécial jeunes", spécial francophonie", spécial "peoples en détresse"...)

 

L'émission ne sait pas se renouveller et ça se voit!

 

Donc, dans la maison France 5 tout commence par une visite de maison ou appart par son propriétaire...

 

Donc là généralement, tu te retrouves dans un chalet à Mégève, un appart Haussmanien avec vue sur la Tour Eiffel, un Ryad à Marrackech ou un chateau en Tourraine... et tu peux faire tourner le concept toute l'année...

 

Donc, là au choix tu as :

 

- la grande bourgeoise du 16e qui s'emmerde et s'amuse à dépenser l'argent de son financier de mari en achetant une cuvette de chiotte qui chauffe et change de couleur ou en aménageant une suite parentale de 348 m2 avec un miroir fabriqué par un petit artisan du Bouthan so ethnic'chic...

 

ou

 

- la tafiole qui a racheté un petit chateau en Tourraine et s'adonne à sa passion des froufrous et des dentelles

 

Après, première séquence, un sujet à thème... seulement au fil des années, les sujets s'épuisent et ça devient de plus en plus anecdotique.... spécial Vases, spécial prise électrique, spécial carrelage de cave...

 

Une fois que t'as appris plein de trucs sur les prises électriques bioniques, te revoilà dans le chateau/chalet/appart haussmanien où le proprio t'explique qu'il a chiné sa brosse à chiotte au fin fond de l'Auvergne...

 

Disons, que c'est toujours pareil et toujours assez énervant pour toi, maudit petit salarié provincial qui trime pour payer son loyer...

 

Après, le présentateur lance la chronique "rêver"...

 

Oui, parce que le chateau en Tourraine ou le chalet de Mégève, c'est bien mignon, mais c'est limite cheapos.

 

Et cette sombre histoire d'artisan bouthanais, c'est gentil mais bon... rêvons un peu quoi merde!

 

Donc, on s'envole pour un appart' de 56797 m2 au dernier étage d'une tour de Dubaï, où il y a une piscine panoramique/transparente avec des raies manta qui font des claquettes et où la suite parentale tourne sur elle-même et où le lit fait la superficie de Monaco...

 

Bon, ben là... tu te sens limite solidaire de la bourgeoise du 16e avec son appart de 543 m2....

 

Après cette séquence, on retourne dans le château en Tourraine... et effectivement, après le reportage précédent, t'as l'impression d'être dans un HLM de Rosny-sous-Bois...

 

Après un tour dans la salle de bain bionique, c'est parti pour le défi de question Maison.

 

Et là, tu peux être sur de retrouver la même problématique partout/tout le temps/depuis toujours :

 

"J'habite la région parisienne dans un 30 m2, nous allons avoir notre premier enfant, comment intégrer une chambre dans notre placard à balai appartement?"

 

Donc, là pour résoudre ce douloureux problème, deux pimbèches à bottines fourrées déboulent dans l'appart la mèche au vent. Moi, je ne sais pas mais elles me font penser aux deux d"'Envoyé Spécial"... Les deux greluches pas bien belles mais toutes contentes de passer à la télé...

 

Donc, là, elles proposent au petit couple bobo, deux moyens différents d'intégrer une chambre pour le mioche à venir.

 

"Alors, première proposition, on coupe les chiottes en deux et on fait une mezzanine/cabine dans le rangement à papier toilette...."

 

"Deuxième proposition, on aménage une cabine/strapontin derrière la douche que l'on munit d'une paroi transperente pour faire passer la lumière"...

 

Bon ben là le bobo fait une tête émerveillée du genre que les projets des deux pimbeches trop maquillées c'est trop fou... Il hésite sur la proposition de la douche transparente car le gamin aurait quand même une vue panoramique sur ses parents à poil en train de se doucher tous les jours...

 

Il choisit donc la version mezzanine/cabine...

 

Là, c'est le moment des travaux. Ca dure 32 secondes, et tout le monde à le sourire.

 

Très étrange ces travaux qui se passent bien...

 

Et puis, les deux pimbèches à bottes reviennent dans l'appart une fois que tout est fini. Le bobo remercie les architectes à boots pour leur génie. On aperçoit un bébé dans la mezzanine/cabine... On a mal pour lui mais bon, ce n'est pas le sujet... tout le monde se congratule alors que MERDE, ILS VIVENT A TROIS dans un 30 M2 à 35 ans!!!!!!!!!!!!

 

Le problème de cette rubrique, comme de tout le reste de l'émission, c'est que c'est TOUJOURS la même problématique... 

Repost 0
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 10:36

6794729207_b7e21a4a81.jpg

 

Coucou vous!

 

Ca va en ce mois de janvrier (janvier+février) drôlement groche (gris+moche)?

 

Oui, on a pas le temps, faut faire vite, je fusionne les mots!

 

Ouais, on survit quoi...

 

A chaque fois que je commence un billet, je me dis qu'il faut que j'arrête de me plaindre tout le temps de ma pauvre vie de travailleur moderne qui ne rêve que d'une chose : gagner à l'Euromillion pour pouvoir pisser sur le bureau de mon directeur en dansant la macarena à poil avec des trombones sur les tétons... Et ben j'ai drôlement du mal à écrire un billet positif car ce blog est une sorte de déversoir à soucis... (et après, ça va beaucoup mieux!)

 

Je pensais que la trentaine, c'était l'âge d'or de la vie. Le truc tout fou où tu gagnes des tunes, tu as des amis, et une vie de famille à toi... En fait, pour l'instant, c'est un espèce de grand tunnel tout noir avec un directeur qui te hurle dessus, un bébé qui te vomit dessus, une femme que tu croises le soir dans ton lit et un compte en banque qui fait la gueule... Des fois, y'a des éclarcies... ça c'est les vacances.

 

A chaque début d'année, j'essaie de repartir du bon pied.

 

Allez, en piste! Cette année : je fais du sport.

 

Direction un magasin de sport. Le truc qui ne m'est pas arrivé depuis la première année où le sport n'était plus obligatoire à l'école...

 

Je découvre le monde la basket 2012... donc aujourd'hui, la basket c'est un espèce de sabot en plastique avec des couleurs drôlement vulgaires... des fois y'a des talons bioniques en plastique brillant orange...

 

Putain, ça va pas me rabibocher avec le monde du sport tout ça...

 

Je cherche désespérement la "tennis" de mon enfance, le truc plat et blanc juste pratique... et j'ai beaucoup de mal... mais je finis par trouver... Bon, j'ai du faire un compromis rapport au bandes argentées et pailletées... la classe quoi!

 

Après, direction la plage pour 30 minutes de course...

 

Ca c'est fait!

 

Autre résolution de poids : arrêter les conneries à la télé.

 

Et arrêter le conneries de la télé, c'est dur... Ben ouais, il fait nuit-froid-groche... t'as juste envie de vérifier que y'a des vies pire que la tienne. Et des vies pires y'en a par paquet de 12 sur la TNT...

 

C'est sur que ton rhume à côté de cette petite fille de 12 ans à tête de dame âgée avec des os façon puzzle et des cheveux qui ressemblent à un pubis de bisounours... ben, c'est pas grand chose, nan?

 

Ceci dit, ce n'est pas une raison pour s'abrutir devant des abrutis qui étalent leurs petits trucs honteux devant tout le monde...

 

Alors pour tenter d'améliorer la soirée, tu décides de zapper et de regarder des trucs sérieux où tu apprends réellement des choses...

 

Là, je tombe direct sur un reportage d'investigation où on t'explique que le lait en poudre pour bébé est saturé d'aluminum. Donc en gros que Jo est sous perfusion d'aluminium depuis sa naissance... Et oui, The Other Person, malgré mon côté complètement Leche league de l'attitude, a souhaité donner DE L'ALUMINIUM à Jo'...

 

Dispute débat avec The Other Person.. tout ça pour une connerie de reportage télé anxiogène...

 

Donc, oui, faut que j'arrête cette maudite télé...

 

Du coup, pour aller bien, je décide d'éteindre et d'allumer la chaîne pour mettre ce CD que je viens d'acheter... Lana del Rey, qu'elle s'appelle la dame toute bizarre mais qui a un effet hypnotisant sur ma petite personne... "Born to die" qu'il s'appelle son dernier titre... Voilà qui met en appétit!

 

Et effectivement, avec Lana, c'est la depression assurée... mais je retrouve avec une certaine délectation comme une trace encore vivante de mélancolie adolescente...

 

Et ca, ça fait drôlement du bien...

Repost 0
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 20:57

394733969_29573c2e55.jpg

 

Six ans que M6 nous propose L'Amour qu'il est dans le pré...

 

Karine Lemarchand repart de l'autre côté du périph'... et met donc des robes à fleurs... (c'est comme ça qu'on s'habille de l'autre côté du périph', nan?), direction la campagne drôlement campagnarde...

 

Au programme, 14 agriculteurs! Et une soirée drôlement interminable. J'ai fini par éteindre la télé au moment où un espèce de Lucky-Luke au rabais parlait d'amour... Du coup, je ne vous garantie pas la qualité du débrief...

 

On commence par : 

 

Pierre qui produit de l'Armagnac et des céréales dans le Gers...

 

Au bout de deux minutes, on se paye un cours magistral sur l'Armagnac et sur la mémé de Pierre qui est tombé dedans quand elle était petite.

 

21h02 : on commence à dormir, cette saison commence mal...

 

Karine nous sort : "tu me le montres ton alambic, hi hihihiihhi...." puis quand elle le voit "oh la belle bête"... Oui Karine a manifestement décidé de faire dans la métaphore sexuelle cette année... Peut-être pour motiver les damoiselles à écrire, je ne sais pas bien...

 

Bon, sinon Pierre pleure en écoutant de l'opéra. On s'en fout complet mais bon, voilà, Pierre : c'est fait!

 

...

 

Après, on va dans le Rhône... à la rencontre de Bertrand...

 

Karine bloque sur un chien qui a trois pattes... on craint le pire... genre ambiance "la colline à des yeux"...

 

Finalement Bertand n'a pas l'air d'avoir pris une explosion nucléaire en pleine tronche... il a l'air normal... mise à part une étrange implantation de cheveux... et un regard un peu perçant-traumatisant... 

 

Il est jeune et amoureux de ses vaches... de Karine aussi... oui, on sent le mec qui n'a pas compris le concept de l'emission... il pense que l'amour est dans la fille qui vient dans le pré pour te poser des questions en janvier... et pas dans les tromblons qui ricanent niaisement en juin! 

 

On te ramène un copain d'enfance qui vient témoigner... Bref, une retape d'enfer pour un produit qui semble cacher un défaut... Mais lequel?

 

...

 

Thierry en Basse-Normandie...

 

On comprend à peine ce qu'il cause le Thierry, il rit comme un mouton drag queen, 12 fautes de français au m2, ambiance soupe aux choux... c'est un vrai pestacle le Thierry...

 

Après, on pleure because Thierry il a une histoire triste à raconter...

 

Bon, ben les amatrices de buffet rustique avec des bibelots kitch dessus devraient y trouver leur compte...

 

...

 

Jeanne est la représentante du Pays Basque... elle est kiné et éleveuse de brebis... et elle est basque aussi... On l'a déjà dit? C'est que la Jeanne elle est drôlement fière de son pays... en cas de trouvage de prétendant, et ben elle propose de la "basquiser"...

 

Même Karine, ça commence à la gonfler la femme dure qui te basquifie la tronche... du coup elle lui propose de se maquiller et de faire une interview glamour dans le pré.

 

Faut bien attirer le prétendant...

 

Bon, ben pour résumer, Jeanne est en jachère... C'est elle qui le dit...

 

Après, ben j'ai dormi...

 

Désolé...

Repost 0
Published by zadzig
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 12:14

4656588744_6b4f2b70df.jpg

 

Bonjour vous!

 

On va commencer par le passage obligé des voeux. Une bonne année à tous, une bonne santé, de l'amour et surtout du RIRE!

 

Mais je ne sais pas vous... mais cette année, il y a une ambiance un peu particulière... Tout le monde se prépare à une année de merde...

 

L'espoir a déserté.

 

La faute à qui?

 

A cette putain de crise?

Oui, la crise mine tout le monde. C'est l'explication qui clout le bec à tout le monde. Y'a personne dans le resto : "Ah ben, c'est la crise, les gens restent chez eux...", éclairage de Noël foireux sur la grande place, "ah ben c'est la crise, la ville a plus de sous...", Ambiance de merde dans une soirée, "ah ben c'est la crise, le Jean-Claude il a peur de perdre son travail... La crise, c'est la clé de tout.

 

Tu peux t'en servir quand tu sais pas quoi répondre...

 

Exemple n°1

 

"Chéri, passe l'aspirateur!"

 

"Non, c'est la crise"

 

"Hein?"

 

"T'as pas remarqué que c'était la crise peut-être? Tout est plus cher à cause de l'euro, le gaz flambe et l'électricité, ben je l'économise moi Môdame! Bien sur, toi tu t'en fous, tu nages en pleine 30 glorieuses attitude, allez zou, on passe l'aspirateur toutes les semaines, vas-y! On a changé d'époque ma vieille!"

 

Exemple n°2

 

"Chéri, ma mère vient passer le week-end à la maison, ça ne te dérange pas?"

 

"Euh, désolé, mais ça va pas être possible, c'est la crise."

 

"Hein?"

 

"Non mais faut arrêter l'aveuglement là! Ta mère va faire une heure de route au prix de l'essence, elle ferait mieux de faire autre chose. Et puis, vas-y qu'on va sortir le plateau de fruit de mer direct au prix des huîtres, c'est carrément un suicide bancaire. Sans compter que la fin du monde est prévu pour décembre prochain d'après ces putains de mayas alors si on pouvait éviter de passer un de nos derniers week-ends avec Belle-Môman, ça serait vachement cool".

 

Heureusement, me direz-vous, que face à la crise mondiale drôlement mondiale, on a de l'espoir rapport à l'élection présidentielle...

 

Ben oui, la crise est partout, le monde est au bord du gouffre, la France s'effondre, les chinois vont nous bouffer... et qui c'est le mieux placé pour remporter l'élection de 2012 : François Hollande.


Je sais... ici, on a pas l'habitude de parler politique mais des fois j'ai l'impression d'être le seul mec lucide dans un hôpital psy... les gens veulent François Hollande... Un mec qui a pour seul programme une nouvelle teinture de cheveux et un régime hyperproteiné... Un mec qui a dirigé le PS pendant 10 ans sans avoir fait émerger une seule idée neuve... un mec dont la seule qualité connue est le sens du compromis et de l'esquive... en période de crise, c'est tout a fait ce qu'il nous faut dis donc!

 

Donc, j'angoisse...

 

Je sais vous allez me rétorquer que le petit nerveux, la couille molle du centre ou le tromblon de l'extreme droite, ça va pas nous aider...

 

Donc j'angoisse encore plus...

 

Vous allez me dire, heureusement, il y a la vie familiale pour se retrouver autour des vraies valeurs...

 

Vous parlez de la Jo' qui fait ouin ouin du soir au matin rapport à 4 dents qui poussent en même temps?

 

Vous parlez de la crèche qui va nous foutre un procès au cul pour cause de mensonges répétés du style que Jo' est en pleine forme alors qu'on a passé la nuit aux urgences pour cause de fièvre bolivienne?

 

Vous parlez de ce long tunnel noir duquel tu as le droit de sortir la tête pour prendre ta respiration une fois par semaine le samedi/dimanche?

 

Allez, on sert les fesses et on attend 2013!!!

 

 

 

Repost 0
Published by zadzig
commenter cet article

Le Blog De Zadzig

  • : Le blog de zadzig
  • Le blog de zadzig
  • : Blog dédié à tous ces moments de solitude devant l'absurde...
  • Contact

Zadzig sur Facebook...

 

Centre National Des Archives